TGV PBA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TGV PBA
Thalys 4534 en gare de Paris-Nord.

Thalys 4534 en gare de Paris-Nord.

Identification
Exploitant(s) SNCF pour Thalys
Désignation TGV 380000 tricourant
Rames 4532-4540
Surnom TGV
Type automotrice à grande vitesse
Composition 10 caisses dont
8 articulées
(M+8R+M)
Couplage UM entre elles et avec TGV Réseau, TGV PBKA, TGV POS
Construction 10 rames
Transformation 1 rame en TGV Réseau tricourant
Constructeur(s) GEC Alsthom
Mise en service de 1995 à 1996
Effectif 9 en déc. 2009
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'-9*2'-Bo'Bo'
Écartement standard
 Alimentation continu 1,5 kV /
continu 3 kV /
monophasé
25 kV 50 Hz
Moteurs de traction 8 synchrones
SM 47 autopilotés
à ventilation forcée
 Puissance continue 3680 kW
(1,5 kV CC &
3 kV CC)

8800 kW
(25 kV 50 Hz)
Dimensions
 Longueur 200.19 m
 Places 1e classe : 120 pl.
2e classe : 257 pl. pl.
Vitesse maximale 320 km/h

[1],[2],[3]

Les TGV PBA (pour Paris-Bruxelles-Amsterdam) sont des TGV Réseau tricourant de la SNCF, adaptés pour pourvoir circuler en Belgique et au Pays-Bas, et exploités pour le compte de Thalys.

Description[modifier | modifier le code]

La rame TGV PBA n° 4537 en livrée rénovée 2009

Ils diffèrent des autres Réseau tricourant par leur livrée spécifique Thalys grenat et argent et leur aménagement intérieur. Ils intègrent plusieurs signalisation embarquées (KVB et TVM France, TBL Belgique et ATB Pays-Bas). De plus, ils ont un système de butée du pantographe pour pouvoir passer sur les ponts levants nombreux aux Pays-Bas où il y a interruption de continuité de la caténaire. Depuis 2009 elles ont subie la même rénovation que leurs homologues PBKA (rénovation de l'intérieur, ajout de l'ERTMS pour circuler sur la nouvelle LGV qui relie le nord d'Anvers aux Pays-Bas, changement de la livrée).

Ces rames sont, tout comme les TGV PBKA et les TGV Réseau, aptes à la vitesse de 320 km/h.

Elles peuvent circuler en Unité Multiples (2 rames) avec les rames TGV Réseau, mais aussi avec les TGV Duplex, les TGV PBKA.

Service[modifier | modifier le code]

La rame TGV PBA no 4531 à la Gare du Nord, attelée au TGV PBKA no 4305, le 27/03/2006.

Elles officient sur le service Thalys entre Paris, Bruxelles et, au-delà, Amsterdam (d'où leur nom, PBA). Elles assuraient jusqu'en 2015 la desserte d'Ostende ; celle de la « dorsale wallonne » (Liège via Mons, Charleroi et Namur) est temporairement supprimée. En service saisonnier, elles desservent aussi les Alpes (notamment Bourg-Saint-Maurice) durant l'hiver et Marseille durant l'été.

Au titre de la présidence française du Conseil de l'Union européenne en 2008, une desserte Bruxelles – Strasbourg est assurée par Thalys (pour les députés européens), alors que la desserte vers Genève a été abandonnée.

À l'époque où les rames Réseau bicourant assuraient des missions sur Paris-Gare-de-Lyon, dans le cas où l'établissement du Landy n'avait plus de rame bicourant ou tricourant, il n'était pas rare que des rames PBA soient utilisées (notamment pour les pointes hivernales et estivales).[réf. nécessaire]

Modélisme[modifier | modifier le code]

  • La rame réseau PBA tricourant a été reproduite en HO par la firme Lima.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 132, 133, 139, 159, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  2. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  3. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :