EMS VCS3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un EMS VCS3

Le VCS3 (pour Voltage Controlled Synthesizer with 3 oscillators) ou Putney est un synthétiseur analogique modulaire à 3 oscillateurs produit par la société anglaise Electronic Music Studio (EMS) à partir de 1970. Il a été conçu en 1969 par Peter Zinovieff, Tristram Cary et David Cockerell.

Description[modifier | modifier le code]

L'électronique de ce synthétiseur a été conçue par David Cockerell, tandis que la conception du boîtier est due à Tristram Cary.

De petite taille, il offrait néanmoins pour l'époque de grandes possibilités de recherche sonore, grâce notamment à sa matrice composée de petits cavaliers permettant de relier les modules entre eux sans avoir recours à des câbles, et également à son joystick.

Dépourvu de clavier à l'origine, l'appareil servait surtout à la création de bruitages et d'effets spéciaux. On peut toutefois lui adjoindre le clavier DK1 (1969 - The Cricklewood), puis le DK2 (1972 - version duophonique du DK1), et le clavier plat à touches sensitives, le KS (1972 - Keyboard Sequencer, intégré plus tard dans le couvercle du Synthi A pour former l'AKS), avec la difficulté d'obtenir des notes justes car les oscillateurs ne sont pas très stables[Notes 1].

Un synthétiseur célèbre[modifier | modifier le code]

Le VCS3 a été principalement utilisé par des groupes de Rock comme Pink Floyd, Tangerine Dream, Yes, Depeche Mode, Roxy Music (période Brian Eno), The Who, etc., et par des musiciens comme Brian Eno, Klaus Schulze, Jean-Michel Jarre, etc.

Le groupe Pink Floyd l'utilise notamment sur les albums Obscured by Clouds, Dark Side of the Moon et Wish You Were Here.

Le Synthi A (1971) est une version portable du VCS3 ; le Synthi AKS (1972) incorpore le clavier KS avec son séquenceur intégré.

Le VCS3 appartient à la famille des synthétiseurs mythiques, tout comme le Minimoog et l'ARP 2600. Machine rare, son prix est très élevé sur le marché de l'occasion.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • 2 oscillateurs hautes fréquences (de 1 kHz à 10 kHz)
  • 1 oscillateur basses fréquences (de 0,5 Hz à 500 Hz)
  • 1 générateur de bruit (blanc et coloré)
  • 1 modulateur en anneau
  • 1 filtre passe-bas 18 dB/Octave (avec mode oscillateur)
  • 1 générateur d'enveloppe (déclenchement automatique sur temporisation et/ou manuel par bouton ou clavier)
  • 1 VCA (contrôlé en tension et/ou par un générateur d'enveloppe trapézoïdale)
  • 1 unité de réverbération (contrôlable en tension)
  • 2 amplificateurs d'entrée (pour traiter des signaux externes)
  • 1 amplificateur de sortie stéréo (avec réglage de panoramique)
  • 2 filtres de sortie
  • 1 VU-mètre
  • 1 matrice de routage (16 x 16)
  • 1 joystick

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Instabilité surtout due aux variations de températures mais également, dans une moindre mesure, aux changements de configuration au niveau de la matrice de connexions.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]