Point de vue (hebdomadaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Point de vue.
Point de vue
Image illustrative de l'article Point de vue (hebdomadaire)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre Presse nationale
Diffusion 267 000[1] ex. (2006)
Date de fondation 1945
Ville d’édition Paris

Propriétaire Groupe Express-Roularta
Directeur de publication Rik De Nolf (PDG)
Directeur de la rédaction Adélaïde de Clermont-Tonnerre
Rédacteur en chef Raphaël Morata
ISSN 0750-0475
Site web Point de vue

Point de vue est un titre de grande diffusion de la presse hebdomadaire people francophone qui est spécialisé dans la vie des têtes couronnées. Cette revue appartient depuis décembre 2005 au groupe Express-Roularta, filiale française du groupe belge Roularta Media Group.

Ancré depuis 1953 sur le concept éditorial de magazine français dédié à l'actualité des familles royales, la revue est ouvertement orléaniste. Dans les querelles dynastiques françaises, le magazine reconnait Henri d'Orléans, « comte de Paris », (« Henri VII » pour ses partisans) comme prétendant légitime au trône de France et non Louis de Bourbon, « duc d'Anjou » (« Louis XX » pour ses partisans)[réf. souhaitée].

Historique[modifier | modifier le code]

Afin de remplacer la référence Match (ancêtre de Paris Match) sous séquestre, Point de vue a été lancé le 23 mars 1945 par des anciens des Forces françaises libres (FFL) [2] :

Le premier éditorial a été réalisé par Raymond Aron.

Amaury rentré dans le capital du magazine le fait fusionner en 1948 avec un magazine de grands reportages, Images du monde. Rebaptisé Point de Vue-Images du monde, il perd sa dénomination Images du monde (utilisée désormais pour les hors-séries trimestriels depuis 2006) dans les années 1990[4].

Le premier numéro du magazine ayant eu sa une en couleurs est celui daté du 14 février 1952 et concerne l'avènement d’Élisabeth II.

En janvier 2004, Colombe Pringle prend la direction de la rédaction de l'hebdomadaire et réoriente la ligne éditoriale, le magazine n'étant « plus seulement le journal des concierges et des comtesses »[4].

Son dernier scoop important a lieu en 2007 avec à sa une les photos de Carla Bruni et de Nicolas Sarkozy qui rendent public leur liaison lors de la parade de Noël à Eurodisney le 15 décembre[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. OJD
  2. Point de Vue n°3104 du 16 janvier 2008
  3. « Éléments biographiques de Lazare Rachline », Association Mémoire 2000 (consulté le 24 juillet 2013)
  4. a et b Delphine Le Goff, « Une question de Point de vue », sur Stratégies,‎ 31 mai 2007
  5. Alice Antheaume et Raphaëlle Baillot, « Nicolas Sarkozy et Carla Bruni à Disneyland, l'histoire d’un vrai-faux scoop », sur 20minutes.fr,‎ 17 février 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]