Renouée des oiseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Polygonum aviculare

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir renouée.

La Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare), est une plante herbacée annuelle de la famille des Polygonacées.

Adventice souvent envahissante, elle doit son nom à ses graines particulièrement appréciées par les oiseaux.

Dénomination[modifier | modifier le code]

La plante est également appelée centinode, trainasse, herbe aux cent nœuds.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Polygonum aviculare subsp. aviculare : Renouée des oiseaux
  • Polygonum aviculare subsp. depressum (Meisn.) Arcang. : Renouée des graviers
  • Polygonum aviculare subsp. rurivagum (Jord. ex Boreau) Berher in Louis : Renouée des champs.

Description[modifier | modifier le code]

Plante herbacée annuelle glabre, très polymorphe, à nombreuses tiges grêles, très souvent étalées au sol. Les feuilles sont ovales allongées, plus ou moins larges, à pétioles courts.

La floraison s'étale de mai à novembre.

Les fleurs, blanchâtres ou rosées, solitaires ou groupées par deux à quatre à l'aisselle des feuilles. Elles sont hermaphrodites.

Habitats[modifier | modifier le code]

Elles sont très fréquentes dans les jachères, les bords des chemins, les interstices de toutes sortes.

Utilisations[modifier | modifier le code]

C'est une plante mellifère et médicinale : utilisée contre diarrhée, goutte, hémorroïdes et rhumatismes, elle est astringente, vermifuge et diurétique.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Calendrier républicain[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain, la Traînasse (un des noms de la renouée des oiseaux) était le nom attribué au 24e jour du mois de pluviôse[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]