Momo (plat traditionnel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Momo.
Plat de momo au Népal.
Momo végétariens.

Le momo (tibétain : མོག་མོག་, Wylie : mog mog) est un ravioli originaire du Tibet, cuit à la vapeur ou bouilli. Il est devenu un mets traditionnel également au Népal et au Bengale-Occidental (particulièrement à Darjeeling)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Originaire du Tibet, le plat fut initialement populaire parmi la communauté newar de la vallée de Katmandou. En conséquence, une croyance répandue est que les marchands ambulants newar ont apporté la recette et le nom momo de Lhassa, au Tibet, où ils étaient un mets traditionnel depuis des siècles. Les marchands ont modifié les assaisonnements du plat avec des ingrédients disponibles et ont gardé le même nom.

Description[modifier | modifier le code]

Le momo est confectionné à partir d'un carré de pâte à base de farine de blé, farci de légumes, de fromage, ou d'un hachis de viande de yak ou de bœuf, agrémenté de poivre du Sichuan, d’ail, d’oignon, de gingembre, de cumin et de coriandre. Cette farce peut varier à l'infini selon les recettes familiales. Les momo sont servis accompagnés en général de sauce piquante composée de divers piments.

Équivalent tibétain du thali des Indiens, le momo est tout à la fois nourrissant et peu onéreux (par exemple, à Dharamsala, cinq momo aux épinards et à la pomme de terre coûtent dix roupies). Les momo font office de nourriture de rue rapide et traditionnelle, mais aussi de plat de fête et de réunions familiale.

On retrouve un plat similaire dans les cuisines d'Asie centrale et turque (mantı), chinoise (jiaozi et baozi), mongole (buuz), russe (pelmeni) et coreéenne (mandu).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hélène Agelou et Mami Singh, « Destin d’un ravioli tibétain, des hauteurs himalayennes à la rue indienne », Aujourd'hui l'Inde, 10 novembre 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]