Fibre synthétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le textile, la fibre synthétique est une fibre (ou un fil) produit à partir de matière(s) synthétique(s).

Une matière synthétique est une matière obtenue par synthèse de composés chimiques. Ces composés chimiques viennent presque exclusivement d'hydrocarbures ou plus récemment d'amidon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première fibre plastique commercialisée en 1938 est le nylon.
Depuis de nombreux tissus synthétiques sont apparus : les fibres acryliques, l'aramide, l'oléfine et le polyester.
On connaît moins les secrets de fabrication dans l'utilisation des fibres synthétiques à des fins industrielles particulières, telles que les fibres de verre, fibres de carbones, fibres céramiques, fibres de matériaux d'isolation, ou pour la fabrication de tissus technique (pare feux, pare-balles etc.), aliées à d'autres substances.

Impacts sanitaires et environnementaux[modifier | modifier le code]

Les fibres synthétiques posent des problèmes particuliers, notamment liés à leur moindre dégradabilité, biodégradabilité faible ou nulle, et à leurs composants qui peuvent poser des problèmes pour la santé parce que toxiques (colorants, additifs), allergènes, ou assez fines pour pénétrer l'organisme (asbestose).

Quand elles sont produites à partir de pétrole, charbon ou gaz naturel, ou agroproduits ayant nécessité des engrais, pesticides et un important travail du sol, elles ont un impact en termes d'émission de gaz à effet de serre, de bilan carbone ou d'empreinte écologique qui sont encore difficile à évaluer quand elles se substituent à des fibres naturelles issues de cultures ou de la nature.

Types de fibre synthétique[modifier | modifier le code]

Fabrication[modifier | modifier le code]

Pour fabriquer des fils synthétiques, on utilise des polymères. Ces chaînes de molécules sont fondues, pour ensuite être transformé en fils.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Volume 81 (2002) Man-made Vitreous Fibres