1906 en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1903 1904 1905  1906  1907 1908 1909
Décennies :
1870 1880 1890  1900  1910 1920 1930
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la Lorraine



Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1906 en Lorraine.

Événements[modifier | modifier le code]

Les débuts du patinage à Épinal
  • Le premier club de patinage spinalien apparaît : le Sports d'Hivers Spinaliens (SHS) qui regroupe les patineurs artistiques ainsi que les hockeyeurs sur glace. Les débuts se font sur l'étang gelé de Poissompré (appelé comme cela en raison de la multitude de poissons qu’il abritait).
  • Place forte de Toul : achèvement de la construction de l'ouvrage de la Cloche, débutée en 1902. C'est un ouvrage à profil triangulaire. Son plan est jumeau de celui de l'ouvrage du Mordant. Il comprend un casernement pour 1/2 compagnie d'infanterie et pour 68 artilleurs. L'armement est constitué d'une tourelle de 75 et d'une casemate de Bourges non reliée au reste de l'ouvrage.
  • Paul Cuny fonde une troisième filature : la Société Giron et Cie, qui établit la filature de la Vologne, avec Giron, le frère de son épouse, et Adrien Molard, le mari de sa sœur.
  • 13 juin au 2 juillet : concours national et international de tir de Nancy[3]. Manifestation placée sous le haut patronage de Mr Fallières, président de la république.
  • 6 au 8 juillet : venu en France pour visiter l'exposition coloniale de Marseille, le roi du Cambodge Preah Bat Sisowath visite Nancy[4].
  • 4 au 5 octobre : l’Opéra de Nancy est totalement détruit par un incendie survenu après une répétition de l’opéra Mignon. A cette époque il était situé à l’emplacement de l'actuel Musée des Beaux-arts, sur la place Stanislas. Construit sous le règne de Stanislas Leszczynski en 1758, ce bâtiment, était appelé Théâtre de la Comédie.

Naissances[modifier | modifier le code]

Heinz Harmel
  • Pierre Bach né à Toul (Meurthe-et-Moselle) (1906-1971), peintre paysagiste français, s'installe en 1930 à la marine d'Erbalunga à Brando (Haute-Corse).
  • 20 mai à Nancy : Line Zilgien, décédée à Paris le 6 mai 1954, est une organiste liturgique et concertiste française.

Décès[modifier | modifier le code]

Louis Stoetzer
  • 17 avril à Metz : Louis Stoetzer (né le 1er août 1842 à Römhild), général prussien, commandant et gouverneur de la place forte de Metz.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Lorraine de Bruno Barbier, collection « Itinéraire et découverte », éd. Ouest-France.
  2. Françoise Birck, Une Université Populaire à Nancy au Début du Siècle, Société d'Histoire et d'Archéologie de Lorraine,
  3. Marc Gateau-Leblanc, Civils et militaires dans le camp retranché de Toul : 1871-1914, Metz, Serpenoise, (ISBN 2-87692-587-7).
  4. 1889/2019 L'EST REPUBLICAIN - 130 ans d'actualités en Lorraine et Franche-Comté - Page 28
  5. Notice d'autorité sur sbn.it
  6. Fiche du député Jules Thiriet sur assemblee-nationale.fr
  7. Harmel, Heinz sur lexikon-der-wehrmacht.de
  8. Fiche biographique sur uboat.net
  9. Texte à la mémoire de JP Rothé, prononcé le 15 mai 1991, par R. Schlich, directeur de l'Institut de physique du globe, directeur du Bureau central sismologique français