Réfugié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un réfugié vietnamien
Camp de réfugié, Beyrouth
Camp de réfugié de Um Piam en Thaïlande (2009))

Un réfugié – au sens de la Convention relative au statut des réfugiés et des apatrides – est une personne qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle ; qui craint avec raison d’être persécutée du fait de sa "race", de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, et qui ne peut ou ne veut se réclamer de la protection de ce pays ou y retourner en raison de ladite crainte[1]. Les personnes essayant d'obtenir le statut de réfugié sont parfois appelées demandeurs d'asile. Le fait d'accueillir de telles personnes est appelé asile politique. Les demandes d'asile faites dans les pays industrialisés se fondent le plus souvent sur des critères et des motifs politiques et religieux.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR ou HCR dans l'espace francophone) a pour but de défendre les droits et la sécurité des réfugiés. Cette organisation onusienne estime que fin 2006, il y avait 8 661 994 réfugiés dans le monde[2].

Droit international[modifier | modifier le code]

Selon la Convention relative au statut des réfugiés de 1951 et le "Protocole relatif au statut des réfugiés" de 1967[3] , les pays doivent accorder l'asile aux réfugiés et ne peuvent pas forcer un réfugié à retourner dans son pays d'origine. Cependant, de nombreux pays ne prennent pas en compte ce traité : au 1er décembre 2006, 147 pays en sont signataires dont les membres du G8 et la Chine[4].

Généralement les réfugiés sont des personnes fuyant la guerre (comme ceux venant d'Irak et d'Iran ainsi que ceux d'ex-Yougoslavie) qui ont connu diverses guerres et révolutions[5].

Types de réfugiés[modifier | modifier le code]

Flüchtlinge, Vertriebene, Aussiedler, Umsiedler[modifier | modifier le code]

La langue allemande distingue entre deux catégories de réfugiés, les Flüchtlinge, qui ont fui d'un pays vers un autre, et les Vertriebene, qui ont été chassés d'un pays vers un autre. Les Aussiedler sont quant à eux les réfugiés "ethniquement allemands" (suivant la Loi du retour allemande). Les Umsiedler sont les Volksdeutsche (Allemands ethniques) déplacés de force par l'Allemagne nazie des territoires où ils habitaient (Sud-Tyrol, pays baltes, Roumanie etc.) vers le Troisième Reich.

Une réfugiée arménienne et son fils

Mouhadjirin, Muhacir et Mouhadjir[modifier | modifier le code]

Les premiers Mouhadjhirin furent les compagnons de Mahomet, donc les premiers musulmans, qui fuirent avec lui (Hégire) la ville de La Mecque, où ils étaient devenus personae non gratae pour les autorités politiques dominées par les polythéistes, pour rejoindre celle de Médine.

Les Muhacir sont des Turcs "ethniques" et autres musulmans, principalement originaires des Balkans, du Caucase et d'Asie centrale, qui ont été accueillis en Turquie en tant que réfugiés en provenance de pays précédemment dominés par un régime islamique (Empire ottoman, khanats de Khiva et Boukhara, Tchétchénie etc.).

Les Mohadjir sont des réfugiés musulmans de la République d'Inde qui se sont installés au Pakistan (qui incluait à l'époque l'actuel Bangladesh) après la partition de 1947.

Réfugiés tibétains[modifier | modifier le code]

Après l'Exode tibétain de 1959, plus de 150 000 Tibétains vivent en Inde, dont un grand nombre dans des camps à Dharamsala, à Mysore, et au Népal. Il s'agit de personnes ayant réussi à fuir le Tibet en traversant l'Himalaya, ainsi que leurs enfants et petits-enfants. En Inde, la grande majorité des Tibétains nés en Inde est toujours apatride et détient un document appelé une Carte d'Identité distribuée par le gouvernement indien en lieu et place d'un passeport. Ce document déclare que le détenteur est de nationalité tibétaine. C'est un document qui est souvent refusé comme un document de voyage valide par de nombreux services de douanes et d'immigrations. Les réfugiés tibétains possèdent aussi un Livre vert distribué par le Gouvernement tibétain en exil pour faire valoir leurs droits et s'acquitter de leurs devoirs envers cette administration.

Réfugiés palestiniens[modifier | modifier le code]

Suite aux exodes successifs de 1948 et 1967, 4 766 670 réfugiés palestiniens sont recensés par l'UNRWA, Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. Ils vivent en Jordanie, au Liban, en Syrie et même dans des camps en Cisjordanie et à Gaza.

Organisations prenant en charge les réfugiés[modifier | modifier le code]

C'est le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR ou HCR dans l'espace francophone) qui est mandaté par l'ONU pour se charger des réfugiés.

Le Comité américain pour les réfugiés et les immigrants (U.S. Committe for Refugees and Immigrants (USCRI)) est une organisation non gouvernementale qui a pour mission de répondre aux besoins et aux droits des migrants dans le monde entier en militant pour l’avancement des politiques publiques pour qu’elles soient justes et humaines, en facilitant et en fournissant directement des services professionnels, et en promouvant la pleine participation des migrants à la vie communautaire.

En France, c'est l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) qui est chargé de statuer sur la qualité de réfugié ou d'apatride. Elle se charge également d'assurer une protection juridique et administrative aux réfugiés. Au terme du "grand retournement du droit de l'asile"[6], elle rejette plus de 90 % des demandes d'asile[réf. nécessaire]. Ce taux étant ramené à un niveau légèrement inférieur après la procédure d'appel devant la Cour nationale du droit d'asile.

Nombre de réfugiés[modifier | modifier le code]

Dans l'Union Européenne[modifier | modifier le code]

Selon Eurostat, l'office statistique de l'Union Européenne, en 2012, 335 000 demandeurs d'asile ont été enregistrés parmi les 28 membres de l'Union européenne (UE 28). En 2013, le nombre de demandeurs s'élève à 435 000. 90% d'entre eux étaient de nouveaux demandeurs tandis que les 10% restant renouvelaient leur demande.

Cinq pays européens concentrent 70% des demandeurs d'asile : Allemagne, France, Suède, Royaume-Uni et Italie.

En 2013, l'Allemagne est le pays le plus sollicité par les demandeurs d'asile (127 000 demandeurs, soit 29% de l’ensemble des demandeurs), suivie de la France (65 000, soit 15%), de la Suède (54 000, soit 13%), du Royaume-Uni (30 000, soit 7%) et de l’Italie (28 000, soit 6%).

En 2013, on comptabilisait 860 demandeurs d’asile par million d’habitants dans l’UE 28.

Sept pays européens de l'UE 28 enregistrent des taux inférieurs à 100 demandeurs par million d’habitants : au Portugal (50), en République tchèque (65), en Estonie (70), en Roumanie (75), en Slovaquie (80), en Lettonie et en Espagne (95 chacun).

Le plus grand nombre de demandeurs d'asile en fonction de la population de chaque Etat-membre a été relevé en Suède (5 700 demandeurs par million d’habitants), à Malte (5 300), en Autriche (2 100), au Luxembourg (2 000) ainsi qu’en Hongrie et en Belgique (1 900 chacun).

Les principales nationalités des demandeurs d'asile en 2013 dans l'UE 28 sont les syriens (50 000 demandeurs d’asile, soit 12% de l’ensemble des demandeurs), les russes (41 000, soit 10%), les afghans ((26 000, soit 6%), les serbes (22 000, soit 5%), les pakistanais (22 000, soit 5%) et les kosovars (20 000, soit 5%).

Des états européens observent une prédominance de certaines nationalités parmi les demandeurs d'asile : la Pologne (84% des demandeurs provenaient de Russie), la Lettonie (76% de Géorgie), la Roumanie (68% de Syrie) et la Bulgarie (63% de Syrie).

Dans l'UE 28, en 2013, 66% des décisions de première instance prises à l’égard des demandeurs d’asile ont été rejetées. Les décisions positives relèvent pour 15% des demandeurs pour l'octroi du statut de réfugié, pour 14% de la protection subsidiaire et pour 5% une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires.

En France, le taux d'accord est globalement de 17% : 10 470 des 61 455 décisions de première instance ont été positives. En Allemagne, le taux est de 26%, au Royaume-Uni il est de 38% et en Italie il est de 64%. Les comparaisons intra-européennes restent difficiles en raison des différences de statuts accordés.

Sur le plan international[modifier | modifier le code]

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a analysé dans son rapport annuel la demande d'asile dans 44 pays industrialisés.

Selon le UNHCR, en 2013, 612 700 personnes ont déposé une demande d'asile dans les 44 pays, soit le niveau le plus élevé depuis 2001. L'Allemagne est le pays qui a comptabilisé le plus grand nombre de demandes dans le monde (127 000), devançant les États-Unis (88 400), longtemps en première place. En raison de la crise syrienne, la Turquie est le pays qui accueille le plus de réfugiés en Europe : 640 889 réfugiés au 18 mars 2014). Le taux le plus élevé de demandeurs d'asile en proportion de la population de chaque Etat est observé en Suède ( 5 700 demandeurs par million d'habitants), la France obtenant la dixième position (985 demandeurs par million d'habitants).

L'Amérique du Nord se place au deuxième rang parmi les continents pour le nombre de demandes d'asile avec 98 800 au total. Le principal pays d'origine des demandeurs d'asile y était la Chine.

Le Canada, avec ses récents changements en termes des politiques sur l'octroi du statut de réfugié, a ralenti la tendance à la hausse avec 10 400 demandes d'asile – soit la moitié du nombre enregistré en 2012 (20 500). En Asie, le Japon a comptabilisé 3 300 demandes d'asile. Dans le Pacifique, l'Australie observe une forte augmentation des demandes.

Sur le plan mondial ou au niveau de l'UE 28, le trio en tête des nationalités des demandeurs d'asile reste identique : Syrie, Russie, Afghanistan.

Pour les 44 pays industrialisés mentionnés dans ce rapport statistique, les taux de reconnaissance du statut de réfugié varient amplement et tendent à être plus élevés pour les personnes ayant fui un conflit. Les personnes originaires de la Syrie, de l'Érythrée, de l'Iraq, de la Somalie et de l'Afghanistan détiennent des taux de reconnaissance qui se situent entre 62% et 95%. Les taux de reconnaissance pour les ressortissants de la Fédération de Russie et pour la Serbie [et le Kosovo, conformément à la résolution1244 (1999) du Conseil de sécurité] sont beaucoup plus bas, autour de 28% et de 5% respectivement.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Nombre de demandes d'asile par pays en 2013 - Source UNCHR

Pays Nombre de demandes d'asile Variation par rapport en 2012 Rang
Drapeau de l'Albanie Albanie 230 1050% 39
Drapeau de l'Australie Australie 24,320 54% 8
Drapeau de l'Autriche Autriche 76,160 1% 11
Drapeau de la Belgique Belgique 12,500 -33% 14
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 100 100% 42
Drapeau du Canada Canada 10,380 -49% 16
Drapeau de Chypre Chypre 1,250 -23% 29
Drapeau de la République tchèque République tchèque 500 -2% 34
Drapeau du Danemark Danemark 7,540 22% 18
Drapeau de l'Estonie Estonie 100 25% 42
Drapeau de la Finlande Finlande 3,020 3% 24
Drapeau de la France France 60,100 9% 3
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 109,580 70% 1
Drapeau de la Grèce Grèce 8,230 -14% 17
Drapeau de la Hongrie Hongrie 18,570 760% 10
Drapeau de l'Islande Islande 150 36% 41
Drapeau de l'Irlande Irlande 940 0% 32
Drapeau de l'Italie Italie 27,830 60% 7
Drapeau du Japon Japon 3,250 27% 23
Drapeau de la Lettonie Lettonie 190 0% 40
Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein 90 29% 44
Drapeau de la Lituanie Lituanie 280 -47% 36
Drapeau du Luxembourg Luxembourg 990 -51% 31
Drapeau de Malte Malte 2,200 7% 25
Monténégro Monténégro 3,550 132% 22
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 14,400 49% 12
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 290 -9% 35
Drapeau de la Norvège Norvège 11,470 17% 15
Drapeau de la Pologne Pologne 13,980 52% 13
Drapeau du Portugal Portugal 510 70% 33
Drapeau de la Corée du Sud République de Corée 1,570 38% 26
Roumanie Roumanie 1,500 -40% 27
Serbie Serbie avec Kosovo:S/RES/1244 (1999)) 5,130 85% 20
Drapeau du Kosovo Kosovo 60 20%
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 280 -49% 36
Drapeau de la Slovénie Slovénie 240 -8% 38
Drapeau de l'Espagne Espagne 4,500 74% 21
Drapeau de la Suède Suède 54,260 24% 4
Drapeau de la Suisse Suisse 19,440 -25% 9
Drapeau de la Macédoine République de Macédoine 1,340 109% 28
Drapeau de la Turquie Turquie 44,810 69% 5
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 29,190 4% 6
Drapeau des États-Unis Etats-Unis 88,360 25% 2
EU-Total (28) 398,250 32%
Pays du Nord (5) 76,440 22%
Europe du Sud (8) 89,560 49%
Ancienne Yougoslavie (6) 11,390 78%
Total Europe (38) 484,560 32%
Canada/USA 98,740 8%
Australie/Nouvelle Zélande 24,610 53%
Japon/République de Corée 4,820 31%
Total (44) 612,730 28%

Origine des demandeurs d'asile pour l'Union Européenne (28 membres) - Source UNHCR

Drapeau de la Syrie Syrie 48,926
Drapeau de la Russie Russie 37,987
Serbie Serbie et Kosovo: S/RES/1244 (1999) 33,192
Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan 23,965
Drapeau du Pakistan Pakistan 20,326
Drapeau de la Somalie Somalie 18,200
Drapeau de l'Érythrée Érythrée 14,507
Drapeau de l'Iran Iran 11,656
Drapeau du Nigeria Nigéria 11,323
Drapeau de l'Albanie Albanie 10,599
Drapeau de l'Irak Iraq 9,878
Apatrides 9,569
Drapeau de la Géorgie Géorgie 8,346
Drapeau du Bangladesh Bangladesh 7,758
Drapeau de la République du Congo Congo 7,613
Drapeau de la Macédoine Macédoine 7,594
Drapeau de l'Algérie Algérie 6,807
Drapeau du Mali Mali 6,628
Drapeau de la Guinée Guinée 5,655
Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka 5,632
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 5,464
Drapeau de l'Égypte Égypte 5,343
Drapeau de la Turquie Turquie 4,997
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 4,734
Drapeau de l'Arménie Arménie 4,492
Drapeau du Maroc Maroc 4,272
Drapeau de la Gambie Gambie 3,549
Drapeau du Soudan Soudan 3,097
Drapeau de l'Inde Inde 3,087
Sénégal Sénégal 2,902
Drapeau de la Tunisie Tunisie 2,523
Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 2,411
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2,360
Drapeau du Ghana Ghana 2,300
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 2,021
Drapeau de la Libye Libye 1,867
Drapeau du Cameroun Cameroun 1,744
Drapeau de la Mauritanie Mauritanie 1,572
Drapeau d'Haïti Haïti 1,496
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 1,451
Autres 30,391
Total 398,234


Origine des demandeurs d'asile pour le Japon et pour la République de Corée en 2013 - Source : UNHCR

Drapeau de la Turquie Turquie 658
Drapeau du Népal Népal 634
Drapeau du Pakistan Pakistan 516
Drapeau de la Birmanie Myanmar 391
Drapeau de la Syrie Syrie 319
Drapeau du Nigeria Nigéria 274
Drapeau du Bangladesh Bangladesh 235
Drapeau du Cameroun Cameroun 176
Drapeau de l'Inde Inde 165
Drapeau du Ghana Ghana 133
Drapeau de l'Égypte Égypte 133
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 88
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 81
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 77
Drapeau des Philippines Philippines 59
Drapeau de l'Ouganda Ouganda 59
Drapeau de l'Iran Iran 58
Drapeau du Libéria Libéria 49
Drapeau du Yémen Yemen 34
Autres 345
Total 4,826

Origine des demandeurs d'asile pour le Canada et les Etats-Unis en 2013 - Source UNHCR

Drapeau de la République populaire de Chine Chine 13,047
Drapeau du Mexique Mexique 9,345
Inconnu 8,992
Drapeau du Salvador Salvador 4,749
Drapeau du Guatemala Guatemala 4,382
Drapeau de l'Égypte Égypte 3,105
Drapeau du Honduras Honduras 2,783
Drapeau d'Haïti Haïti 2,077
Drapeau de la Syrie Syrie 2,039
Drapeau de l'Équateur Équateur 1,729
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 1,585
Drapeau du Népal Népal 1,466
Drapeau de l'Inde Inde 1,393
Drapeau du Pakistan Pakistan 1,227
Drapeau de l'Iran Iran 1,207
Drapeau de la Colombie Colombie 1,196
Drapeau de l'Irak Iraq 1,191
Drapeau de la Russie Russie 1,050
Drapeau du Venezuela Vénézuela 912
Drapeau du Nigeria Nigéria 737
Drapeau du Cameroun Cameroun 592
Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan 587
Drapeau de la Somalie Somalie 576
Drapeau de la République du Congo Congo 557
Drapeau de l'Érythrée Érythrée 524
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 472
Drapeau du Bangladesh Bangladesh 459
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan 418
Drapeau de la Moldavie Moldavie 409
Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka 400
Roumanie Roumanie 391
Drapeau du Kenya Kenya 381
Drapeau du Burundi Burundi 368
Drapeau de Cuba Cuba 368
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 361
Drapeau de l'Albanie Albanie 349
Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan 335
Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso 319
Drapeau du Brésil Brésil 313
Drapeau de la République du Congo Congo 311
Autres 22,931
Total 82,586


Origine des demandeurs d'asile pour l' Australie et pour la Nouvelle Zélande en 2013 - Source UNHCR

Drapeau de l'Iran Iran 4,392
Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka 3,671
Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan 2,847
Drapeau du Pakistan Pakistan 2,087
Apatrides 1,630
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1,542
Drapeau de l'Irak Iraq 1,222
Drapeau de l'Inde Inde 1,162
Drapeau de l'Égypte Égypte 860
Drapeau du Bangladesh Bangladesh 716
Drapeau des Fidji Fiji 443
Drapeau du Liban Liban 364
Drapeau de la Libye Libye 318
Drapeau du Népal Népal 295
Drapeau de la Birmanie Birmanie 237
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 230
Drapeau de l'Indonésie Indonésie 212
Drapeau de la Malaisie Malaisie 207
Drapeau de la Syrie Syrie 169
Drapeau de la Palestine Palestine 161
Autres 1,851
Total 24,616

Evaluation des pays d'accueil[modifier | modifier le code]

Chaque année, le USCRI produit le World Refugee Survey[7] et évalue les 60 pays comptant le plus grand nombre de réfugiés. L’évaluation des pays du USCRI est fondée sur quatre critères :

  1. Le refoulement / protection physique, qui est le maintien de la sécurité des réfugiés et ne pas les forcer à retourner aux endroits où ils craignent la persécution ;
  2. La détention, qui est ne pas les détenir pour être réfugiés ou pour exercer leurs droits ;
  3. La liberté de circulation et de séjour, qui leur permet de vivre et de se déplacer là où ils le choisissent plutôt que de les confiner dans des camps ou dans des endroits restreint ;
  4. Le droit de subvenir à leurs besoins, ce qui permet aux réfugiés de travailler pour des salaires, de pratiquer des professions, et de gérer des entreprises.

Tous les critères d’évaluation du USCRI sont tirés de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés. Selon le USCRI, les pires pays pour les réfugiés en 2007 étaient le Bangladesh, la Chine, l'Inde, l'Irak, le Kenya, la Malaisie, la Russie, le Soudan, et la Thaïlande. En revanche, le Bénin, le Brésil, et le Gabon ont reçu d'excellentes notes à tous les critères du système de classement du USCRI.

Réfugiés au XXe siècle[modifier | modifier le code]

Au temps de la guerre froide, les demandeurs d'asile politique venaient surtout des pays du bloc soviétique. Mais depuis ces dernières années, on assiste à une "mondialisation" du phénomène des réfugiés politiques. Partout éclatent des conflits de frontières, des guerres civiles ou des guerres de libération. Régimes dictatoriaux ou fanatismes religieux entraînent fatalement la résistance des minorités victimes de la répression. La multiplication de ces points névralgiques fait affluer de toutes parts les exilés pourchassés par le pouvoir en place ou ruinés par les destructions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Cambrézy, Réfugiés et exilés : crise des sociétés, crise des territoires, Éd. des Archives contemporaines, Paris, 2001, 216 p. (ISBN 2-914610-11-4)
  • Olivier Forcade et Philippe Nivet (dir.), Les réfugiés en Europe du XVIe au XXe siècle (actes du colloque tenu à Amiens les 23 et 24 mars 2007, organisé par le Centre d'histoire des sociétés, des sciences et des conflits de l'Université de Picardie Jules Verne), Nouveau Monde, Paris, 2008, 351 p. (ISBN 978-2-84736-306-7)
  • André Guichaoua, Exilés, réfugiés, déplacés en Afrique centrale et orientale, Karthala, Paris, 2004, 1066 p. (ISBN 9782845865235)
  • Michel Rapoport, Les réfugiés : parias ou citoyens, Le Monde Poche, Paris, 1998, 221 p. (ISBN 2-501-02354-4)
  • Virginie Tallio, La fabrique du réfugié : du camp au rapatriement, lieux et processus de la construction du « réfugié » : l'exemple des camps de réfugiés de Dadaab (Kenya) et de Nkondo (R.D.C.), École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2007, 340 p. (thèse de doctorat d'Anthropologie sociale et ethnologie)

Liens externes[modifier | modifier le code]