Haynecourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haynecourt
La mairie.
La mairie.
Blason de Haynecourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Cambrai
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Cambrai
Maire
Mandat
Alain Parsy
2014-2020
Code postal 59268
Code commune 59294
Démographie
Population
municipale
333 hab. (2014)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 44″ nord, 3° 09′ 43″ est
Altitude 63 m (min. : 58 m) (max. : 81 m)
Superficie 5,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Haynecourt

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Haynecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Haynecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Haynecourt

Haynecourt est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Haynecourt
Épinoy
Sauchy-Lestrée Haynecourt Sancourt
Marquion Bourlon Raillencourt-Sainte-Olle Sailly-lez-Cambrai

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village a connu quelques variantes : Hainulcurt (1076)[1], Hainulcurth (1144)[2], Hainecurt (1160)[2], Henelcurt (1167)[1], Henecort (1181)[1], Hainecort (1184)[2], Hayncort[3], Hennecourt[3], Heynnecourt[3], Henikurt[4], Henecurt[5], Heinecourt, Ennecourt, Hainnecourt (1793), Haynecourt (depuis 1801). Boniface[6] rapproche le nom de Haisne, Esnes, etc. et l'interprète comme « la métairie du marais ». Mannier[7] y voit plutôt « la ferme de Hano » ou Haganus ou un semblable nom d'homme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du XIIe au XVIIe siècle, Haynecourt avait pour seigneurs des membres de la famille d'Haynecourt. La seigneurie passa ensuite par alliance aux familles de La Motte d'Ingoyghem, Dumont de Beaulieu, puis Diesbach Belleroche.

Haynecourt a été très endommagé pendant la Première Guerre mondiale.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Haynecourt (59) Nord-France.svg

Les armes de Haynecourt se blasonnent ainsi : "D'or à trois aigles à deux têtes de gueules."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1991 31 mai 2011[8] Bernard Degand   Décédé en fonction
2011[9] avril 2014 Léon Truy   Agriculteur retraité
5 avril 2014[10] en cours
(au 17 avril 2014)
Alain Parsy    

Population et société[modifier | modifier le code]

L'église.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 333 habitants, en diminution de -42,49 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
379 293 385 460 527 513 530 523 480
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
480 476 437 367 376 365 348 351 336
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
343 360 358 275 294 290 287 238 1 101
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
602 568 323 369 442 276 542 579 333
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

L'origine de l'explosion démographique lors du recensement de 1954 (+362,6 %) est la construction de la base aérienne 103 Cambrai-Épinoy en 1951, occupée dès 1952 par les militaires.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Haynecourt en 2007 en pourcentage[15].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
2,4 
75 à 89 ans
6,1 
4,6 
60 à 74 ans
11,3 
13,4 
45 à 59 ans
12,0 
21,9 
30 à 44 ans
19,9 
45,7 
15 à 29 ans
25,1 
11,9 
0 à 14 ans
25,6 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[16].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 
Le cimetière britannique

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne).
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://books.google.fr/books?id=jbpVLN1tRNoC&pg=PA896&dq=haynecourt+hennecourt&hl=fr&sa=X&ei=T4QET_qLIMaZhQe6uemZAQ&ved=0CEIQ6AEwAg#v=onepage&q=haynecourt%20hennecourt&f=false
  2. a, b et c http://books.google.fr/books?id=AHwfAAAAMAAJ&q=Hainulcurt&dq=Hainulcurt&hl=fr&sa=X&ei=XY0ET-K1HIaj8QPno9DBAQ&ved=0CGUQ6AEwCQ
  3. a, b et c http://books.google.fr/books?id=xKpUAAAAYAAJ&q=haynecourt+hennecourt&dq=haynecourt+hennecourt&hl=fr&sa=X&ei=T4QET_qLIMaZhQe6uemZAQ&ved=0CDcQ6AEwAA
  4. http://books.google.fr/books?id=R5YwAAAAYAAJ&pg=PA128&dq=Hainulcurt&hl=fr&sa=X&ei=XY0ET-K1HIaj8QPno9DBAQ&ved=0CDMQ6AEwAA#v=onepage&q=Hainulcurt&f=false
  5. books.google.fr/books?id=R5YwAAAAYAAJ&pg=PA128&dq=Hainulcurt&hl=fr&sa=X&ei=XY0ET-K1HIaj8QPno9DBAQ&ved=0CDMQ6AEwAA#v=onepage&q=Hainulcurt&f=false
  6. Boniface 1866, p. 163
  7. Mannier 1861, p. 285
  8. Yannick Lefrère, « Haynecourt : Bernard Degand, maire depuis 20 ans, est décédé ce mardi 31 mai », L'Observateur du Cambrésis,‎ (lire en ligne)
  9. « Léon Truy, ex-premier adjoint, endosse l'écharpe de maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  10. « Le conseil municipal désigne Alain Parsy comme nouveau maire », L'Observateur du Cambrésis, no 1333,‎ , p. 16
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. « Évolution et structure de la population à Haynecourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  16. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)