Richard Adolf Zsigmondy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard Adolf Zsigmondy

Richard Adolf Zsigmondy (1er avril 1865 à Vienne, Autriche - 23 septembre 1929 à Göttingen, Allemagne) était un chimiste austro-allemand qui a étudié les colloïdes. Il obtint le prix Nobel de chimie en 1925[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille était originaire de Hongrie. Le père de Zsigmondy, Adolf Zsigmondy Sr., était déjà un scientifique, inventeur d'instruments de chirurgie dans le domaine dentaire. Après sa mort en 1880, Zsigmondy fut élevé par sa mère. Il reçut une éducation variée, et pratiqua l'escalade et l'alpinisme avec ses frères et sœurs. Il développa un intérêt marqué à l'école pour les sciences naturelles, et plus particulièrement la chimie et la physique, et commença à mener des expérimentations dans son propre laboratoire.

Il débuta ses études académiques à la faculté de médecine de l'université de Vienne, avant de se diriger rapidement vers des études de chimie à l'université technique de Vienne puis à l'université de Munich. Sa carrière de chercheur débuta à Vienne comme élève de von Miller. Il rentra en Autriche comme professeur assistant à Graz. C'est durant ce séjour qu'il accomplit ses recherches les plus importantes, dans le domaine de la chimie des colloïdes. Durant ses dernières années à Graz, il travailla sur des or colloïdaux.

Il continua sa carrière à l'université de Göttingen comme professeur de chimie et directeur de l'institut de chimie inorganique. En 1925, il reçut le prix Nobel de chimie « pour sa démonstration de la nature hétérogène des solutions colloïdales et pour les méthodes qu'il a utilisés, lesquelles sont devenues fondamentales en chimie colloïdale moderne[1] ».

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Le cratère Zsigmondy sur la lune a été baptisé en son honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for his demonstration of the heterogenous nature of colloid solutions and for the methods he used, which have since become fundamental in modern colloid chemistry » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1925 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 9 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)