Karl Ziegler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ziegler.

Karl Ziegler

Description de l'image  Karl Ziegler Nobel.jpg.
Naissance 26 novembre 1898
Helsa (Allemagne)
Décès (à 74 ans)
Mühleim an der Ruhr (Allemagne)
Nationalité Allemand
Champs Chimie organique, chimie des polymères
Institutions RWTH Aachen
Max Planck Institute für Kohlenforschung
Diplôme Université de Marbourg
Directeur de thèse Karl von Auwers
Distinctions médaille Liebig (1935)
prix Nobel de chimie (1963)

Karl Ziegler (26 novembre 1898 à Helsa (près de Kassel), Allemagne - 11 août 1973 à Mühleim an der Ruhr, Allemagne) est un chimiste allemand. Giulio Natta et lui sont colauréats du prix Nobel de chimie de 1963 pour leurs travaux sur les polymères[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1923, il passe un doctorat d'État dont l'intitulé était Contribution à la connaissance du carbone « trivalent » : les radicaux tétra-aryl-allyl- et leurs dérivés.

Il est professeur à l'université de Francfort et l'université de Heidelberg. À partir de 1943, il devient directeur de l’institut Max Planck pour la recherche sur le carbone ainsi que professeur à la Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle (RWTH). À partir de 1953, il développe un procédé de polymérisation à basse pression de l’éthylène en présence de catalyseurs organométalliques.

Giulio Natta et lui sont colauréats du prix Nobel de chimie de 1963 « pour leurs découvertes dans le champ de la chimie et de la technologie des hautes polymères[1] ».

Les catalyseurs de Ziegler-Natta sont des complexes métalliques qui sont obtenus par réduction de liaisons incluant des métaux de transition (par exemple Titane(III)-chlorure) par des liaisons organométalliques (par exemple, le chlorure de diéthylaluminium). Ces catalyseurs permettent des polymérisations stéréospécifiques des oléfines à pression normale. Ces catalyseurs ont une grande importance pour la fabrication du polyéthylène et du polypropylène, produits industriels qui ont ouvert la voie à l'ère du synthétique.

Sa femme Mara, un collectionneur de tableaux du XXe siècle, profita des revenus que lui procuraient ses découvertes. Sa collection, qui contient des œuvres d'Emil Nolde, de Lyonel Feininger, de Paul Klee, de Käthe Kollwitz, d'Oskar Kokoschka, d'August Macke, de Franz Marc et de Karl Schmidt-Rottluff, peut être admirée au début du XXIe siècle au musée municipal « Alte Post » à Mülheim dans la Ruhr.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for their discoveries in the field of the chemistry and technology of high polymers » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1963 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 20 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)