Traité d’Alcáçovas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Publication du traité à Séville le 14 mars 1480

Le traité d'Alcaçovas est signé le 4 septembre 1479, dans la ville portugaise du même nom, entre des représentants des Rois catholiques et du roi Alphonse V de Portugal et de son fils Jean II. Il est ratifié par le roi de Portugal le 8 septembre 1479 et par les Rois catholiques le 6 mars 1480.

Le traité met fin à la guerre de succession qui oppose, depuis 1475, les deux prétendants au trône de Castille, Isabelle la catholique, appuyée par son mari Ferdinand II d'Aragon, et Jeanne la Beltraneja, soutenue par son époux Alphonse V de Portugal et le roi de France Louis XI.

Par ce traité, les monarques portugais renoncent définitivement au trône de Castille tandis que les Rois catholiques renoncent à toute prétention sur la couronne du Portugal.

Le traité détermine également le partage des territoires de l'Atlantique entre les deux puissances ibériques : la Castille garde la souveraineté sur les îles Canaries et le Portugal contrôle la région côtière de l'Afrique occidentale (dite Guinée), Madère, les Açores et le Cap-Vert. Le Portugal conserve également l'exclusivité de la conquête du Royaume de Fès.