Haussy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haussy
Église d'Haussy.
Église d'Haussy.
Blason de Haussy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Caudry
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Solesmois
Maire
Mandat
Henri Soumillon
2014-2020
Code postal 59294
Code commune 59289
Démographie
Population
municipale
1 552 hab. (2014)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 13′ 07″ nord, 3° 28′ 52″ est
Altitude Min. 50 m – Max. 109 m
Superficie 16,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Haussy

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Haussy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Haussy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Haussy

Haussy est une commune française située dans le département du Nord et la région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Haussy
Montrécourt Saulzoir Verchain-Maugré Vendegies-sur-Écaillon

Saint-Martin-sur-Écaillon

Haussy Vertain
Saint-Aubert

Saint-Vaast-en-Cambrésis

Saint-Python Solesmes

Toponymie[modifier | modifier le code]

Dès 857, le lieu est mentionné comme Halciacum dans le cartulaire de l'abbaye de Saint-Amand. Jusqu'au XIVe siècle, on le trouve diversement nommé Halciacus, Haussi, Auxi, Halci, Halssy, Hochi, Alciacum, Hausi. Boniface[1] y voit une référence à la situation élevée du village, tandis que Mannier[2] préfère y voir un nom d'homme, Alciacum.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1285, Sandroi ou Sandrars (Alexandre) de Haussy est présent parmi les chevaliers invités par le comte de Chiny aux festivités de Chauvency-le-Château. Jacques Bretel le cite plusieurs fois lors de la mêlée du tournoi avec les Montigny, les Lalaing originaires de Lallaing, Fléchin, Auberchicourt, Hondschoote, aux prises avec les Briey et leur clan de Lorrains.

L'Abbaye des Dames de Beaumont a déclaré posséder des biens dans le village en 1602[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Châtelain de Bergues.svg

Les armes de Haussy se blasonnent ainsi : D’or au lion de gueules. Blason Sandroi de Haussy.svg d'or au lion rampant de gueules au lambel d'azur (voir l'armorial du Tournoi de Chauvency).

Le monument aux morts devant le chevet de l'église

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1974 2000 Bernard Deloge PCF  
2000 2014 Annie Rosselle    
2014 en cours Henri Soumillon DVG  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 552 habitants, en augmentation de 0,78 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 000 2 005 2 051 2 245 2 708 2 722 2 870 3 012 2 960
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 073 3 174 3 354 3 540 3 361 3 071 2 928 2 893 2 776
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 591 2 530 2 447 2 177 2 189 2 090 2 056 2 008 2 038
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
2 011 1 919 1 785 1 746 1 623 1 559 1 541 1 549 1 552
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Haussy en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,9 
7,5 
75 à 89 ans
11,9 
13,6 
60 à 74 ans
13,8 
23,6 
45 à 59 ans
21,4 
19,2 
30 à 44 ans
19,2 
18,5 
15 à 29 ans
15,5 
17,6 
0 à 14 ans
17,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Pierre, construite vers 1849 dans le style néoroman.
  • Une motte féodale et tour des XIe et XIVe siècles
  • Puits seigneuriale de XVIIe siècle
  • Le Moulin Labbez de 1710 à 1807
  • la ferme du Hamel et son pigeonnier datant de 1822 à 1829
  • Ancienne brasserie de 1852-1856
Article détaillé : Brasseries du Nord-Pas-de-Calais.
  • Chapelle, route de Solesmes, construite dans le style néogothique d'après les plans de Charles Leroy, architecte de nombreux édifices religieux dans le Nord, notamment de la cathédrale Notre-Dame de la Treille.
  • Des chapelles-oratoires disséminés.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pierre Mauroy arrive à Haussy en 1936, l’année du Front populaire, de l’arrivée au pouvoir de Léon Blum et Léo Lagrange. Il a huit ans. Henri, son père, est nommé directeur de l’école des garçons et la famille emménage dans le logement du groupe scolaire Louis-Pasteur datant de 1929. Juste derrière l’église et le monument aux morts de 14-18, au bord de la charmante Selle qui appelle à la pêche et aux baignades enfantines[10].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne)
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]