Alexander Robert Todd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexander Todd Nobel.jpg

Sir Alexander Robert Todd, baron of Trumpington (2 octobre 1907 à Glasgow, Angleterre - 10 janvier 1997 à Cambridge, Angleterre) était un chimiste britannique. Il obtint en 1957 le prix Nobel de chimie « pour ses travaux sur les nucléotides et les coenzymes nucléotidiques[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Todd est né en 1907 à Glasgow en Écosse et il étudia et fut diplômé de l'Université de Glasgow. Il réalisa sa thèse de doctorat en Allemagne, à l'Université Johann-Wolfgang-Goethe de Francfort-sur-le-Main. Il obtint un second doctorat en 1933 à Oxford. En 1936, il devint maître de conférence à l'institut Lister de médecine préventive à Londres où il enseigna la biochimie. Un an plus tard il devint professeur de chimie organique et directeur des laboratoires de chimie de l'Université de Manchester. En 1944, il fut promu professeur ordinaire de chimie organique à l'Université de Cambridge, où il enseigna jusqu'en 1971 puis devint ensuite professeur émérite. Il mourut en 1997 à l'âge de 89 ans à Cambridge.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

Alexander Todd était un pionnier de la recherche sur les acides nucléiques. Il étudia en particulier la formation et la synthèse des nucléotides. Ses premières explications de structures dans ce domaine datent de 1942, année durant laquelle il réussit à décoder certains détails de la formation et des mécanismes de réactions. Au début des années 1950, il put synthétiser artificiellement certains des nucléotides constituant l'ADN.

En 1955, il éclaira la structure de la vitamine B12 ; pour cela pour la première fois, on combina des méthodes de chimie organiques et la diffractométrie de rayons X. Il étudia également la formation de nucléotides-coenzymes, qui agissent comme enzymes de l'ADN.

Ses principales contributions furent certainement les explications de la structure de l'ADN et de l'acide ribonucléique (ARN), avec lesquelles il posa les bases de la génétique, de la biochimie et de la biologie moléculaire modernes.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En plus du prix Nobel de chimie qu'il reçut en 1957[1], Todd reçut de nombreuses récompenses pour ses travaux scientifiques. Il fut fait chevalier en 1954[2], et baron Todd of Trumpington en 1962[3].

Parmi les récompenses qui lui furent attribuées, on peut citer :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for his work on nucleotides and nucleotide co-enzymes » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1957 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 19 août 2010
  2. London Gazette : n° 40227, p. 4026, 09-07-1954
  3. London Gazette : n° 42651, p. 3185, 17-04-1962

Liens externes[modifier | modifier le code]