1578

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1575 1576 1577  1578  1579 1580 1581

Décennies :
1540 1550 1560  1570  1580 1590 1600
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1578 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

4 août : Bataille des Trois Rois. La victoire de l’oued el-Makhazin accroît le prestige du Maroc et enrichit son souverain, qui s’est emparé d’un important butin et qui reçoit de nombreuses rançons en échange de la liberté des prisonniers de guerre portugais. Al-Mansur tire aussi des revenus de la course en favorisant les corsaires de Salé et de Rabat. Des échanges commerciaux ont lieu avec l’Espagne, l’Angleterre, l’Empire ottoman et dans une moindre mesure, avec la France.
  • 12 juillet[1] : les troupes de Sébastien Ier de Portugal débarquent à Asilah avec 17 000 hommes et 600 navires pour protéger les présides portugais contre la poussée du royaume du Maroc[2].
  • 4 août[1] : bataille des Trois Rois, ou bataille de Oued el-Makhazin, appelée aussi bataille de Ksar el-Kébir. Mort de Sébastien Ier de Portugal, battu par les troupes d’Abd el-Malik. 8 000 portugais sont tués, 10 à 20 000 sont fait prisonniers, une centaine peut gagner Tanger et transporter la nouvelle à Lisbonne. Trois souverains meurent au cours du combat. Don Sébastien et el-Mottaouakkil sont noyés, et Abd el-Malik meurt de maladie. Son frère Ahmed est proclamé sultan sur le champ de bataille. Il prend le nom d’al-Mansur (le victorieux) et fonde la dynastie saadienne qui atteint son apogée sous son règne. Il fait régner l’ordre avec une armée de mercenaires (renégats, Turcs…) (fin de règne en 1603).
  • 17 décembre, Éthiopie : bataille d'Addi-Qoro[3]. Victoire du négus Sarsa-Dengel à l'issue d'une campagne foudroyante contre le gouverneur du Tigré Yésahq, allié aux Turcs. Il débouche dans le Tembién et bat Turcs et Tigréens à Addi-Qoro. Yésahq et le Pacha sont tués. La forteresse du Débaroa, tenue par les Turcs, se rend sans résistance. Sarsa-Dengel peut célébrer à Aksoum les cérémonies du couronnement, qu’aucun roi n’avait pu accomplir depuis Zara Yacoub, et reçoit le nom de Malak-Sagad (Les Rois l’ont Adoré).


  • Le fort portugais d'Accra est détruit par les [4].

Amérique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]


  • La Chine compte 63 109 000 habitants[14].

Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1578 en France.
Carte de l'Europe de Gerardus Mercator


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

La sainte Alliance, ou le rêve de Philippe II, d'El Greco.

Naissances en 1578[modifier | modifier le code]

