Bánh chưng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bánh chưng.
Bánh chưng.

Le bánh chưng ou gâteau du roi est un gâteau de riz gluant traditionnel vietnamien. Carré, enveloppé dans des feuilles de dong (Phrynium placentarium ; lá dong en vietnamien, de la famille de l'arrow-root), il est farci de graines de haricots mungo et de poivre noir. Il est traditionnellement consommé pendant le Nouvel An lunaire (Tết), servi avec des oignons blancs au vinaigre, des légumes en saumure dưa món.

Quelques jours avant le Tết, les membres de la famille se réunissent pour préparer le riz gluant, les haricots mungo et des feuilles de bananier. La préparation du bánh chưng exige beaucoup de soins, du choix des ingrédients à la préparation et jusqu'à la cuisson. Les bánh chưng sont bouillis pendant environ 8 heures : ils doivent être surveillés durant toute leur cuisson, c'est pourquoi ceux qui les préparent veillent toute la nuit et y invitent leurs amis et voisins.

Traditionnellement, chaque maison doit avoir au moins une paire de bánh chưng à mettre sur l'autel familial. Avant le Tết, les familles offrent souvent des bánh chưng à d'autres familles, et il est typique pour une famille de se retrouver avec des quantités importantes de bánh chưng longtemps après la fête.

On distingue le bánh chưng (carré) du bánh Tét, cylindrique (symbole de fécondité).

Légende[modifier | modifier le code]

Le bánh chưng a été préparé pour la première fois sous le roi Hùng Vương. C'est le gâteau que le 18ème fils du roi, le prince Lang Liêu - qui a perdu sa mère très jeune - a élaboré et présenté au roi. Selon les croyances de l'époque, le carré symbolise la terre, le cercle représente le ciel. Le riz est la nourriture de base de la population; Par conséquent, le Bánh Chưng représente leur gratitude envers la nature, qui crée des conditions favorables pour que les paysans puissent avoir de bonnes récoltes. En outre, le gâteau montre également la piété filiale des enfants envers leurs parents et leurs grands-parents. À la fin de chaque année lunaire, tous les membres de la famille se rassemblent autour du feu où on fait cuire les gâteaux dans une immense marmite durant toute la nuit jusqu'à l'aube. Une fois cuits, on en dispose quelques un sur l'autel des ancêtres, d'autres sont offerts aux proches et voisins comme présents de la nouvelle année.

Le gâteau est fabriqué à partir d'ingrédients simples: riz gluant, haricots verts… Les gâteaux d'aujourd'hui peuvent être préparés lors de mariages, d'autres festivals culturels, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :