Vermicelle de riz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vermicelle de riz
Image illustrative de l'article Vermicelle de riz

Lieu d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ingrédients Riz

Le vermicelle de riz est un dérivé très fin des nouilles de riz[1]. Ils ne doivent pas être confondus avec les dangmyeon, nouilles translucides à base de patate douce.

Présentation et variations[modifier | modifier le code]

Les vermicelles de riz sont des ingrédients très présents dans la cuisine asiatique, où ils sont consommés en soupe, frits ou en salade. Il en existe plusieurs sortes, l'une des plus connues étant le Guilin mǐfěn (桂林米粉), de la ville de Guilin (sud de la Chine), très présent au petit déjeuner.

Plats connus[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Nouilles de riz de Guilin.
  • Nouilles cantonaises : un bon nombre de plats cantonais utilisent cet ingrédient (appelé 米粉, maifun, en cantonais). Les vermicelles sont plongés dans un bouillon, dans lequel sont rajoutés des boulettes de poisson, des boulettes de bœuf et/ou des morceaux de poisson.
  • Dans le Fujian et la cuisine teochew, le vermicelle de riz est très utilisé en soupe, frit accompagné d'une sauce, ou juste cuit et servi accompagné d'autres ingrédients et de condiments.

Hong Kong[modifier | modifier le code]

  • Les nouilles façon Singapour (星州炒米, xīng zhōu cháo mǐ), plat de vermicelles frits très présent à Hong Kong[2], inspiré des cuisines épicées de l'Asie du Sud-Est[3]. Cette recette est à base de vermicelles de riz, de char siu, d'œuf, de crevettes et de curry.

Inde et Pakistan[modifier | modifier le code]

  • Le sawaeyaa, plat à base de vermicelles de riz cuits dans du lait sucré et des noix. Il est consommé à Divali, Aïd el-Fitr et lors d'autres occasions festives en Inde ainsi qu'au Bangladesh.
  • Le paayasam, plat sucré du sud de l'Inde à base de vermicelles, de sagou, de sucre, d'épices, de noix et de lait.
  • Le santhakai, plat présent dans les petits déjeuners du sud de l'Inde.

Indonésie[modifier | modifier le code]

  • Le bihun goreng, plat indo-chinois, à base de vermicelles de riz frits et de sauce soja sucrée.
  • Le bihun rebus ou bihun kuah, soupe de vermicelles de riz, plat également indo-chinois.
  • Le lumpia, rouleau de printemps garni de vermicelles de riz et de légumes.
  • Le sop oyong, soupe de luffa chinoise avec des vermicelles de riz.
  • Le soto, soupe indonésienne traditionnelle qui peut inclure des vermicelles de riz, tel que le soto ayam.
  • Le tekwan, soupe de boulettes de poisson présente à Sumatra du Sud, ajout de vermicelles de riz, de champignons, de jicama et de tubéreuses.

Malaisie[modifier | modifier le code]

En Malaisie, les vermicelles de riz sont appelés mihun, mi hoon, mee hoon, bihun ou bee hoon.

  • Le bihun sup, soupe malaisienne à base d'un bouillon épicé de bœuf ou de poulet. Il contient bien sûr des vermicelles de riz et peut être accompagné de sambal kicap (piment et sauce de soja épaisse).
  • Le bihun kari, curry de vermicelles de riz, de pousses de soja, de tofu frit et de sambal.
  • Le bihun soto, bouillon épicé de poulet, accompagné de vermicelles et de pommes de terre.
  • Le hokkien mee, plat national dont les recettes varient selon les régions, contenant des vermicelles de riz.
  • Le bihun tom yam, mélangé avec du tom yam.
  • Le laksa Sarawak est un mélange de sambal belacan, de tamarin, d'ail, de galanga, de citronnelle et de lait de coco, garni d'omelette, de poulet, de crevettes, de coriandre et parfois de citron vert.
  • Le mi siam contient des vermicelles de riz frits.

Singapour[modifier | modifier le code]

  • Le kerabu bee hoon, plat nyonya à base de vermicelles, mélangé avec des herbes et autres assaisonnements.
  • Le hokkien mee, à Singapour, mélange de vermicelles de riz, de nouilles jaunes frites, de crevettes, de tranches de seiches et de porc.
  • Le satay bee hoon, plat de vermicelles de riz servis avec une sauce saté épicée.

Birmanie[modifier | modifier le code]

  • Le mohinga birman, plat de vermicelles de riz servis dans un curry et accompagné de poisson.
  • Le mont di, plat de vermicelles dans une soupe claire de poisson, ou servis en salade avec des flocons de poisson.

Philippines[modifier | modifier le code]

  • Pancit bihon.

Taïwan[modifier | modifier le code]

  • Vermicelles de riz principalement frits, surtout dans la région de Hsinchu), accompagnés de porc, de crevettes séchées, de champignons et de carottes.

Vietnam[modifier | modifier le code]

Bún thịt nướng chả giò.
  • Bánh hỏi.
  • Bún riêu, soupe de vermicelles et de chair de crabe.
  • Bún bò Huế, soupe de vermicelles et de bœuf de Hué.
  • Bún thịt nướng, plat de porc grillé (souvent émincé) et de vermicelles de riz sur un lit de salade et de concombre, d'herbes et de pousses de soja. On y rajoute de l’œuf, ainsi que des oignons et des crevettes. Il est habituellement servi avec des arachides grillées et un bol de nước chấm.
  • Rouleau de printemps, rouleau de vermicelles de riz avec des crevettes et des herbes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lori Alden, « Asian Rice Noodles », (consulté le 4 novembre 2011).
  2. « Singaporean Fried Rice Noodles », tastehongkong.com, (consulté le 13 août 2012).
  3. « How to make perfect Singapore noodles », sur theguardian.com, Guardian News and Media Limited (consulté le 12 juin 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]