Carl Bosch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosch.
Photographie de Carl Bosch publiée en 1931 par la Fondation Nobel.

Carl Bosch (27 août 1874 à Cologne, Allemagne - 26 avril 1940 à Heidelberg, Allemagne) est un ingénieur et chimiste allemand. Il est surtout connu pour avoir supervisé la première industrialisation du procédé Haber et dirigé IG Farben.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Bosch fait ses études à l'université technique de Charlottenburg (aujourd'hui université technique de Berlin), puis à l'université de Leipzig de 1892 à 1898.

En 1899, il commence à travailler au sein de BASF. De 1908 à 1913, il industrialise le procédé Haber en collaboration avec Fritz Haber. À cause de son apport déterminant, le procédé industriel est aussi appelé « procédé Haber-Bosch ».

Après la Première Guerre mondiale, il travaille sur le pétrole et la synthèse de méthanol par chimie à haute pression.

En 1919, il obtient la médaille Liebig.

En 1925, Bosch est l'un des fondateurs d'IG Farben, dont il deviendra président du conseil de direction à partir de 1935.

Pierre tombale à Heidelberg.

En 1931, il est co-lauréat avec Friedrich Bergius du prix Nobel de chimie « en reconnaissance de leurs contributions à l'invention et au développement de méthodes chimiques à haute pression[1] ».

Il est le neveu de Robert Bosch, fondateur de Robert Bosch GmbH.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « in recognition of their contributions to the invention and development of chemical high pressure methods » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1931 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 12 août 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)