Sanche II de Portugal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanche II.
Sanche II
Le roi Sanche II
Le roi Sanche II
Titre
Roi de Portugal
26 mars 12234 janvier 1248
&&&&&&&&&&&0905024 ans, 9 mois et 8 jours
Prédécesseur Alphonse II de Portugal
Successeur Alphonse III de Portugal
Biographie
Dynastie Capétien Maison de Bourgogne
Date de naissance 8 septembre 1207
Lieu de naissance Coimbra
Date de décès 4 janvier 1248 (à 40 ans)
Lieu de décès Tolède
Père Alphonse II de Portugal
Mère Urraque de Castille
Conjoint Mécia Lopes de Haro
Enfant(s) Pas de descendance légitime
Héritier Alphonse III de Portugal son frère cadet

Sanche II de Portugal
Rois de Portugal

Sanche II de Portugal, dit le Pieux (8 septembre 1207, Coimbra - 4 janvier 1248, Tolède) est le quatrième roi de Portugal (et troisième des Algarves). Il est fils du roi Alphonse II de Portugal et de la reine Urraque de Castille. Il monta sur le trône en 1223 mais fut remplacé par son frère Alphonse III en 1247. Il mourut en exil à Tolède, dans le royaume de Castille, le 4 janvier 1248.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Sancho II était amené à régner sur un pays traversant une profonde crise économique depuis le règne de son grand-père, Sanche Ier. Elle s'expliquait notamment par les mauvaises récoltes successives qui provoquèrent des hausses de prix et des famines. Les pillages organisés en territoires ennemis rapportèrent de moins en moins. En 1210, Sanche Ier va recourir au pillage de propriétés appartenant à l'un de ses paysans, Lourenço Fernandes da Cunha, afin de remplir les coffres. Cette action ne semble pas avoir été isolée. Cette même année naquit Sanche II.

Il grandit, durant les premières années du règne d'Alphonse II, sous la tutelle de deux de ses vassaux, Martim Fernandes de Riba de Vizela et Estevainha Soares da Silva. Le premier avait été officier du roi Sanche Ier jusqu'à sa mort avant d'être élevé au rang d'intendant par Alphonse II. Il meurt en 1212, laissant sa femme, Estevainha, s'occuper du jeune Sanche.

En 1213, un don fait par Estevainha à un monastère, nous apprend que Sanche était tombé malade. Il est probable qu'il ait été élevé à Coimbra et dans la région entre Douro et Minho. Sa nourrice aurait été Teresa Martins, fille d'Estevainha.

Dès l'été 1222, Alphonse II ne signait plus les décrets de sa main. Par ailleurs, Sanche était encore trop jeune. Cela rendait le futur du royaume incertain.

Couronnement[modifier | modifier le code]

Avant même son couronnement, le Portugal était engagé dans un sérieux conflit diplomatique avec l'Église catholique romaine. Son père, le roi Alphonse II, avait été excommunié par le pape Honorius III à cause de ses tentatives pour réduire le pouvoir de l'église. Sanche signa un traité en 10 points avec le pape, mais ne mit pas beaucoup de zèle à le mettre en pratique. Il s'intéressait plus à la reconquête de la péninsule Ibérique sur les Maures. Il reprit ainsi diverses villes dans l'Algarve et l'Alentejo.

Sanche a prouvé qu'il était un général capable et efficace mais, sur le plan administratif, il n'était pas doué. Le roi s'intéressait avant tout aux affaires militaires de son royaume et, ainsi, s'exposait aux disputes internes et aux intrigues de la noblesse.

Comme la situation de l'Église était très difficile, l'archevêque de Porto se plaignit formellement au pape qui, au XIIIe siècle, avait le pouvoir de donner et de retirer les couronnes selon ses intérêts. Le pape Innocent IV excommunia Sanche II et publia une bulle où il ordonnait aux Portugais de choisir un nouveau roi pour remplacer l'hérétique. Le frère cadet de Sanche, Alphonse, qui vivait en France comme comte de Boulogne, fut invité à occuper le trône et nommé régent le 21 septembre 1245. Alphonse abdiqua immédiatement de ses terres françaises et marcha sur le Portugal. Sanche fut forcé d'abdiquer en 1247 et s'exila à Tolède où il mourut le 4 janvier 1248. Il aurait été enterré en la Cathédrale Sainte-Marie de Tolède.

Union[modifier | modifier le code]

Sanche avait épousé Mancia Lopez de Haro, une noble de Castille fille de Lopez de Haro et de Dona Urraca, elle-même fille illégitime du roi Alphonse IX de León, mais n'eut pas d'enfants légitimes. Leur union fut annulée par le Pape Innocent IV en 1246.

Titre complet[modifier | modifier le code]

Roi de Portugal et Comte de Boulogne par la grâce de dieu

Annexe[modifier | modifier le code]