Mandugwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mandu-gwa
Lieu d’origine Corée
Place dans le service Yumil-gwa
Ingrédients Farine de blé, jujube, cannelle en poudre, miel, huile de sésame, jus de gingembre, cheongju

Le mandugwa, ou mandu-gwa (hangeul : 만두과 ; hanja : 饅頭菓), est une boulette sucrée coréenne remplie d'ingrédients sucrés et enrobée de jocheong (sirop de riz). C'est un type de yumil-gwa, un hangwa (confiserie coréenne) frit à la farine de blé[1]. Mandu signifie « boulettes » et gwa signifie « confiserie ». Le mandu-gwa est généralement consommé comme dessert ou bamcham (collation de fin de soirée)[2].

Préparation[modifier | modifier le code]

La pâte est préparée en tamisant de la farine de blé et en la pétrissant avec de l'huile de sésame, du miel, du jus de gingembre et du vin de riz clair et raffiné appelé cheongju[3]. La garniture est généralement préparée en mélangeant du jujube cuit à la vapeur, épépiné et émincé, de la cannelle en poudre et du miel[3]. Seule une petite quantité de garniture est déposée sur un morceau de pâte aplati. La couverture doit être épaisse, pour éviter que la confiserie n'éclate après la friture[2]. Après avoir frit la pâte, la boulette est marinée dans du jocheong (sirop de riz)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ko) « 만두과 », sur Standard Korean Language Dictionary, National Institute of Korean Language (consulté le )
  2. a b et c (ko) « mandu-gwa », sur Doopedia, Doosan Corporation (consulté le )
  3. a et b (ko) Yong-Seok Kwon, Young Kim, Yang-Suk Kim, Jeong-Sook Choe et Jin-Young Lee, « An Exploratory Study on Kwa-Jung-ryu of Head Families », Journal of the Korean Society of Food Culture, vol. 27, no 6,‎ , p. 588–597 (DOI 10.7318/kjfc/2012.27.6.588, lire en ligne)