1792 en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1789 1790 1791  1792  1793 1794 1795
Décennies :
1760 1770 1780  1790  1800 1810 1820
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Photographie Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de la Lorraine



Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1792 en Lorraine.

Événements[modifier | modifier le code]

Estampe du siège de Longwy en 1792, Bibliothèque nationale de France.
  • les gardes nationaux de la Meuse et de la Moselle sont requis pour défendre les défilés de l'Argonne.
  • Les Pères Prémontrés sont expulsés.
  • En pleine tourmente révolutionnaire, les habitants de Grand furent autorisés exceptionnellement par le directoire de la Meurthe à rentrer en possession de la châsse contenant les reliques de sainte Libaire, à condition que la translation se fasse «sans aucune cérémonie».

Avril[modifier | modifier le code]

  • 20 avril : la France déclare la guerre à l'Autriche et à la Prusse.
  • La Lorraine est envahie par la Première Coalition, qui assiège Longwy puis Verdun. Ces places se rendent aux prussiens ouvrant la route de Paris.
  • Des quatre départements Lorrains (sur quatre-vingts pour tout le pays) sont issus autant de colonels, de généraux, de maréchaux, que de tout le reste du pays[1].

Août[modifier | modifier le code]

  • 3 août au 2 septembre : siège de Verdun qui s'achève par la capitulation de la ville obtenue par les prussiens dirigés par Brünswick[4].

Septembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

  • Jacques Jean Louis Pierron est un homme politique français né à Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle) et décédé le 7 mai 1794 à Paris.

Décès[modifier | modifier le code]

  • 11 juin : Jean-Baptiste Gouvion, né à Toul le 8 janvier 1747 et mort au combat, près de Maubeuge, général et député français de la Révolution française.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guerrier de Dumast (Ce que fut jadis la Lorraine et ce qu'elle est encore) page 97
  2. Jean Delmas (historien) (directeur), De 1715 à 1870, Presses universitaires de France, Paris, 1992, in André Corvisier (directeur), Histoire militaire de la France, (ISBN 2-13-043872-5), p. 263-264
  3. Jean Delmas, op. cit., p. 264
  4. Cabourdin G. et Lesourd J.-A. (1960) - « La Lorraine : histoire et géographie », Publication de la Société lorraine des études locales, Imprimerie Charles Lavauzelle, p. 74
  5. Pierre Michel sur le site de l'assemblée nationale
  6. Nicolas Hentz naît en 1753, et non en 1768, comme l’affirment certaines sources [1].
  7. Nicolas, Joseph Hentz (1768 - 1830) sur assemblee-nationale.fr.
  8. Cf. Marchand Ennery, Dictionnaire hébreu-français, Colbo, Note de l'éditeur.