1913 en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1910 1911 1912  1913  1914 1915 1916
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la Lorraine


Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1913 en Lorraine.


Éléments contextuels[modifier | modifier le code]

  • Le gisement ferrifère lorrain est alors classé parmi les plus vastes du monde et ses réserves sont estimées à six milliards de tonnes de minerai, susceptibles de contenir 1950 millions de tonnes de fer. En 1913, la production du bassin ferrifère lorrain dépasse les 41 millions de tonnes, dont 21 pour la Moselle et 20 pour la Meurthe-et-Moselle. La Lorraine est la deuxième région productrice au monde, derrière les États-Unis.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Jean Bouloumié succède à son père Amboise (décédé en 1903) à la direction de la station thermale de Vittel. Puis il succède en 1929 à son oncle Pierre (1884-1929), frère cadet d'Ambroise, médecin militaire, à la tête du conseil d'administration de la Société des Eaux de Vittel.
  • 17 janvier : Raymond poincaré, un Meusien devient président de la République[1].
  • 27 février : Eugène Dieudonné, nancéien, accusé d'être membre de la Bande à Bonnot est condamné à Mort. Il sera gracié le 21 avril, le jour prévu pour son exécution[1].
  • Mars : la rédaction de l'Est Républicain s'installe dans un hôtel conçu par l'architecte français Pierre Le Bourgeois dans le style de l'École de Nancy. En parallèle, le directeur achète une nouvelle rotative d'une vitesse de 20 000 exemplaires par heure, permettant d'accroître le nombre de pages et d'éditions sans augmenter le prix[2],[3].
  • 3 avril : un Zeppelin IV se pose à Lunéville, alors ville proche de la frontière avec l'Allemagne. L'équipage se serait égaré du fait d'un brouillard épais et ne disposait plus d'assez de carburant pour regagner l'Allemagne une fois l'erreur constatée. [1]

Naissances[modifier | modifier le code]

  • 23 janvier à Metz : Stany Cordier (décédé à Asnières-sur-Seine le ) , réalisateur français.
  • 22 février à Rupt-sur-Moselle (Vosges) : Jean Montémont, mort le 14 février 1959 à Remiremont (Vosges), instituteur, professeur de dessin et peintre français.
  • 22 mars à Metz : Albert Eiselé (1913-1992) est un avocat français[6] connu pour avoir été l'auteur de nombreux articles sur le patrimoine lorrain.

Décès[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 1889 - 2019 L'Est Républicain 130 ans d'actualités en Lorraine et Franche Comté - Collection les grands événements dans l'Est », L'Est Républicain,‎ , p.40 (ISSN 2608-0591).
  2. « Le développement », sur https://kiosque.limedia.fr (consulté le 26 juillet 2019).
  3. Patrick Dieudonné, « Pierre Lebourgeois, de l'Art nouveau à l'Art déco », dans Bernard Haumont (dir.), Architecture moderne en province, Éditions Parenthèses, coll. « Les Cahiers de la recherche architecturale » (no 24/25), , 120 p. (ISBN 9782863648247, lire en ligne), p. 24-29.
  4. Henry L. deZeng IV, Douglas G. Stanke: Luftwaffe Officer Career Summaries - Luftwaffe Officers 1935 - 1945, t.4, Section L-R, avril 2012 (p. 265) (en ligne)
  5. Décès de Solange Bertrand, Le Républicain lorrain, 23 janvier 2011.
  6. Notice d'autorité sur catalogue.bnf.fr.