Rieux-en-Cambrésis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rieux-en-Cambrésis
Église de Rieux-en-Cambrésis.
Église de Rieux-en-Cambrésis.
Blason de Rieux-en-Cambrésis
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Caudry
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Cambrai
Maire
Mandat
Michel Moussi
2014-2020
Code postal 59277
Code commune 59502
Démographie
Gentilé Rieuxois, Rieuxoises
Population
municipale
1 511 hab. (2012)
Densité 197 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 06″ N 3° 21′ 12″ E / 50.2016666667, 3.3533333333350° 12′ 06″ Nord 3° 21′ 12″ Est / 50.2016666667, 3.35333333333
Altitude Min. 43 m – Max. 87 m
Superficie 7,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Rieux-en-Cambrésis

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Rieux-en-Cambrésis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rieux-en-Cambrésis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rieux-en-Cambrésis

Rieux-en-Cambrésis est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rieux-en-Cambrésis est située à 11 km de Cambrai, 11,4 km de Caudry, 67,8 km d'Arras et à 73,5 km de Lille.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Rieux-en-Cambrésis
Iwuy Villers-en-Cauchies
Cambrai Rieux-en-Cambrésis
Cagnoncles Carnières Avesnes-les-Aubert

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouve le village mentionné au long des XIe au XIVe siècles sous les noms Rivia, Ruva, Rued, Riew, Riwe, Riu, Riuwe ou Rivaria, Rieuwe. Boniface[1] rapproche ces noms du bas-latin rius ou rivus (rivière) ou riparia, rivaria (rivière, fleuve, torrent) et interprète le nom comme « ravin ou ruisseau ». Mannier[2] voit aussi un rapprochement possible de Rued avec rodium (défrichement), ou de Rieux avec le mot local riez, qui désigne une terre inculte.

Le nom officiel de la commune est Rieux-en-Cambrésis depuis 1962[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été régie sous les seigneurs Saint-Aubert, Fagnœulles, et De Sucre[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rieux-en-Cambrésis est situé dans l'arrondissement de Cambrai et le canton de Carnières. Le village appartient aussi à la communauté d'agglomération de Cambrai, mais également au syndicat intercommunal d’aménagement du bassin de l’Erclin (SIABE).

Le maire actuel de Rieux est Michel Moussi, élu pour un premier mandat en mars 2001 et réélu dès le premier tour en mars 2008 avec 63,18 % des suffrages face à Delphine Bataille, puis en mars 2014 avec 56,06 % face à Francis Boulanger et Daniel Boulinguez.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 Christian Bataille PS  
en cours Michel Moussi DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La protection et la mise en valeur de l'environnement font partie des compétences optionnelles de la communauté d'agglomération de Cambrai à laquelle appartient Rieux-en-Cambrésis[5].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 511 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 400 1 331 1 414 1 529 1 710 1 781 1 888 1 955 1 778
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 934 2 056 2 120 2 195 2 219 2 220 2 226 2 202 2 176
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 249 2 117 1 974 1 788 1 831 1 760 1 654 1 572 1 604
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012
1 565 1 470 1 421 1 384 1 416 1 360 1 454 1 480 1 511
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Rieux-en-Cambrésis en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,9 
5,0 
75 à 89 ans
12,2 
12,5 
60 à 74 ans
11,2 
20,8 
45 à 59 ans
18,7 
23,5 
30 à 44 ans
20,8 
17,1 
15 à 29 ans
15,4 
20,9 
0 à 14 ans
19,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Rieux à Rieux-en-Cambrésis

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Rieux-en-Cambrésis (59) Nord-France.svg

les armoiries de la famille des seigneurs De Sucre (1697) se blasonnent ainsi : « D'argent à une fasce de sable. »

Le blason des seigneurs Fagnœulles: « d'or à un double trécheur fleuronné et contre fleuronné de sinople, au sautoir de gueules brochant sur le tout[4]. »

blason

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École maternelle et primaire Jean Jaurès, 3 Place Jean Jaurès
L'école maternelle

Activités associatives, culturelles, festives et sportives[modifier | modifier le code]

Un carnaval est organisé tous les 2 ans[11] par l'association « Lé Lo Pia de Riu » avec ses 2 géants locaux Binot et Binette[12].

Les habitants de Rieux, parlent couramment le ch'ti[réf. souhaitée], patois mis en valeur notamment grâce à Dany Boon et son spectacle "A s'baraque et en ch'ti" mais surtout grâce à son film Bienvenue chez les Ch'tis.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry,‎ (lire en ligne)
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur,‎ (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Insee[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]