Franco Battiato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franco Battiato

Francesco (connu comme Franco) Battiato (né le 23 mars 1945 à Jonia, aujourd'hui Riposto, en Italie) est un auteur-compositeur-interprète et musicien italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franco Battiato est né en Sicile, à Jonia (Catane), en 1945. Au début des années 1970, il se consacre à la musique électronique et expérimentale (Fetus, Pollution…) avant de s’orienter vers une recherche plus anticonformiste qui se traduit par quelques albums publiés par Ricordi. C’est ainsi qu’il est récompensé en 1978 par le prix Karlheinz Stockhausen pour l’œuvre pour piano L’Egitto prima delle sabbie.

Après cette période, ses nouveaux disques s’adressent à un public plus vaste et certains de ses albums, comme L’era del cinghiale bianco, Patriots, La voce del padrone et L’arca di Noè obtiennent un succès remarquable et se vendent à des millions d’exemplaires en Italie, en Europe, dans le monde. En 1982, il obtient un succès populaire en France grâce au titre "Centro di gravita" sorti chez EMI. On le voit alors dans de nombreuses émissions de variétés. En 1984, il coécrit et interprète avec la chanteuse Alice "I treni di Tozeur" qui représente l'Italie au Concours Eurovision de la chanson. Le titre est un immense succès en Italie. Parallèlement, Battiato écrit et publie des livres sur l’ésotérisme et crée une petite maison d’édition, “L’Ottava”.

En 1987, son premier opéra lyrique Genesi, créé au Teatro Regio de Parme, marque le début d’une carrière parallèle de compositeur engagé. En 1992, il crée Gilgamesh son 2e opéra lyrique qui est joué au Teatro dell’Opera de Rome. Au cours des années 1980 et 1990, il enregistre plusieurs albums avec la maison de disques Emi, comme Fisiognomica, Giubbe rosse, Caffè de la Paix et Come un cammello in una grondaia sur lequel il réinterprète notamment 4 lieder romantiques de Beethoven, Brahms, Wagner et Berlioz. En 1994, Battiato entame une étroite collaboration avec le philosophe Manlio Sgalambro, qui écrit le livret de son 3e opéra, Il cavaliere dell’Intelletto qui sera créé dans la Cathédrale de Palerme. Ils conçoivent également ensemble un premier album de chansons, L’ombrello e la macchina da cucire.

L’Imboscata, qui sort en 1996 et inclut la chanson La cura, est un de ses plus grands succès et marque le début d’une “nouvelle ère” de collaboration avec la maison de disques Polygram (aujourd’hui Universal Music). Gommalacca (1998) qui inclut le single Shock in my town remporte un vif succès. Cet album, prolongement du parcours musical entamé avec L’imboscata, s’enrichit ultérieurement de nouvelles sonorités dans l’univers de Battiato. Dans Fleurs (1999), Franco Battiato reprend pour la 1ère fois en tant qu’interprète 10 chansons (K Richards, J Brel, C Trenet…) auxquelles s’ajoutent 2 titres inédits qu’il compose. C’est avec cet album qu’il obtient le prix Tenco du meilleur interprète en 2000 (équivalent des Victoires de la musique). En 2001, Battiato sort Ferro Battuto, son premier disque pop sous le label Columbia/Sony Music. Cet album, écrit en collaboration avec Manlio Sgalambro, se distingue de ses productions habituelles par la participation d’artistes comme Jim Kerr du groupe Simple Minds (duo sur Running against the grain), Natacha Atlas ou encore le London String Orchestra. En 2002, il enregistre nouveau disque de reprise (S Adamo, L Ferré, Strauss…), Fleurs3, qui se classe rapidement en tête des ventes et fait partie des 20 albums les plus vendus en Italie cette année-là.

Parallèlement, Battiato écrit avec Manlio Sgalambro le scénario de Perduto Amor, son premier long-métrage qui remporte en 2004 le Nastro d'argento du meilleur nouveau réalisateur italien. C’est le début d’une carrière cinématographique qui le conduit à présenter Musikanten, son 2e film, à la Mostra de Venise en 2005 et Niente é come sembra, et son 3e film au festival du cinéma de Rome en 2007. En 2004, il crée et anime l’émission Bitte Keine Reklame sur la chaîne Rai Futura dans laquelle il propose de rencontrer des personnes “extraordinaires”.

C’est aussi en 2004 que Dieci Stratagemmi sort dans les bacs, album classé immédiatement en tête des ventes et qu’il donne un concert avec le London Royal Philharmonic Orchestra à l’Opéra de Rome. En 2007, son dernier album, Il Vuoto, sort en 2007 chez Universal et qui est suivi d’une grande tournée dans toute l’Italie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums enregistrés en public[modifier | modifier le code]

source: International Music

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]