Béthencourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béthencourt (homonymie).
Béthencourt
La place et l'église de Béthencourt.
La place et l'église de Béthencourt.
Blason de Béthencourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Caudry
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Christian Payen
2014-2020
Code postal 59540
Code commune 59075
Démographie
Gentilé Béthencourtois
Population
municipale
766 hab. (2014 en augmentation de 3,79 % par rapport à 2009])
Densité 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 08′ 14″ nord, 3° 26′ 02″ est
Altitude Min. 87 m
Max. 121 m
Superficie 5,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Béthencourt

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Béthencourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Béthencourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Béthencourt

Béthencourt est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Ses habitants sont appelés les Béthencourtois[1].

Béthencourt est une petite commune rurale proche de la ville industrielle et textile de Caudry. Au XIXe siècle, le village partageait son activité entre l'agriculture et le tissage à domicile. Sa population dépassait 1 500 habitants en 1876, mais diminua progressivement de moitié jusque dans les années 1990. Le déclin démographique semble aujourd'hui enrayé, et la commune, qui appartient à l'aire urbaine de Caudry, bénéficie de la proximité de cette ville et de son relatif dynamisme.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Paysage au nord de Béthencourt
Paysage au nord de Béthencourt.

Béthencourt est située dans le sud du département du Nord, approximativement entre Cambrai à 14,3 km à l'ouest et Le Cateau-Cambrésis à 8,5 km à l'est, et à seulement 2,2 km de la commune voisine de Caudry, à vol d'oiseau. Lille est à 61,1 km[2].

Communes limitrophes de Béthencourt
Bévillers Quiévy Viesly
Bévillers Béthencourt Beaumont-en-Cambrésis
Beauvois-en-Cambrésis Caudry Beaumont-en-Cambrésis

Géologie, relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Cambrésis repose sur des couches de calcaire du Crétacé, elles-mêmes recouvertes de lœss et de limons accumulés par les vents, qui rendent le sol très fertile. C'est une terre à blé et à betteraves. Le paysage d'openfield domine la plus grande partie du pays.

Béthencourt est située dans le bassin de l'Escaut. L'Erclin, affluent de rive droite de l'Escaut, forme la limite est de la commune avec celle de Viesly, et en partie, le long du bois de Clermont, avec celle de Beaumont.

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Béthencourt se trouve dans une zone climatique de type océanique dégradé, ou à tendance continentale. Les données climatiques sont semblables à celles de Cambrai-Épinoy, station météorologique la plus proche.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Béthencourt est située sur la route départementale no 16 de Briastre à Aubencheul-aux-Bois[3].

La commune est desservie par deux lignes du réseau CambrésiX, groupement composé de six entreprises de transport locales, vers Avesnes-les-Aubert, Famars via Solesmes, et Caudry[4].

La gare SNCF la plus proche est celle de Caudry.

Logement[modifier | modifier le code]

En 2008, Béthencourt comptait 279 résidences principales, auxquelles s'ajoutaient 16 logements vacants, soit 5,4 % du total, et trois résidences secondaires. Les maisons représentaient 98,6 % de l'ensemble des logements, pourcentage en augmentation par rapport au recensement de 1999 (96,6 %) et nettement supérieur à celui observé dans le département du Nord (68,6 %).

La part de résidences principales datant d'avant 1949 s'élevait à 75,3 %. Pour les constructions plus récentes, 12 % des logements dataient d'entre 1949 et 1974 et 12,7 % d'après 1975[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bethencorth au Xe siècle, Bethuncurth en 1110[6].

