Liste des monarques de Portugal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des rois de Portugal)
Aller à : navigation, rechercher
Roi de Portugal et des Algarves
Image illustrative de l'article Liste des monarques de Portugal
Armoiries des Rois de Portugal

Image illustrative de l'article Liste des monarques de Portugal
Manuel II
dernier roi de Portugal

Création 27 juillet 1139
Abrogation 4 octobre 1910
Premier titulaire Alphonse Ier
Dernier titulaire Manuel II
Résidence officielle Lisbonne

Cet article donne la liste des rois de Portugal.

Note : le titre traditionnel correct est roi de Portugal (en portugais: rei de Portugal) et non, comme on le lit souvent, roi du Portugal.

Avant 1139[modifier | modifier le code]

Maison de Bourgogne[modifier | modifier le code]

Henri de Bourgogne, comte de Portugal (1066-1112), époux de Thérèse de León (1080-1130)

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries
1 Alphonse Ier Alphonse Ier le Conquérant
(25 juillet 1109, Guimarães – 6 décembre 1185, Coimbra)
11391185 D'abord comte de Portugal, il est proclamé roi à l'issue de la Bataille d'Ourique en 1139. Armoiries du royaume de Portugal de 1139 à 1247
2 Sanche Ier Sanche Ier le Colonisateur
(11 novembre 1154, Coimbra – 26 mars 1212, même lieu)
11851211 Second fils d'Alphonse Ier, c'est sous son règne que le Royaume d'Aragon reconnait le Portugal.
3 Alphonse II Alphonse II le Gras
(23 avril 1185, Coimbra – 25 mars 1221, même lieu)
12111223 Fils aîné de Sanche Ier, il conquiert la ville d'Alcácer do Sal le 18 octobre 1217 .
4 Sanche II Sanche II le Pieux
(8 septembre 1207, Coimbra – 4 janvier 1248, Tolède)
12231248 Destitué par le pape Innocent IV au premier concile de Lyon en 1245 sous l'inculpation de « rex innutilis », il est forcé d'abdiquer en 1247 s'exilant à Tolède, et mourut peu après, au début de l'année 1248.
Régence : Alphonse de Portugal, Comte de Boulogne (1245 – 1248).
5 Alphonse III Alphonse III le Boulonnais
(5 février 1210, Coimbra – 16 février 1279, même lieu)
12481279 Régent du Portugal, sous le titre de procureur et défenseur du Royaume, à partir du 21 septembre 1245, jusqu'au décès de son frère où il prit le relais sur le trône. Armoiries du royaume de Portugal de 1248 à 1385
6 Denis Ier Denis Ier le Cultivateur
(9 décembre 1261, Lisbonne – 7 janvier 1325, Santarém)
12791325 Second fils d'Alphonse III. Il conquiert durant son règne la ville de Faro ainsi que l'Algarve.
7 Alphonse IV Alphonse IV le Brave
(8 février 1291, Lisbonne – 28 mai 1357, même lieu)
13251357 Seul fils de Denis Ier, son règne est principalement marqué par la bataille de Tarifa et par la découverte des îles Canaries.
8 Pierre Ier Pierre Ier le Justicier ou le Cruel
(8 avril 1320, Coimbra – 18 janvier 1367, Estremoz)
13571367 Second fils d'Alphonse IV, son règne est principalement marqué par l'assassinat d'Inés de Castro, sa maîtresse, qu'il a lui-même commandité et par l'invasion du Royaume de Castille.
9 Ferdinand Ier Ferdinand Ier le Beau ou l'Inconstant
(31 octobre 1345, Coimbra – 22 octobre 1383, Lisbonne)
13671383 Fils aîné de Pierre Ier, à sa fin, son règne est marqué par le mariage arrangé de sa fille Béatrice, unique héritière du trône, à Jean Ier de Castille, ce qui aurait pu conduire à l'annexion du pays. À sa mort, il laisse une situation politique chaotique et très instable, mais il a pris encore soin d'envoyer son Garde-major, Vasco Martins de Melo, à Castille pour surveiller les événements.
Régence : Éléonore Teles de Menezes (22 octobre 1383 – 13 janvier 1384); Jean, grand maître de l'Ordre d'Aviz (16 décembre 1383 - 5 avril 1385).

