Sintra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sintra (homonymie).
Sintra
Blason de Sintra
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Lisbonne
Sous-région Grand Lisbonne
Ancienne province Estrémadure
District District de Lisbonne
Maire
Mandat
basilio horta(ps)
2013-2017
Démographie
Population 377 835 hab. (2011[1])
Densité 1 195 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 47′ 53″ N 9° 22′ 52″ O / 38.798, -9.38138° 47′ 53″ Nord 9° 22′ 52″ Ouest / 38.798, -9.381  
Superficie 31 606 ha = 316,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Sintra

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Sintra
Liens
Site web http://www.cm-sintra.pt

Sintra (anciennement Cintra) est une ville et un municipio portugais située à 25 km au nord-ouest de Lisbonne dans le district de Lisbonne (région de Lisbonne et sous-région de la Grande Lisbonne). L’harmonie parfaite entre la nature et le patrimoine de la ville a conduit l’UNESCO à classer la ville au Patrimoine Culturel de l’Humanité, dans la catégorie « Paysage culturel », en 1995.

La population de la ville (vila, en portugais) est de 33 000 habitants, celle du municipio (canton) est de 377 835 habitants.

Sintra est le deuxième « município » le plus peuplé du Portugal et comprend dans son territoire 20 « freguesias » dont la plus peuplée est celle de Algueirão-Mem Martins avec 66 250 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien palais royal de Sintra

Antiquité[modifier | modifier le code]

Dès le IIe siècle av. J.-C., la ville aurait été habitée par des populations romanisées ; elle faisait alors partie du territoire de la ville romaine d'Olisipo, la future Lisbonne.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Après 711, la ville de Sintra est intégrée dans l'émirat puis le califat de Cordoue, dans la région nommée ouest d'Al Andalus (Gharb al-Ândalus). Elle apparaît dans des textes géographiques (Al-Bakri, XIe s.), comme dépendance de Lisbonne et principal centre urbain après celle-ci, Santarem étant alors la principale ville de la région. La construction du fort dominant le site fut motivée par la surveillance des côtes après les raids vikings du IX siècle. Sintra fut renommée pour l'étude du fiqh (droit musulman). Deux des principaux monuments de Sintra, Château des Maures et palais national de Sintra, ainsi que la ville elle-même, datent de l'époque musulmane. Comme l'ensemble de la région de Lisbonne, Sintra tombe en 1147 entre les mains du roi Alphonse Ier de Portugal (premier roi du Portugal), aidé par une armée de croisés anglais et flamands; cette étape marque le début de la construction de couvents et monastères dans la Serra.

XVe siècle[modifier | modifier le code]

À compter du XVe siècle, le palais devenant l'un des principaux lieux de villégiature de la cour, la ville s'enrichit de nombreuses villas érigées par l'aristocratie lisboète.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1808, c'est à Sintra qu'est signée la convention pour rétablir la paix après l’invasion du Portugal par l’armée française.

La ville devient l'un des hauts lieux de l'architecture romantique : le poète anglais Lord Byron y effectue de nombreux séjours; le prince Ferdinand de Saxe Cobourg-Gotha de Bavière achète les ruines de l'ancien monastère de Notre-Dame de la Péna édifié en 1503 et entreprend la construction du palais de Pena : celui-ci se caractérise par un mélange de styles (gothique, maure, Renaissance et manuélin); il aménage, en outre, un parc regroupant, à côté des essences locales, de nombreuses essences exotiques. Le cadre de la ville participe grandement à l'engouement de toute l'Europe pour cette ville.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2004
12 486 17 129 26 074 37 986 79 964 226 428 260 951 363 749 409 482
2007 2011 - - - - - - -
507 170 377 835 - - - - - - -


Géographie[modifier | modifier le code]

Sintra est située dans la province de l'Estrémadure, au pied et sur le versant nord de la Serra de Sintra, une étroite chaîne verdoyante aux sommets granitiques qui s'allonge entre Lisbonne et la côte de l'Atlantique. La Serra de Sintra forme une barrière montagneuse (point culminant à la Cruz Alta : 529 m) sur laquelle se condensent les pluies venues de l'Océan.

Le climat exceptionnel de cette région favorise la présence d'une végétation dense et riche en espèces au cœur d'un parc national classé par l'UNESCO. À juste titre, Byron l'avait surnommé le « Glorieux Eden ».

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale est essentiellement axée sur le tourisme. Un tourisme culturel riche en histoires et dont l'architecture exceptionnelle enchantera plus d'un voyageur.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Palais national de Queluz

La ville est entourée de retiros, luxueuses propriétés où l'on faisait retraite, et de quintas, maisons à mi-chemin entre la ferme et le petit palais, où l'aristocratie lisboète venait chercher la fraîcheur en été.

Freguesias[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Photos[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 »,‎ 2012 (consulté le 5 janvier 2013)