Max Ferdinand Perutz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Max Perutz.jpg

Max Ferdinand Perutz (19 mai 1914 à Vienne - 6 février 2002 à Cambridge) était un chimiste anglo-autrichien. Lui et John Cowdery Kendrew sont colauréats du prix Nobel de chimie de 1962[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Max Ferdinand Perutz avait émigré en 1936 en Angleterre. Professeur à l'université de Cambridge, il fonda en 1947 le département de biologie moléculaire qu'il dirigea jusqu'en 1979.

En 1960, Perutz et Kendrew apportèrent pour la première fois l'explication de la structure tridimentionnelle de l'hémoglobine et de la myoglobine. En 1962, John Cowdery Kendrew et Perutz reçoivent conjointement le prix Nobel de chimie « pour leurs études des structures des protéines globulaires[1] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for their studies of the structures of globular proteins » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1962 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 20 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)