Okapi (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Okapi (homonymie).
Okapi
Image illustrative de l'article Okapi (magazine)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Bimensuel
Genre Presse jeunesse
Prix au numéro 5,20 €
Diffusion 72 167 ex. (2012)
Date de fondation 1971
Ville d’édition Paris

Rédacteur en chef François Blaise
Site web OKAPI

Okapi est un magazine bimensuel du groupe Bayard Presse publié depuis 1971. À l'époque, il était destiné aux anciens lecteurs de Pomme d'api, une fois passé l'apprentissage de la lecture. Après la création d’Astrapi, Okapi s'est recentré sur le public des collégiens (10 - 15 ans). L'univers d'Okapi est en quelque sorte l'ancêtre de l'actuel Images Doc, journal documentaire du même groupe de presse.

Les lecteurs des années 1970 ont tous en mémoire les aventures de Grabote de Nicole Claveloux, des Barneidor de Colette Tournès et Philippe Kailhenn, de La Chouette de classe ou de Timoléon le jardinier. L'univers graphique y était alors confié aux talents de Claude Lapointe, Henri Galeron, Fernando Puig Rosado...

Le magazine a permis dans les années 1980 la création de la bande dessinée Gil et Georges du Belge Marc Wasterlain, de la série Tendre Banlieue de Tito. C'est également chez Okapi que Léo ou David B. ont fait leurs premières armes dans les années 1980-1990.

Diffusion[modifier | modifier le code]

La diffusion totale est en augmentation constante jusqu'en 2011 et diminue à compter de l'année suivante[1].

  • 2003 : 65 283 exemplaires
  • 2004 : 62 917 exemplaires
  • 2005 : 62 215 exemplaires
  • 2006 : 63 048 exemplaires
  • 2007 : 64 972 exemplaires
  • 2008 : 67 908 exemplaires
  • 2009 : 68 551 exemplaires
  • 2010 : 70 201 exemplaires
  • 2011 : 72 440 exemplaires
  • 2012 : 72 167 exemplaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche d'Okapi », sur OJD

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]