1805 en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1802 1803 1804  1805  1806 1807 1808
Décennies :
1770 1780 1790  1800  1810 1820 1830
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de la Lorraine



Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1805 en Lorraine.

Événements[modifier | modifier le code]


Naissances[modifier | modifier le code]

Charles-Auguste Salmon, représentant de la Meuse à l'Assemblée Nationale, 1848 (coll. part.)
Nicolas Cadiat
  • 27 février (8 ventôse an XIII) à Riche dans l'arrondissement de Château-Salins: Charles-Auguste Salmon, mort à Paris le 26 décembre 1892, est un magistrat et homme politique français.

Décès[modifier | modifier le code]

  • 13 mai, à Toul : Jean Claude Goffard, né le 26 février 1744 à Toul (Meurthe-et-Moselle), général français de la Révolution et de l’Empire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. notice biographique sur catalogue.bnf.fr.
  2. « Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie », sur www.alsace-histoire.org (consulté le 14 février 2018)
  3. Annuaire historique Arts et Métiers 1793-1999
  4. Nom de naissance révélé par Joseph-Marie Quérard dans Les Supercheries littéraires dévoilées, Paris, chez l'éditeur, t. 2, 1847, p. 42, à lire en ligne. La notice d'autorité de la BNF lui donne le prénom de Paul qui est celui de son pseudonyme.
  5. Son pseudonyme fait sans doute référence à la commune de Faulquemont située à environ 40 km de Metz, sa ville natale.
  6. Archives numérisées de la Ville de Metz, registre des naissances de l'an XIV (1805) (vue 3/103 [1]
  7. Archives numérisées de la Ville de Paris, état-civil du 19e arrondissement, registre des décès de 1872, acte no 2034 [2] L'acte précise qu'il était célibataire. La notice d'autorité de la BNF indique de façon erronée la date de février 1873 qui correspond en fait à celle de la parution de sa nécrologie dans Le Tintamarre.
  8. Né Jean-Théodore Fantin-Latour.
  9. Archives de Paris, état-civil numérisé du 6e arrondissement, acte de décès no 933 de l'année 1875. Le peintre meurt à son domicile situé 82 rue Bonaparte.
  10. Journal encyclopédique, vol. 7, Everard Kints, (présentation en ligne)