Maison d'Aviz[modifier | modifier le code]

Branche directe[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries
10 Jean Ier Jean Ier le Prince de Bonne Mémoire
(11 avril 1358, Lisbonne – 14 août 1433, même lieu)
13851433 Fils illégitime de Pierre Ier et grand maître de l'Ordre d'Aviz, il prend le pouvoir dans un pays instable politiquement et devient le premier roi de la maison d'Aviz. Il effectuera le plus long règne de toute l'histoire du Portugal. Son règne est principalement marqué par la Conquête de Ceuta et par les nombreuses découvertes initiées par son fils Henri le Navigateur. Armoiries du royaume de Portugal de 1385 à 1485
11 Édouard Ier Édouard Ier l'Éloquent
(31 octobre 1391, Viseu – 9 septembre 1438, Tomar)
14331438 Fils ainé de Jean Ier, son règne se révèle être un désastre après l'échec de l'attaque contre le Maroc qui a conduit à la promesse de livrer Ceuta aux maures et la mort du prince Ferdinand en captivité. Son règne est néanmoins marqué par le dépassement du Cap Bojador. Il meurt de la peste en 1438.
Régence : Aliénor d'Aragon (1438 – 1439).
Régence : Pierre de Portugal, duc de Coimbra (1439 – 1448).
12 Alphonse V Alphonse V l'Africain
(15 janvier 1432, Sintra – 28 août 1481, même lieu)
14381481 Second fils d'Édouard Ier, il n'a que six ans lorsqu'il accède au trône, la régence est donc assurée par son oncle Pierre de Portugal, duc de Coimbra, qu'il limogera quelque temps après son arrivée au pouvoir. Son règne est principalement marqué par la découverte du Cap-Vert, de l'Île de Gorée, de Madère et des Açores et par la prise d'Asilah et de Tanger. Il réclamera également la couronne de Castille mais y renoncera par le traité d’Alcáçovas.
13 Jean II Jean II le Prince Parfait
(3 mars 1455, Lisbonne – 25 octobre 1495, Alvor)
14811495 Second fils d'Alphonse V, son règne est principalement marqué par la découverte de l'embouchure du Congo, la croisade du Cap de Bonne-Espérance, la colonisation de Sao Tomé-et-Principe et la signature du traité de Tordesillas. Armoiries du royaume de Portugal de 1485 à 1570

Branche de Beja[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries
14 Manuel Ier Manuel Ier le Fortuné
(31 mai 1469, Alcochete – 13 décembre 1521, Lisbonne)
14951521 Cousin germain de Jean II et petit-fils d'Édouard Ier, son règne est principalement marqué par la découverte de la route des Indes, du Brésil et du contrôle des voies commerciales de l'Océan Indien et du Golfe Persique contribuant ainsi à la construction de l'empire colonial portugais. C'est également sous son règne que nait le style manuélin Armoiries du royaume de Portugal de 1485 à 1570
15 Jean III Jean III le Pieux
(6 juin 1502, Lisbonne – 11 juin 1557, même lieu)
15211557 Second fils de Manuel Ier, son règne est principalement marqué par l'acquisition de nouvelle colonies en Asie comme Diu, Bombay ou Macao consolidant ainsi les liens commerciaux avec ce continent et par l'abandon de nombreux comptoirs nord-africains comme Safi, Azemmour, Asilah ou Ksar Seghir en raison de leur coût trop élevé.
Régence : Catherine de Castille (1557 – 1562).
Régence : Cardinal Henri de Portugal (1562 – 1568).
16 Sébastien Ier Sébastien Ier le Désiré
(20 janvier 1554, Lisbonne – 4 août 1578, Ksar el-Kébir)
15571578 Petit-fils de Jean III, il accède au trône à l'âge de quatorze ans après la régence de sa grand-mère Catherine de Castille puis de son oncle le Cardinal Henri de Portugal. Son règne est principalement marqué par le désastre de la bataille des Trois Rois, en effet sur 16 000 hommes engagés seuls soixante revinrent, il y mourut lui-même et laissa le Portugal dans une situation politique extrêmement instable.
17 Henri Ier Henri Ier le Chaste
(31 janvier 1512, Lisbonne – 31 janvier 1580, Almeirim)
15781580 Cinquième fils de Manuel Ier et grand-oncle de Sébastien Ier, il prend le pouvoir dans un pays politiquement instable, sa fonction d'ecclésiastique l'empêche d'obtenir une descendance, malgré sa volonté de l'abandonner ce vœu lui fut refusé par le pape Grégoire XIII.
- Antoine Ier Antoine (?) le Déterminé
(20 mars 1531, Lisbonne – 26 août 1595, Paris)
1580 Petit-fils de Manuel Ier, considéré par une petite minorité d'historiens comme roi, il aurait effectué le plus court règne de l'histoire du Portugal, soit 1 mois, car il serait renversé par Philippe II d'Espagne à la bataille d'Alcántara, l'obligeant à fuir pour Paris et conduisant ainsi à l'union personnelle des couronnes du Portugal et de l'Espagne. La plupart des historiens ne le considère pas comme un roi, mais simplement comme un prétendant défait de la couronne.

