Musée des beaux-arts de Chartres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée des beaux-arts.
Musée des beaux-arts
de Chartres
L'ancien palais épiscopal dans les jardins de l'évêché.
L'ancien palais épiscopal dans les jardins de l'évêché.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Département Eure-et-Loir
Ville Chartres
Adresse 29, cloître Notre-Dame
28 000 Chartres
Coordonnées 48° 26′ 56″ N 1° 29′ 17″ E / 48.448957, 1.48807148° 26′ 56″ Nord 1° 29′ 17″ Est / 48.448957, 1.488071  
Informations générales
Collections Peintures du XVIe au XXe siècles, Sculptures, Dessins, Art océanien, Objets d'arts, Archéologie.
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 14 790 (2003)
14 373 (2004)
16 802 (2005)
16 342 (2006)
14 600 (2007)[1]
Site web Site officiel du musée

Géolocalisation sur la carte : Centre

(Voir situation sur carte : Centre)
Musée des beaux-artsde Chartres

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

(Voir situation sur carte : Eure-et-Loir)
Musée des beaux-artsde Chartres

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée des beaux-artsde Chartres

Le Musée des Beaux-arts de Chartres, dans le département de l'Eure-et-Loir, est le principal musée de la ville. Situé dans l'ancien palais épiscopal (Logo monument historique Classé MH (1906, 1941)[2]) avec un ensemble des XIIIe siècle, XVIIe siècle et XVIIIe siècle, à proximité de la célèbre cathédrale, il abrite une collection d'œuvres d'art variée : peintures, dessins, sculptures, objets d'arts, archéologie, mobilier… Le musée bénéficie du label Musée de France.

Collections[modifier | modifier le code]

La collection de peintures (peinture ancienne et moderne) est la plus riche :

Deux salles sont consacrées à l'œuvre de Vlaminck avec une vingtaine d'œuvres présentées, une salle est consacrée à Maurice Marinot et une autre au peintre Jean Guérin, ami de Jean Cocteau ayant surtout travaillé aux États-Unis.

En sculpture, il faut remarquer le bas-relief intitulé Tuerie d'Auguste Préault (bronze de 1851 réalisé à partir du plâtre original de 1834), considéré comme le manifeste du romantisme en sculpture.

Un ensemble exceptionnel d'émaux, classé monument historique au titre objet[3], de Léonard Limosin représentant les douze apôtres est aussi présenté.

Le musée compte aussi une importante collection d'art océanien et africain (avec des pièces provenant de la collection personnelle de Maurice de Vlaminck) et un ensemble de clavecins des XVIIe et XVIIIe siècles.

Actualités[modifier | modifier le code]

Chapelle de l'ancien évêché.

Novembre 2012[modifier | modifier le code]

Le musée des Beaux-arts de Chartres risque cependant de ne plus exister d'ici quelque temps. La municipalité n'est pas propriétaire des lieux et se verra sûrement obligée de répartir toutes les œuvres d'art dans divers lieux chartrains abandonnant à la fois un lieu imprégné d'histoire et une collection d'une grande richesse[4].

Novembre 2013[modifier | modifier le code]

Un projet de rénovation du conseil général d'Eure-et-Loir conduirait à transformer la salle à l'italienne et la chapelle de cet ancien palais épiscopal en salons de réception de la Cosmetic Valley[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]