1790 en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1787 1788 1789  1790  1791 1792 1793
Décennies :
1760 1770 1780  1790  1800 1810 1820
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Photographie Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de la Lorraine



Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1790 en Lorraine.

Événements[modifier | modifier le code]

Le Courage héroïque du jeune Désilles, le 31 août 1790, à l'affaire de Nancy, Le Barbier, 1794 (musée de la Révolution française).


  • La région de la Lorraine, du Barrois et des Trois-Évéchés est découpée en départements. Pour faire disparaitre l'esprit du nationalisme régional, sont créés les départements : Meurthe, Meuse, Moselle et Vosges qui sont eux-mêmes divisés en districts et cantons. Au même moment, des députés lorrains ont réclamé la création d'un département de « Lorraine allemande », mais cette proposition fut refusée[1].
  • Claude Jean Roussel est élu député de la Meuse à la Convention, siégeant avec les modérés et votant la détention de Louis XVI.
  • 8 janvier : la question est de savoir si la Lorraine allemande sera tout entière dans un seul département. Et si tel est le cas, ça peut conduire à réunir Metz et Verdun dans un même département, chose qui ne plait pas au députés Verdunois[3].
  • 14 juillet : fête de la fédération dans chaque commune de France : les autorités devaient prêter le serment civique : Je jure d'être fidèle à la nation et au roi, de maintenir la liberté et l'égalité et de mourir en les défendant.
  • de 1790 à 1795, Longwy est le chef-lieu d'un district du département de la Moselle.

Naissances[modifier | modifier le code]

  • 29 janvier à Nancy : Sébastien-Louis Saulnier, mort le 23 octobre 1835 à Saint-Jean-de-la-Ruelle, est auditeur au Conseil d'État en 1811, administrateur de la province de Minsk en 1812 et commissaire général de la police à Lyon en 1813.

Décès[modifier | modifier le code]

André Desilles

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Louis Masson, Histoire administrative de la Lorraine : des provinces aux départements (1982)
  2. Jean-Paul Rothiot, « La Révolution et l'Empire, le tournant décisif pour Epinal », Annales de l'Est - Société d'émulation des Vosges, 2000, p. 145
  3. Jean-Louis Masson - Histoire administrative de la Lorraine, des provinces aux départements et à la région
  4. Léopold Bouchot - Leçons et récits sur l'histoire de la Lorraine - Berger-Levrault - Nancy 1930 - page 113
  5. Nouvelle Biographie Générale p.830-831… publiée par MM. Firmin Didot, sous la dir. de M. le Dr Hoefer, Paris, 1855, tome 13