Faro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faro (homonymie).
Faro
Blason de Faro
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Algarve
Sous-région Algarve
Ancienne province Algarve
District Faro
Démographie
Population 64 560 hab. (2011[1])
Densité 321 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 02′ 00″ N 7° 55′ 00″ O / 37.033333, -7.916667 ()37° 02′ 00″ Nord 7° 55′ 00″ Ouest / 37.033333, -7.916667 ()  
Superficie 20 131 ha = 201,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Faro

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Faro
Liens
Site web http://www.cm-faro.pt
Rue de la vieille ville
Clocher de la cathédrale
Église des Carmélites (Igreja de Nossa Senhora do Monte do Carmo)
Vieille ville : place centrale et palais épiscopal
La Cathédrale, Igreja da Sé.

Faro (en arabe : فارو Farun) est une ville du Portugal, et le chef-lieu de l'Algarve, la région touristique qui se trouve à l'extrême sud du Portugal.

Le nom de cette région est d'origine arabe (Al gharb) et signifie l'ouest. Faro abrite un aéroport international qui accueille chaque année de plus en plus de touristes (essentiellement du nord de l'Europe) mais qui ne restent pas à Faro, préférant Portimão (deuxième ville de l'Algarve), et les nombreuses stations balnéaires de la côte. Cependant, la vaste plage de sable de Faro, aménagée sur une île, retient de nombreux touristes. Faro est limité au nord et à l'Ouest par la municipalité de São Brás de Alportel, à l'est par Olhão, et à l'ouest par Loulé et au sud par l'Atlantique. La ville constitue, grâce à l'aéroport de Faro, la deuxième plus grande entrée du pays.

Faro est la capitale de l'Algarve, avec près de 65 000 habitants. Elle occupe le promontoire le plus méridional du Portugal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Faro était déjà une cité importante au moment où sa reconquête sur les Maures par Alphonse III, en 1249, marquait la fin de la mainmise arabe sur le Portugal.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2011
23 881 18 733 34 104 28 456 35 651 45 109 50 761 58 051 64 560

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La municipalité de Faro groupe 6 freguesias :

Faro, une ville culturelle[modifier | modifier le code]

Faro possède quelques ruines maures et romaines datant du XIIIe siècle, mais la plupart de ses beaux bâtiments datent de la seconde partie du XVIIIe siècle, après le tremblement de terre de 1755 qui a dévasté toute la ville. En plus de sa beauté architecturale Faro offre un grand choix de restaurants et de cafés, de superbes plages, de beaux théâtres. Cette région est aussi un paradis pour les golfeurs avec environ 19 terrains sur la côte allant jusqu'à Albufeira.

La partie la plus belle de la ville est encore entourée d'une enceinte fortifiée romaine. À l'intérieur s'y trouve une place ouverte spacieuse qui était autrefois l'emplacement d'un forum romain, on peut aussi voir une cathédrale du XIIIe siècle qui fait face à un palais épiscopal. Un autre monument intéressant est le couvent du XVIe qui est maintenant transformé en musée archéologique de la ville.

Une grande partie de la ville est aujourd'hui composée d'appartements, mais aussi de beaucoup de petits magasins, restaurants et surtout de théâtres artistiques. À Faro est situé le célèbre lagon de Ria Formosa, une réserve naturelle de plus de 17 000 hectares et un lieu halte pour des centaines d'espèces d'oiseaux durant les périodes de migration de printemps ou d'automne.

La plage est à environ 7 km de la ville ainsi qu'une très large bande de sable à laquelle on peut accéder par un pont et qui est située près de l'aéroport international.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

La gastronomie de l'Algarve est très riche en traditions, et c'est à Faro où l'on peut rencontrer la plupart des plats de cette magnifique région. Son origine remonte à l'époque de la présence des Romains et des Maures et incontestablement du fait que les portugais ont exploré le Monde et à cette l'occasion, ils ont apporté des ingrédients provenant de différentes contrées. Les ingrédients utilisés, originaires de la région, reflètent les goûts frais de la mer et les arômes forts et agréables de la campagne.

Voici une liste de certains des plats typiques et des sucreries régionales qui peuvent être rencontrées dans la plupart des restaurants, cafés et foires de la région :

Quelques sucreries :

Ingrédients et produits du terroir[modifier | modifier le code]

L'Algarve est très célèbre par sa richesse culturelle et la qualité d'un patrimoine naturel sans aucun doute un des plus importants du Portugal. L'Algarve a un climat à la fois méditerranéen, tempéré (dans son côté ouest) et même subtropical ce qui fait qu'il soit privilégié par rapport aux autres régions.

L'Algarve est le plus grand producteur d'agrumes du Portugal ainsi que d'amandes et de figues, il produit aussi de l'huile d'olive, des caroubes (principalement pour le bétail), il possède aussi une grande diversité de fruits et de légumes dont la plupart entièrement biologiques (si on va dans les marchés populaires, on peut trouver des fruits et légumes provenant de la Serra de Monchique) En ce qui concerne les produits venus directement de la mer, l'Algarve occupe la place la plus privilégiée car il ne possède pas seulement une grande diversité en poisson provenant de l'Atlantique, mais aussi une grande richesse en fruits de mer (crabes, tourteaux, crevettes, écrevisses, palourdes, tellines, bigorneaux et plein d'autres bivalves et crustacés) dû à la Ria Formosa.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Vue générale de Faro
  • L'église de Nossa Senhora do Carmo à Faro, possède des chapelles célèbres pour leur collection d'os de plus de 1200 moines.
  • Faro est une des seules villes d'Europe faisant frontière avec une réserve naturelle.
  • La première capitale de l'Algarve était Silves, ensuite Tavira, et enfin Faro.

Économie[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Faro constitue le deuxième aéroport du Portugal par le nombre de voyageurs.

Transports[modifier | modifier le code]

L’Aéroport de Faro est un aéroport moyen se trouvant à 7 km de Faro. Les compagnies aériennes à bas prix utilisent l'aéroport de Faro pour les vols domestiques, internationaux et transcontinentaux (e.g. Air Berlin, Aer Lingus, Arkefly, Air Transat, Condor). Il y a beaucoup de location de véhicules (e.g. Auto Jardim, AVIS, Budget, Europcar, SIXT, National). Les installations de l'aéroport sont très modernes (e.g. il y a bureau de change, consigne, accès public à internet). Les transports en commun depuis/vers l'aéroport sont assurés par les bus (L´Aéroport Faro - EVA Bus Terminal) et par les trains (CP Railway trains)[3].

Conservation de la nature[modifier | modifier le code]

Le Parc naturel de Ria Formosa est à moins de 10 km à l'ouest de Faro, et la réserve naturelle de Castro Marim à environ 40 km à l'est, à la frontière avec l'Andalousie[4].

Sport[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 »,‎ 2012 (consulté le 5 janvier 2013)
  2. Par la Loi n.º 32/2005, du 28 janvier, l'Assemblée de la République établit que « le bourg et la freguesia de Estói, dans la municipalité de Faro, s'appellent désormais Estoi »
  3. l'Aéroport Faro (Code IATA : FAO)
  4. Portugal, au royaume des ornithos. Par Jean-Jacques Fresko, dans Terre Sauvage n° 281, avril 2012, pp. 66-73.