Style manuélin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour de Belém à Lisbonne est l'un des exemples les plus représentatifs du style manuélin.

Le style manuélin ou art manuélin est un terme adopté au XIXe siècle afin de désigner l’esprit créatif portugais qui s'est développé sous le règne du roi Manuel Ier du Portugal à la fin du XVe siècle. Le Portugal est alors la première puissance maritime du monde et les Grandes découvertes apportent une grande richesse et une nouvelle vision du monde. De lointaines civilisations se découvrent au monde et beaucoup d’artistes étrangers viennent travailler au Portugal : de cette rencontre de cultures est né le style manuélin.

Description[modifier | modifier le code]

Le style manuélin se caractérise par une abondance de motifs décoratifs sur les édifices religieux et monuments de l'époque. Il constitue un mélange de style de l'époque, prenant ici au roman, là surtout du gothique flamboyant, là des inspirations mauresques. L'art manuélin se traduit par une abondance de motifs décoratifs liés aux découvertes et à la marine portugaise : ainsi, coquillages, coraux, vagues, poissons, ancres, instruments de navigation et cordages se mêlent à la sphère armillaire et la Croix du Christ, symboles personnels du roi Manuel Ier du Portugal et le reflet du pouvoir temporel et spirituel qu’il ambitionnait. Beaucoup d’autres symboles terriens et religieux ont été adoptés et décorèrent avec exubérance l’architecture gothique.

La Tour de Belém et le Monastère des Hiéronymites en sont des exemples significatifs.

Principaux architectes manuélins[modifier | modifier le code]

Exemples[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]