Charles-Antoine Bridan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le martyre de saint Barthélémy

Charles-Antoine Bridan est un sculpteur français de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il est né à Ravières (Yonne) le 31 juillet 1730 et mort à Paris le 28 avril 1805, âgé de 75 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Jean-Joseph Vinache, il remporte le second Prix de sculpture en 1753 puis le premier prix en1754 avec un sujet sur Le Massacre des Innocents, puis entre à l'École royale des élèves protégés en 1756. Pensionnaire de l'Académie de France à Rome, il reste en Italie jusqu'en 1762. Agréé par l'Académie lors de son retour en France, il devient académicien en 1772 avec son groupe en marbre Le Martyre de saint Barthélemy.

Il est nommé professeur de sculpture à la l'Académie Royale de peinture et de sculpture qui deviendra ultérieurement l'École nationale des beaux-arts de Paris, le et confirmé le , en remplacement de Étienne Maurice Falconnet (1716-1791, lui n'aura pas de successeur[1]. Son fils Pierre-Charles Bridan est aussi sculpteur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Petite Fille au nid d'oiseau

(liste non exhaustive)

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Chappey, Professeurs de l'École des beaux-arts (1794-1873) dans Romantisme, 1996.n°93. pp. 95-101.
  2. http://www.senat.fr/visite/jardin/map_antiques.html