Nouille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Nouilles chinoises aux crevettes

Les nouilles sont des pâtes chinoises (fines et longues). Elles sont généralement fabriquées à l'aide de farine de blé dur ou de blé tendre.[réf. nécessaire]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme est emprunté avant 1767[1] à l'allemand Nudel, « pâte alimentaire » (au singulier)[2], lui-même d'origine incertaine (peut-être du latin nodus)[réf. nécessaire]. En allemand, il est attesté vers 1550, et il est emprunté par l'anglais en 1779 pour donner noodle. Le terme français s'est écrit noudle ou nudeln vers 1765 (on trouve par exemple une entrée « NOUDLES ou NUDELN » dans l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers), puis nouilles, au pluriel, dès 1767.

Il désigne alors une variété précise de pâtes alimentaires, mais la langue familière tend parfois à l'employer pour désigner tout type de pâtes, à l'exception des pâtes à potage (bien que cela soit incertain pour les potages asiatiques).[réf. nécessaire]

Types de nouilles et fabrication[modifier | modifier le code]

Les nouilles constituent l'un des principaux aliments de base en Asie, en particulier celles instantanées à base de kansui souvent aromatisées. Le plus souvent constituées d'une pâte de blé ou de riz, elles peuvent également être faites de soja vert (Sud) ou de patate douce (Est). Elles sont parfois encore étirées à la main (les très célèbres Lanzhou lamian) en Chine, comme certains boulangers pétrissent encore la pâte à pain.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

En octobre 2005, des scientifiques de l'Académie des sciences de Pékin ont découvert sur les rives du fleuve Jaune, dans le nord-ouest de la Chine, les plus anciennes nouilles du monde, vieilles de 4 000 ans. Ces nouilles avaient été faites à base de deux types de millet (Setaria italica et Panicum miliaceum)[3].

Les nouilles ont été importées en Italie, où des variantes sont connues sous le nom de spaghettis. D'autres sortes d'aliments à base de pâte de blé, connus en Europe sous des noms italiens, sont originaires de Chine. Comme les jiaozi, qui sont à l'origine des raviolis. Le nom a ensuite dérivé pour des pâtes de plus petit format dans le Dauphiné : les ravioles.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Le Robert, Paris, 1992 (ISBN 2 85036 532 7).
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « nouille » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. BBC News. (October 12, 2005). Oldest noodles unearthed in China. News.bbc.co.uk.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]