Arthur Harden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harden.
Arthur Harden

Sir Arthur Harden (12 octobre 1865 à Manchester, Angleterre - 17 juin 1940 à Bourne End, Angleterre) était un biochimiste anglais, co-lauréat du prix Nobel de chimie de 1929 avec Hans von Euler-Chelpin « pour leurs recherches sur la fermentation du sucre et des enzymes de fermentation[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Harden est né le 12 octobre 1865 à Manchester, fils d'Albert Tyas Harden et d'Eliza Macalister. Il étudia dans une école privée et au Tettenhall College dans le Staffordshire puis à l'université de Manchester dont il sortit diplômé en 1885. En 1886, il reçut la bourse d'étude Dalton en chimie, et passa un an à travailler avec Otto Fischer à Erlangen. Il rentra ensuite à Manchester comme maître de conférence et démonstrateur jusqu'en 1897, puis obtint un poste de chimiste au tout nouvel Institut britannique de médecine préventive (qui devint ensuite l'Institut Lister). En 1907, il fut nommé à la direction du département de biochimie, où il demeura jusqu'à sa retraite en 1930 (bien qu'il continuât d'y mener des recherches après durant sa retraite).

À Manchester, Harden étudia l'action de la lumière sur les mélanges de dioxyde de carbone et de chlore, et lorsqu'il entra à l'Institut il appliqua sa méthode à l'étude de phénomènes biochimiques tels que l'action chimiques des bactéries ou que la fermentation alcoolique. Il étudia les produits de décomposition du glucose et la chimie des levures. Il produisit également une série de publications sur des vitamines contre le scorbut et la névrite.

Harden fut fait Chevalier en 1936[2], et reçut plusieurs doctorats honorifiques. Il fut élu membre de la Royal Society en 1909[3] et reçut la Médaille Davy en 1935.

Il s'éteint le 17 juin 1940 à Bourne End.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their investigations on the fermentation of sugar and fermentative enzymes » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1929 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 11 août 2010
  2. The London Gazette : no 34238, p. 2, 01-01-1936
  3. (en) [PDF] List of fellows of the Royal Society, 1600-2007. A-J, p. 157

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)