Maison de Habsbourg[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries
18 Philippe Ier Philippe Ier le Prudent
(21 mai 1527, Valladolid – 13 septembre 1598, San Lorenzo de El Escorial)
15801598 Fils aîné de Charles Quint. Devient roi de Portugal sous le nom de Philippe Ier en 1580, alors qu'il règne sous le nom de Philippe II en Espagne. Armes des rois d'Espagne de 1580 à 1668
19 Philippe II Philippe II le Pieux
(14 avril 1578, Madrid – 31 mars 1621, même lieu)
15981621 Seul fils de Philippe Ier, il devient roi d'Espagne et roi de Portugal sous le nom de Philippe II, alors qu'il règne sous le nom de Philippe III en Espagne.
20 Philippe III Philippe III le Grand
(8 avril 1605, Valladolid – 17 septembre 1665, Madrid)
16211640 Fils aîné de Philippe II, également roi de Portugal sous le nom de Philippe III (Philippe IV en Espagne) jusqu'en 1640 où il est détrôné par la Guerre de Restauration menée par le futur Jean IV. Il continue cependant de régner en Espagne jusqu'en 1665.

Maison de Bragance[modifier | modifier le code]

Branche directe[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries
21 Jean IV Jean IV le Restaurateur
(18 mars 1604, Vila Viçosa – 6 novembre 1656, Lisbonne)
16401656 Arrière-arrière-petit-fils de Manuel Ier, il renverse Philippe IV d'Espagne également roi de Portugal à cause d'un désaccord qui aurait uni de façon unilatérale les deux royaumes, ce qui rétablit l'indépendance du pays qui ne sera reconnue par l'Espagne que 28 ans plus tard. Son règne est principalement marqué par la paix signée avec les Hollandais, malgré le fait qu'il les ait préalablement chassés de toutes les colonies portugaises. Armoiries du royaume de Portugal de 1485 à 1570
Régence : Louise Marie Françoise de Guzmán (1656 – 1661).
22 Alphonse VI Alphonse VI le Victorieux
(21 août 1643, Lisbonne – 12 septembre 1683, Sintra)
16561683 Troisième fils de Jean IV, il n'a que treize ans lorsqu'il accède au trône, la régence est donc assurée par sa mère Louise Marie Françoise de Guzmán. Son règne est principalement marqué par la bataille d'Estremoz et la bataille de Montes Claros, qui ont conduit à la signature du Traité de Lisbonne par l'Espagne reconnaissant ainsi l'indépendance du Portugal, mais aussi par la perte de Jaffna, Bombay et Tanger. Instable mentalement, il sera envoyé aux Açores et la régence sera assurée par son frère Pierre de Bragance jusqu'à sa mort.
Régence : Pierre de Bragance (1668 – 1683).
23 Pierre II Pierre II le Pacifique
(26 avril 1648, Lisbonne – 9 décembre 1706, Sintra)
16831706 Quatrième fils de Jean IV, son règne est principalement marqué par la signature du traité Methuen, qui confère au Portugal des liens commerciaux étroits avec l'Angleterre, qui marque une date importante dans l'Alliance anglo-portugaise. Armoiries du royaume de Portugal de 1640 à 1910
24 Jean V Jean V le Magnanime
(22 octobre 1689, Lisbonne – 31 juillet 1750, même lieu)
17061750 Second fils de Pierre II, son règne est principalement marqué par la défaite de la bataille d'Almansa et par la signature du Traité d'Utrecht. Il est nommé patriarche pour l'évêché de Lisbonne par le Saint-Siège. Il effectuera le deuxième plus long règne de l'histoire du Portugal soit 43 ans.
25 Joseph Ier Joseph Ier le Réformateur
(6 juin 1714, Lisbonne – 24 février 1777, Sintra)
