Har gow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Har gow
Image illustrative de l’article Har gow
Har gow.

Autre(s) nom(s) Xia jiao, ha gau, ha gaau, ha gao, ha gow, há cảo (Viêt Nam)
Lieu d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ingrédients Amidon de blé, amidon de tapioca, crevettes, graisse de porc cuite, pousses de bambou, oignons verts, amidon de maïs, huile de sésame, sauce de soja, sucre et autres assaisonnements.

Le har gow (parfois anglicisé ha gow, haukau, hakao ; chinois : 蝦餃 ; cantonais : hāgáau ; pinyin : xiājiǎo) est une boulette traditionnelle cantonaise servie dans les dimsum[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

La boulette est parfois appelée « bonnet de crevette » pour sa forme plissée. Ce plat est souvent servi avec le siumaai ; lorsqu'ils sont servis de cette manière, les deux éléments sont collectivement appelés hagaau-siumaai (chinois : 蝦餃燒賣 ; pinyin : xiājiǎo shāomài ; cantonais : hāgáau sīumáai)[2],[3].

Le har gow, le siu mai, le char siu bao et les tartes aux œufs sont considérés comme les plats classiques de la cuisine cantonaise et désignés comme les quatre rois célestes (chinois : 四大天王 ; pinyin : sì dà tiān wáng ; cantonais : sei daaih tīn wòhng)[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hsiung, Deh-Ta. Simonds, Nina. Lowe, Jason, The food of China: a journey for food lovers, Bay Books, (ISBN 978-0-681-02584-4), p. 41
  2. (zh) China.com.cn, « 廣州茶飲 », sur Big5.China.com.cn (consulté le )
  3. (zh) Yahoo.com, « 街坊盅頭飯 », sur Yahoo.com,‎ (consulté le )
  4. (en-GB) Honest Food Talks, « Dim Sum, a Beginner’s Guide to the Cantonese Cuisine », sur Honest Food Talks, (consulté le )
  5. (en) « 广州早茶"四大天王"有哪些? », sur www.sohu.com (consulté le )