De nombreux noms de communes du Cambrésis (et du nord de la France jusqu'à la Normandie) sont terminés par l'appellatif toponymique -court. Cet appellatif est issu du bas latin curtis ou plutôt du gallo-roman *CORTE (> ancien français cort, curt > français cour), qui désigne un domaine rural ou un enclos autour d'une habitation[7] et qui a été utilisé par les Germains, notamment les Francs, à l'époque de leur installation en Gaule antérieurement à -ville. Il témoigne effectivement d'un processus de romanisation, puisqu'il traduit le germanique hof, -en (autrement graphié -hov, -en). Ainsi a-t-il pour équivalent Bettenhoven, lieu-dit à Titz (Rhénanie-Westphalie du Nord, Allemagne). Le domaine rural désigné à l'époque mérovingienne par ces noms constituait, le plus souvent, un véritable village[8]. Le nom de ces villages est généralement formé d'un anthroponyme germanique au cas régime, celui du propriétaire du domaine, auquel est adjoint l'élément -court : ainsi Béthencourt serait le domaine ou la ferme de Betto[9] (Bet(te) au cas sujet, cf. Betteville et Betton au cas régime cf. l'homonyme Bettoncourt).

Histoire[modifier | modifier le code]

Plan de Béthencourt.

À l'époque gallo-romaine, le lieu appartenait à la cité des Nerviens, dont la première capitale, Bavay, fut remplacée par Cambrai au IVe siècle.

Un château-fort en bois, édifié dans le bois de Clermont, au nord du village, fut détruit avant 1186. Il fut reconstruit en pierre, entouré de douves et doté de quatre tours d'angle. Le château fut détruit à trois reprises : en 1554, les soldats d'Henri II le pillèrent et y mirent le feu après que le roi y eut logé ; en 1642, le château défendu par les Espagnols est assiégé et partiellement détruit par les Français ; en 1651, les troupes du maréchal d'Aumont le détruisent définitivement. Au XVIIIe siècle, un château de style Renaissance surmonté d'un belvédère fut édifié sur les ruines. Abandonné et tombant en ruines, il fut rasé en 2007. Une grille datant de 1863 est le seul vestige et a été réinstallée à l’entrée d'une ferme du village[10].

Au cours de la Révolution française, Béthencourt fut rattachée au canton d'Estourmel dans le district de Cambrai, en 1793, puis au canton de Carnières, en 1801.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Béthencourt est située dans le canton de Carnières qui compte 15 communes et près de 19 000 habitants. La commune fait également partie de la communauté de communes du Caudrésis - Catésis, qui rassemble 46 communes et plus de 64 000 habitants.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La population de la commune étant comprise entre 500 et 1 500 habitants, le conseil municipal compte 15 membres.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1949 Juste Collery    
mars 1983 2014 Paul Souply DVD  
2014 en cours Christian Payen    
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Au premier tour de l'élection présidentielle de 2012[11], les quatre candidats arrivés en tête à Béthencourt sont Nicolas Sarkozy (UMP, 27,02 %), Marine Le Pen (FN, 27,02 %), François Hollande (PS, 23,75 %) et Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche, 9,37 %) avec un taux de participation de 87,97 %.

Au deuxième tour des élections régionales de 2010[12], 43,37 % des suffrages exprimés sont allés à la liste conduite par Daniel Percheron (PS), 32,07 % à celle de Valérie Létard (UMP), et 24,60 % à la liste FN de Marine Le Pen, pour un taux de participation de 62,14 %.

Aux élections européennes de 2009[13], les deux meilleurs scores à Béthencourt étaient ceux de la liste de la majorité présidentielle conduite par Dominique Riquet, qui a obtenu 60 suffrages soit 23,17 % des suffrages exprimés (département du Nord 24,57 %), et de la liste du Parti socialiste conduite par Gilles Pargneaux, qui a obtenu 44 suffrages soit 16,99 % des suffrages exprimés (département du Nord 19,55 %), pour un taux de participation de 52,33 %.

Au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2007[14], 54,55 % des électeurs ont voté pour Nicolas Sarkozy (UMP), et 45,45 % pour Ségolène Royal (PS), avec un taux de participation de 87,71 %.

