Alphonse IV de Portugal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alphonse IV.
Alphonse IV
Le roi Alphonse IV
Le roi Alphonse IV
Titre
Roi de Portugal et des Algarves
7 janvier 132528 mai 1357
&&&&&&&&&&01182932 ans, 4 mois et 21 jours
Prédécesseur Denis Ier de Portugal
Successeur Pierre Ier de Portugal
Biographie
Dynastie Capétien Maison de Bourgogne
Date de naissance 8 février 1291
Lieu de naissance Lisbonne
Date de décès 28 mai 1357 (à 66 ans)
Lieu de décès Lisbonne
Père Denis Ier de Portugal
Mère Isabelle d'Aragon
Conjoint Béatrice de Castille
Enfant(s) Marie-Constance de Portugal
Alphonse de Portugal
Denis de Portugal
Pierre Ier de Portugal
Isabelle de Portugal
Jean de Portugal
Éléonore de Portugal
Denis de Portugal
Héritier Pierre Ier de Portugal

Alphonse IV de Portugal
Rois de Portugal

Alphonse IV, surnommé le Vaillant pour la bravoure dont il fit preuve sur les champs de bataille, né le 8 février 1291 à Lisbonne, mort le 28 mai 1357 à Lisbonne, fut le septième roi de Portugal (et le sixième des Algarves), de 1325 à 1357.

Origine[modifier | modifier le code]

Alphonse IV était fils du roi Denis Ier (1261-1325) et d'Isabelle d'Aragon dite sainte Isabelle (1271-1336).

Règne[modifier | modifier le code]

Bien qu'il fût l'unique fils légitime de son père, Alphonse n'était pas, selon certaines sources, le favori du roi Denis Ier qui préfèrait la compagnie d'Alphonse Sanche, un de ses bâtards. Cette préférence provoqua une rivalité entre les deux frères ce qui a donné lieu à une lutte armée. En 1325, Alphonse devint roi et, comme première décision, exila Alphonse Sanche en Castille, lui retirant toutes les terres, titres et feudes reçus de leur père. L'exilé n'accepta pas et, depuis l'autre côté de la frontière, orchestra une série de manœuvres politiques et militaires dans le but de devenir lui-même roi. Après diverses tentatives de réconciliation, les frères signèrent un traité de paix sous les auspices de la reine sainte Isabelle.

Sa fille aînée (issue de son mariage avec Béatrice de Castille), la princesse Marie-Constance épousa Alphonse XI de Castille en 1328, mais le mariage fut malheureux, car le roi de Castille traitait mal sa femme en public. Alphonse, comme vengeance, attaqua les frontières de la Castille. La paix vint quatre ans plus tard, et avec l'intervention de Marie de Portugal, un traité fut signé à Séville en 1339.

L'année suivante, en octobre 1340, des troupes portugaises, avec celles de Castille, participèrent à la grande victoire de la bataille du Salado contre les Maures. En 1348, la grande peste amputa de 50 % la population du pays.

Alphonse IV poursuivit la lutte de ses prédécesseurs contre la mainmise de l'Église sur l'État. Comme mesure d'apaisement, il fit recenser les titres de propriété de l'Église. La dernière partie du règne d'Alphonse IV ne fut pas marquée par un conflit ouvert avec la Castille mais bien par des intrigues.

La guerre civile entre le roi Pierre Ier de Castille et son demi-frère Henri de Trastamare provoqua l'exil de beaucoup de nobles vers le Portugal. Ces émigrants créèrent, de suite, une faction à la cour de Portugal, recherchant des privilèges et un pouvoir qui pourraient compenser ce qu'ils avaient perdu chez eux. Cette faction augmenta son pouvoir, surtout après qu'Inès Castro, fille d'un important membre de la noblesse et dame d'honneur de la princesse Constance de Castille, fût devenue la maîtresse de son mari Pierre. Malgré l'opposition d'Alphonse IV, Pierre afficha ouvertement son amour pour Inès, reconnaissant ses enfants et, ce qui est plus grave, favorisant les Castillans qui l'entouraient. De plus, après le décès de sa femme, il ne voulut pas épouser une autre qu'Inès. La légende veut qu'Alphonse IV ait fait assassiner cette dernière.

À sa mort, il se fait enterrer dans le panthéon royal de la Cathédrale Santa Maria Maior de Lisbonne qu'il avait fait construire mais son tombeau est endommagé lors du Tremblement de terre de Lisbonne de 1755.

Sous son règne furent découvertes les Îles Canaries.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Il épousa en 1309 Béatrice de Castille (1293-1359), fille légitime de Sanche IV (1258-1295), roi de Castille et de León (1284-1295), et de Marie de Molina (apr. 1260-1321) dont :

  • Marie-Constance de Portugal (1313-1357) x 1328 Alphonse XI (1311-1350), roi de Castille et León (1312-1350) ;
  • Alphonse de Portugal (né et mort en 1315) ;
  • Denis de Portugal (né le 12 janvier 1317- mort en 1318) ;
  • Pierre Ier de Portugal (1320-1367), roi de Portugal (1357-1367) ;
  • Isabelle de Portugal (née le 21 décembre 1324- morte le 11 juillet 1326) ;
  • Jean de Portugal (né le 23 septembre 1326- mort le 21 juin 1327) ;
  • Éléonore de Portugal (1328-1348), épouse en 1347 Pierre IV (1319-1387), roi d'Aragon (1336-1387), sans postérité de cette union.

D'une relation non identifiée, Alphonse IV a également eu une fille illégitime :

  • Marie de Portugal (dates non connues), mariée à une date inconnue avec Ferdinand de Valence (1316-1384), seigneur de Valencia de Campos, dont postérité masculine.

Titre complet[modifier | modifier le code]

Roi de Portugal et des Algarves par la grâce de Dieu

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles Volkmann, Généalogie des rois et des princes, édité par Jean-Paul Gisserot, 1998