17501777 Second fils de Jean V, son règne est essentiellement marqué par le tremblement de terre de Lisbonne de 1755 qui détruisit la quasi-totalité de la ville qu'il reconstruit avec le marquis de Pombal, son premier ministre. C'est également sous l'impulsion de celui-ci que les jésuites sont chassés du pays. De nombreuses mesures limitant les pouvoirs de l'Église ont également été adoptées sous son règne.
26 Marie Ire Marie Ire la Pieuse
(17 décembre 1734, Lisbonne – 20 mars 1816, Rio de Janeiro)
17771816 Fille unique de Joseph Ier, son premier acte symbolique en tant que reine est le limogeage du marquis de Pombal qu'elle n'apprécie guère, elle fait également adhérer le Portugal à la ligue de neutralité armée. Son règne se déroule alors que survient la Révolution française qui la trouble, car Marie-Antoinette est sa cousine. Elle épouse son propre oncle, Pierre avec lequel elle partage le pouvoir. Instable mentalement, la régence est assurée par Jean son fils. L'invasion du Portugal par Jean-Andoche Junot la pousse à fuir vers le Brésil où elle meurt.
Régence : Jean de Bragance, Prince du Brésil (1792 – 1816).
- Pierre III Pierre III[1]le Sacristain
(5 juillet 1717, Lisbonne – 25 mai 1786, Ajuda)
roi-consort
17771786 Frère de Joseph Ier, il épouse sa propre nièce Marie. Il consacrera la plus grande partie de son règne à la construction du Palais royal de Queluz et à son embellissement.
27 Jean VI Jean VI le Clément
(13 mai 1767, Lisbonne – 10 mars 1826, même lieu)
18161826 Après la fuite de sa mère Marie Ire dont il est le fils cadet au Brésil, la famille royale décide de s'y installer durablement, ce qui provoque un sentiment d'abandon de la part du peuple portugais. Cela le pousse alors à revenir au Portugal. Il adopte ainsi la constitution établie en son absence qui devient la première du pays.
Régence : Isabel Maria de Bragança (1826 – 1828).
28 Pierre Ier Pierre IV le Roi Soldat
(12 octobre 1798, Lisbonne – 24 septembre 1834, même lieu)
1826 Empereur du Brésil et second fils de Jean VI, il abdique rapidement en faveur de sa fille Marie afin de se consacrer à son trône brésilien.
Régence : Michel de Bragance (1827 – 1828).
29 Marie II Marie II l'Éducatrice
(4 avril 1819, Rio de Janeiro – 15 novembre 1853, Lisbonne)
18261828 Fille ainée de Pierre IV, elle est renversée par son oncle Michel de Bragance, qui prend le pouvoir.
30 Michel Ier Michel Ier l'Usurpateur
(26 octobre 1802, Lisbonne – 14 novembre 1866, Karlsruhe)
18281834 Troisième fils de Jean VI et oncle de Marie II, son court règne est marqué par une guerre civile qui aboutit à l'éviction par son propre frère Pierre IV et au rétablissement de Marie II.
29 Marie II Marie II l'Éducatrice
(4 avril 1819, Rio de Janeiro – 15 novembre 1853, Lisbonne)
18341853 Elle est rétablie au pouvoir par son père, Pierre IV ; son règne est principalement marqué par de nombreuses réformes en matière d'éducation qui la rendent très populaire auprès du peuple et lui valent le surnom de reine éducatrice. Son mariage avec Ferdinand de Saxe-Coburg-Gotha mit fin de facto au règne de la maison de Bragance.
- Ferdinand II Ferdinand II[1] le Roi-artiste
(29 octobre 1816, Vienne – 15 décembre 1885, Lisbonne)
roi-consort
18371853 Neveu du roi Léopold Ier de Belgique et cousin germain de la future reine Victoria Ire du Royaume-Uni, il consacrera la plus grande partie de son règne à la construction du Palais national de Pena à Sintra.