Au deuxième tour des élections législatives de 2007[15], 50,81 % des électeurs de Béthencourt ont voté pour Marie-Sophie Lesne (UMP) (47,22 % dans la 22e circonscription du Nord), 49,19 % pour Christian Bataille (PS) (52,78 % dans la circonscription), avec un taux de participation de 71,72 % à Béthencourt et de 63,90 % dans la circonscription.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune de Béthencourt est dans le ressort de la cour d'appel de Douai, du tribunal de grande instance, du tribunal d'instance et du conseil de prud'hommes de Cambrai, et à la suite de la réforme de la carte judiciaire engagée en 2007, du tribunal de commerce de Douai.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La protection et la mise en valeur de l’environnement font partie des compétences de la communauté de communes du Caudrésis - Catésis. Ses « brigades vertes » interviennent sur le territoire de l'ensemble des communes pour la création et l'entretien des espaces verts, l'aménagement de l'espace rural, les plantations et l'abattage d'arbres[16].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Au 1er août 2015, Béthencourt n'est jumelée avec aucune commune[17].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Béthencourt appartient à l'aire urbaine de Caudry qui compte en 2010 18 013 habitants et quatre communes[18].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[20].

En 2014, la commune comptait 766 habitants[Note 1], en augmentation de 3,79 % par rapport à 2009 (Nord : +1,23 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
726 611 622 850 1 040 1 095 1 132 1 216 1 236
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 299 1 397 1 473 1 511 1 545 1 463 1 489 1 498 1 514
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 443 1 466 1 471 1 270 1 265 1 203 1 141 1 044 1 037
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
988 933 839 766 694 677 717 760 766
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[21] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Béthencourt en 2007 en pourcentage[23].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,6 
4,2 
75 à 89 ans
9,7 
8,1 
60 à 74 ans
10,8 
24,4 
45 à 59 ans
20,5 
24,2 
30 à 44 ans
23,3 
16,3 
15 à 29 ans
17,5 
22,8 
0 à 14 ans
17,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage[24].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Béthencourt est rattachée à l'inspection académique du Nord dans l'académie de Lille.

La commune gère l'école primaire publique du Printemps[25].

Les établissements d'enseignement secondaire les plus proches sont à Caudry.

Santé[modifier | modifier le code]

Un seul médecin généraliste est installé à Béthencourt[26]. Les hôpitaux les plus proches sont les centres hospitaliers du Cateau-Cambrésis et de Cambrai.

Cultes[modifier | modifier le code]

Phtographie montrant la place de l'église
Place de l'église

Les Béthencourtois disposent d'un lieu de culte catholique, l'église Notre-Dame de l'Assomption, qui fait partie de la paroisse Sainte Maxellende en Cambrésis dans le diocèse de Cambrai[27].

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 27 746 €, ce qui plaçait Béthencourt au 18 162e rang parmi les 31 525 communes de plus de 50 ménages en métropole[28].

Emploi[modifier | modifier le code]

Béthencourt se trouve dans le bassin d'emploi du Cambrésis. L'agences Pôle emploi pour la recherche d'emploi la plus proche est localisée à Caudry.

En 2008, la population de Béthencourt se répartissait ainsi : 73,8 % d'actifs, ce qui est supérieur au 71,6 % d'actifs de la moyenne nationale et 9,2 % de retraités, un chiffre supérieur au taux national de 8,5 %. Le taux de chômage était de 11,3 % contre 9,8 % en 1999[5].

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Béthencourt bénéficie de la proximité de Caudry et de ses entreprises textiles. Les fabricants de dentelles Villette et Machu y emploient une centaine de personnes[29]. La commune dispose d'une épicerie et d'une boulangerie. La zone commerciale nord de Caudry n'est qu'à un kilomètre environ du village.

Au , Béthencourt comptait 32 établissements[5].