Décès en 1578[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Narjess Ghachem-Benkirane, Philippe Saharoff, Marrakech, demeures et jardins secrets, www.acr-edition.com,‎ 1990 (ISBN 9782867700439, présentation en ligne)
  2. Pierre Berthier, La bataille de l'Oued el-Makhâzen : dite bataille des Trois Rois (4 aout 1578), Centre National de la Recherche Scientifique,‎ 1985 (lire en ligne)
  3. Revue du monde musulman, vol. 34, La Mission scientifique du Maroc,‎ 1917 (présentation en ligne)
  4. Paul Erdman Isert, Nicoué Gayibor, Claude-Hélène Perrot, Voyages en Guinée et dans les îles Caraïbes en Amérique, KARTHALA Editions,‎ 1989 (ISBN 9782865372478, présentation en ligne)
  5. Revista do Instituto Histórico e Geográfico Brasileiro, vol. 21, Rio de Janeiro, Instituto Histórico e Geográfico Brasileiro,‎ 1858 (présentation en ligne)
  6. Peter C. Mancall, Hakluyt's promise: an Elizabethan's obsession for an English America, Yale University Press,‎ 2007 (ISBN 9780300110548, présentation en ligne)
  7. Édouard Charton, Voyageurs anciens et modernes, vol. 4, Aux bureaux du Magasin pittoresque,‎ 1855 (présentation en ligne)
  8. Revista de la Academia Hondureña de Geografía e Historia,‎ 1980 (présentation en ligne)
  9. Peter Malcolm Holt, Ann Katherine Swynford Lambton, Bernard Lewis, The Cambridge history of Islam, vol. 2, Cambridge University Press,‎ 1978 (ISBN 9780521291354, présentation en ligne)
  10. a, b, c et d Joseph von Hammer-Purgstall, Louis Dochez, Histoire de l'Empire ottoman, vol. 2, Parent-Desbarres,‎ 1841 (présentation en ligne)
  11. Luther Carrington Goodrich, Chaoying Fang, Dictionary of Ming biography 1368-1644 : A-L, vol. 1, Columbia University Press,‎ 1976 (ISBN 9780231038010, présentation en ligne)
  12. M. Th. Houtsma, E. J. Brill's first encyclopaedia of Islam 1913-1936, BRILL (ISBN 9789004082656, présentation en ligne)
  13. Ernest Lavisse, Alfred Rambaud, Histoire générale du IV siècle à nos jours, vol. 5, A. Colin,‎ 1895 (présentation en ligne)
  14. Denis Crispin Twitchett, Frederick W. Mote, John King Fairbank, The Cambridge history of China, Cambridge University Press,‎ 1998 (ISBN 9780521243339, présentation en ligne)
  15. Frédéric Schoell, Maximilian Samson, Cours d'histoire des états européens, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot,‎ 1831 (présentation en ligne)
  16. Kazimierz Waliszewski, Ivan the Terrible, Archon Books,‎ 1966 (présentation en ligne)
  17. a, b, c et d Théodore Juste, Histoire de Belgique, vol. 2, Bruylant-Christophe,‎ 1868 (présentation en ligne)
  18. L'Univers : histoire et description de tous les peuples, F. Didot frères,‎ 1843 (présentation en ligne)
  19. Rudolf Hoke, Quellensammlung zur österreichischen und deutschen Rechtsgeschichte, Böhlau Verlag Wien,‎ 1993 (ISBN 9783205980360, présentation en ligne)
  20. a, b et c Prudence-Guillaume de Roujoux, Histoire d'Angleterre, vol. 2, Parent Des Barres,‎ 1844 (présentation en ligne)
  21. Gérard Labrot, L'image de Rome : une arme pour la Contre-Réforme, 1534-1677, Éditions Champ Vallon,‎ 1987 (ISBN 9782903528935, présentation en ligne)
  22. Karl Heinrich Joseph Coeckelberghe-Duetzele, Histoire de l'empire d'Autriche, C. Gerold,‎ 1845 (présentation en ligne)
  23. Vasīlīi Ḟedcrovich Ratch, La Russie lithuanienne jusqu'à la chute de la Pologne, A. Lainé,‎ 1869 (présentation en ligne)
  24. Pierre Hélyot, Maximilien Bullot, Histoire des ordres religieux et militaires, ainsi que des congrégations séculières de l'un et de l'autre sexe, vol. 8, Louis,‎ 1792 (présentation en ligne)
  25. Jean Baptiste Glaire, Joseph-Alexis Walsh, Joseph Chantrel, Orse, Edouard Alletz, Encyclopédie catholique, vol. 5, P. Desbarres,‎ 1843 (présentation en ligne)
  26. Samuel von Pufendorf, Jean-Baptiste Des Roches de Parthenay, Histoire de Suède, avant et depuis la fondation de la monarchie, vol. 2, Zacharie Chatelain,‎ 1743 (présentation en ligne)
  27. Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, Colin,‎ 1949 (présentation en ligne)
  28. Adolphe Berty, Pierre Lescot, Les grands architectes français de la Renaissance, Paris, Auguste Aubry,‎ 1860 (présentation en ligne)