Branche de Saxe-Cobourg[modifier | modifier le code]

Note : au Portugal, cette branche ne se considère pas comme distincte de la branche directe des Bragance parce que la loi et la tradition portugaises ont toujours prévu une égalité dans l'héritage tant paternel que maternel.

Rang Portrait Nom Règne Notes Armoiries
Régence : Ferdinand II, veuf de Marie II (1853 – 1855). Armoiries du royaume de Portugal de 1640 à 1910
31 Pierre V Pierre V l'Optimiste
(16 septembre 1837, Lisbonne – 11 novembre 1861, même lieu)
18531861 Fils ainé de Marie II, son court règne est marqué par une volonté de moderniser le pays, notamment en construisant des routes, des chemins de fer, le télégraphe et des améliorations dans la santé publique, il meurt sans héritier.
32 Louis Ier Louis Ier le Populaire
(31 octobre 1838, Lisbonne – 19 octobre 1889, Cascais)
18611889 Second fils de Marie II et frère de Pierre V, son règne est principalement marqué par la Guerre franco-prussienne de 1870, à laquelle il refuse de participer. Passionné d'océanographie, il fonde l'un des premiers aquariums du monde, l'Aquarium Vasco de Gama (pt) ainsi que la première banque publique portugaise la Caixa Geral de Depósitos.
33 Charles Ier Charles Ier le Diplomate
(28 septembre 1863, Lisbonne – 1er février 1908, même lieu)
18891908 Fils ainé de Louis Ier, son règne est principalement marqué par l'Ultimatum britannique de 1890 faisant renoncer le Portugal aux territoires correspondant aujourd'hui au Zimbabwe et à la Zambie. Mais la situation économique désastreuse dans laquelle se trouve le pays donne de l'impulsion aux mouvements républicains, ce qui conduit à son assassinat et à celui de son fils ainé Louis Philippe de Bragance, devenant ainsi l'unique régicide de l'histoire du Portugal.
34 Manuel II Manuel II le Patriote
(18 mars 1889, Lisbonne – 2 juillet 1932, Londres)
19081910 Second fils de Charles Ier, il accède au pouvoir après l'assassinat de son père et de son frère dans un pays extrêmement instable politiquement, rendant son règne intenable. Il est finalement renversé par une révolution l'obligeant à s'exiler vers le Royaume-Uni où il meurt et aboutissant à la Première République portugaise, mettant ainsi fin à près de 800 ans de monarchie portugaise.

Si on considère que le représentant du trône du Portugal doit être de nationalité portugaise, les princes de Hohenzollern et de Saxe, descendants légitimes de Marie II, ne peuvent avoir aucune revendication. Le prétendant portugais qui, actuellement, réunit le plus grand consensus chez les monarchistes portugais est Duarte de Bragança, arrière-petit-fils de Michel Ier, par sa ligne paternelle, et aussi descendant de Pierre IV, par sa ligne maternelle, descendant de la branche directe de la maison de Bragance.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le roi-consort règne effectivement sur le pays mais pas à titre personnel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]