Répartition des établissements par domaines d'activité au 31 décembre 2009

  Ensemble Agriculture Industrie Construction Commerce Services
Nombre d'établissements 32 9 6 2 12 3
% 100 % 28,1 % 18,8 % 6,3 % 37,5 % 9,4 %
Sources des données : INSEE[5]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Photographie montrant le cimetière britannique de Béthencourt
Le cimetière britannique de Béthencourt

L'église Notre-Dame de l'Assomption a été construite entre 1866 et 1881[30].

Le portail et sa grille datant de 1863 sont les seuls vestiges de l'ancien château de Clermont, détruit en 2007. Ils ont été réinstallés à l'entrée d'une ferme sur la place de l'église[31].

Le cimetière communal contient dans sa partie nord-est 80 tombes de soldats victimes de la Première Guerre mondiale, administrées par la Commonwealth War Graves Commission. Un hôpital allemand fonctionna dans le village en août et septembre 1914[32].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Béthencourt (59) Nord-France.svg

Les armes de Béthencourt se blasonnent ainsi :"De sable à dix losanges d'or accolées et aboutées, 3, 3, 3 et 1."

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nom des habitants des communes françaises, Béthencourt », sur le site habitants.fr de la SARL Patagos (consulté le 21 janvier 2012).
  2. « Calcul de l'orthodromie entre Béthencourt Lille, Le Cateau-Cambrésis, Cambrai, Caudry », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 7 février 2012)
  3. Visualisation sur Géoportail (consulté le 10 janvier 2012.).
  4. « Carte réseau CambrésiX - Lignes de Bus », sur le site du réseau Arc-en-ciel CambrésiX (consulté le 22 janvier 2012)
  5. a, b, c et d [PDF] « Résultats du recensement de la population 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 janvier 2012)
  6. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France (lire en ligne)
  7. Quicherat 1867, p. 54
  8. Longnon 1920, p. 226
  9. Ernest Nègre, Op. cit.
  10. Source : notice sur le portail de l'ancien château de Clermont.
  11. « Les résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur le site du ministère de l'intérieur (consulté le 5 mai 2012).
  12. « Résultats de l’élection régionale 2010 », sur le site du ministère de l’Intérieur (consulté le 4 février 2012)
  13. « Résultats de l’élection européenne de 2009 », sur le site du ministère de l’Intérieur (consulté le 4 février 2012)
  14. « Les résultats de l'élection présidentielle 2007 », sur le site du ministère de l'intérieur (consulté le 4 février 2012)
  15. « Les résultats des élections législatives 2007 », sur le site du ministère de l'intérieur (consulté le 4 février 2012)
  16. « Les Statuts - Compétences Optionnelles », sur le site de la Communauté de Communes du Caudrésis Catésis, (consulté le 30 juillet 2015)
  17. « Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures », sur le site du ministère des Affaires étrangères (consulté le 1er août 2015).
  18. [PDF] « Aire urbaine 2010 de Caudry (268) », sur le site de l'Insee, (consulté le 6 février 2012)
  19. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  23. « Évolution et structure de la population à Béthencourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 juillet 2010)
  24. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)
  25. « Le village de Béthencourt », sur le site annuaire-mairie.fr de la société ADVERCITY (consulté le 23 janvier 2012)
  26. « Rechercher dans l'annuaire », sur le site « le guide santé » (consulté le 6 février 2012)
  27. « Paroisse Notre-Dame de Grâce », sur le site du diocèse de Cambrai (consulté le 21 janvier 2012)
  28. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 octobre 2013).
  29. « Carnières », sur le site personnel du géographe Roger Brunet (consulté le 6 février 2012)
  30. « Eglise Notre-Dame de l'Assomption », sur le site de l'office de tourisme du Cambrésis (consulté le 21 janvier 2012)
  31. « Portail de l'ancien château de Clermont », sur le site de l'office de tourisme du Cambrésis (consulté le 21 janvier 2012)
  32. (en) « BETHENCOURT COMMUNAL CEMETERY », sur le site de la Commonwealth War Graves Commission (consulté le 21 janvier 2012)