James Yun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Carson Yun
Image illustrative de l'article James Yun
Jimmy Wang Yang en 2007.

Nom(s) de ring Yang[1]
Jimmy Yang[1]
Akio[1]
Jimmy Wang Yang[1]
Taille 1 m 75 (5 pieds 9 pouces)[2]
Poids 94 kg (205 pounds)[2]
Naissance (32 ans)[1]
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Entraîné par Paul Orndorff[1]
Débuts Juin 1999[1]
Fédération(s) TNA
WWE

James Carson Yun (né le à Los Angeles en Californie[1]) est un catcheur professionnel américain mieux connu sous le nom de Jimmy Wang Yang.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling (1999-2001)[modifier | modifier le code]

En juin 1999, James Yun signe un contrat avec la World Championship Wrestling, il fait ses débuts télévisé en janvier 2000. Il était à l'origine une partie des Jung Dragons avec Jamie-San et Kaz Hayashi[3]. Vers la fin de l'année 2000, quand Jamie-San fut démasqué et quitta le groupe, il forma une association avec Evan Karagias (ancien membre des 3 Count, ce qui déclencha une feud avec de l'équipe de Hayashi et de Yang contre celle de Karagias et Noble jusqu'à ce que la World Wrestling Federation ait acheté la WCW.

Territoires de développement de la WWE, Japon et circuit indépendant (2001-2003)[modifier | modifier le code]

En mars 2001, avec le rachat de la WCW par la WWF, la WWF acquis le contrat de James Yun et l'affecte au territoire développement. Plus tard, n'entrant plus dans les plans de la WWF, James Yun fut libéré de son contrat.

Total Nonstop Action Wrestling (2002)[modifier | modifier le code]

À la Total Nonstop Action Wrestling, il formait l'équipe des Flying Elvis's aux côtés de Sonny Siaki et Jorge Estrada. Ils ont tous les trois notamment participé au premier match diffusé en PPV de la TNA le 19 juin 2002, match qu'ils ont gagné alors qu'ils étaient face à une équipe formée d'AJ Styles, Jerry Lynn et Low Ki. C'est notamment Yang qui a remporté le match pour son équipe suite à un Yang-Time sur AJ Styles. Suite à ce match, il ne cessa de perdre en solo jusqu'à ce qu'il feud face à un de ses désormais ancien équipier, Sonny Siaki. Il perdit alors contre ce dernier dans un 2/3 Fall avant que celui-ci ne se fasse « renvoyer » des Flying Elvis's par Jorge Estrada. Suite à cela, Yang et Estrada ont eu une très courte feud face aux SAT (Jose & Joel Maximo). Yang quitta ensuite la TNA en mauvais termes, tout comme Estrada. Siaki, quant à lui, rejoignant la stable Sport Entertainement Xtreme (S.E.X.) de Vince Russo.

World Wrestling Entertainment (2003-2005)[modifier | modifier le code]

En mai 2006, James Yun fait son retour à la WWE avec la gimmick d'Akio dans un match d'essai en tant que jobber contre Charlie Haas, il signe donc à la WWE. Le 25 août 2006, James Yun adopte une nouvelle gimmick : celle d'un cowboy texan sous le nom de « Jimmy Wang Yang ».

Retour à la WWE (2006-2010)[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts à SmackDown en feudant contre Sylvain Grenier. En décembre 2006, James Yun devient le challenger numéro 1 pour le WWE Cruiserweight Championship contre Gregory Helms. À Armageddon 2006, Yang perd l'opportunité de devenir champion. Le 18 février 2007, il participe à un cruiserweight open (match pour le WWE Cruiserweight Championship, ouvert à tous les catcheurs de la WWE pesant moins de 100 kg). Le match est remporté par Chavo Guerrero qui fit son apparition seulement en fin de match. S'ensuit une longue feud entre les deux catcheurs, mais James Yun ne parviendra jamais à lui reprendre le titre.

Jimmy Wang Yang contre Brian Kendrick en 2008.

À partir du mois d'octobre, on commence à voir James Yun faire équipe avec Shannon Moore. Ils obtiennent même une opportunité de devenir WWE Tag Team Championship au début de l'année 2008 contre le The Miz et John Morrison mais ils perdent le match. Le 9 juin 2008, James Yun est suspendu pour un mois pour non-respect du Welness programm. Le 18 juillet 2008, James Yun fait son retour contre Brian Kendrick qui aborde alors pour l'occasion une nouvelle gimmick. Le 25 juillet 2008, il perd face au champion des États-Unis Shelton Benjamin. Il perd également contre The Great Khali à Saturday Night's Main Event. Il fait face à Brian Kendrick le 31 octobre 2008 à SmackDown et gagne ce match par disqualification grâce à l'intervention du tombé d'Ezekiel Jackson, mais il se fera détruire par la suite.

Le 30 janvier 2009 à SmackDown, il perd face à Umaga qui effectua son retour. Maintenant, il sert en tant que jobber.

Le 6 novembre 2009, il a eu un match contre Drew McIntyre à SmackDown. Ce dernier l'attaqua comme à son habitude avant que le match ne commence, puis quitta l'arène en croyant que Jimmy Wang Yang était K.O. Jimmy Wang Yang demanda à l'arbitre de sonner la cloche. Drew McIntyre, frustré et énervé, revint et le battu grâce à son Double Arm DDT.

Jimmy Wang Yang a également combattu à plusieurs reprises avec son coéquipier Slam Master J et remportent une victoire contre Mike Knox et Charlie Haas, mais également face à la Hart Dynasty durant un show à Superstars.

Lors du SmackDown du 5 mars 2010, Jimmy Wang Yang a perdu face à Ezekiel Jackson en se faisant littéralement détruire par ce dernier.

Jimmy Wang Yang et Slam Master J battent Vance Archer dans un dark match, à Superstars.

Départ de la WWE (2010)[modifier | modifier le code]

Le 22 avril 2010, il est renvoyé de la WWE tout comme son ancien partenaire Slam Master J, dû a une trop forte inactivité à la WWE.

Retour à la TNA (2011)[modifier | modifier le code]

Lors de l'épisode de l'Impact Wrestling du 30 Juin,Yun refait surface avec le nom de Jimmy Yang dans un Triple Threat Match contre Low Ki (Kaval) et Matt Bentley.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Autres titres
    • Central American Middleweight Championship (1 fois)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p (en) « Profil de Jimmy Wang Yang », sur Online World Of Wrestling (consulté le 21 août 2009)
  2. a, b et c « Bio de Jimmy Wang Yang », sur WWE (consulté le 21 août 2009)
  3. (en) « Profil des Jung Dragons », sur Online World Of Wrestling (consulté le 6 août 2009)
  4. (de) « Cagematch profile »
  5. (en) « WWE profile »
  6. a, b, c, d, e, f et g Épisode Air Raid Vs Jung Dragons de la série WCW Thunder. Diffusé pour la première fois le 2001-03-21. Autres crédits : World Championship Wrestling.
  7. a et b Épisode Dark Carnival Vs Jung Dragons de la série WCW Monday Nitro. Diffusé pour la première fois le 2000-08-07. Autres crédits : World Championship Wrestling, TNT.
  8. a, b et c Épisode 3 Count Vs Jung Dragons de la série WCW Monday Nitro. Diffusé pour la première fois le 2000-06-19. Autres crédits : World Championship Wrestling, TNT.

Sur les autres projets Wikimedia :