ETR 470

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un Cisalpino ETR 470

L'ETR 470 (ETR = Elettro Treno Rapido) est une rame pendulaire bi-tension à grande vitesse italienne, dérivée des Fiat Pendolino ETR 460 équipée spécialement pour circuler sur les réseaux d'Italie, de Suisse et d'Allemagne aux tensions suivantes : Italie : 3.0 kV CC ; Suisse + Allemagne : 15 kV 16⅔ Hz.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ETR 470 a été construit en 9 exemplaires spécifiquement dans la livrée Cisalpino afin de desservir des destinations entre l'Italie, la Suisse et l'Allemagne dont elle possède les équipements de sécurité respectifs. Depuis 2006, les ETR 470 ne circulent plus sur le réseau allemand et étaient cantonnés aux dessertes entre Genève, Zürich ou Bâle et l'Italie. Depuis décembre 2015, les trains ne circulent qu'en Italie sous le service Frecciabianca entre Rome et Reggio de Calabre[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

La maintenance des trains ETR 470 de Trenitalia était assurée par les FS TrenItalia à Milan et pour ceux des CFF la maintenance est à Bâle.

Le personnel de bord est composé d'agents des FS-Trenitalia italiens et des SBB-CFF-FFS suisses.

La gestion de la voiture restaurant a été confiée à Chef Express, société du Groupe italien Cremonini spécialiste européen dans le domaine.

Les rames de la prochaine génération sont déjà en cours de certification et ont été mises en service dès 2007 sur la ligne Genève-Milan, ce sont les ETR 610.

Problèmes techniques[modifier | modifier le code]

Les problèmes techniques rencontrés par les CFF avec ces rames ont conduit le directeur des CFF à parler de « mettre fin à l'horreur » lors de l'annonce de l'abandon des rames[2]. Cela faisait suite à des revendications syndicales, qui demandaient le retrait immédiat des rames[3].

Au , avec l'entrée en vigueur du nouvel horaire des CFF, sur les 9 ETR 470 de la flotte Cisalpino, seulement 4 auraient du rester en service : 1 de Trenitalia et 3 des CFF. Les 4 autres ETR 470 des CFF devaient être radiés du trafic mais leurs remplaçants restaient encore à définir. Depuis, les CFF ont confirmé que les trains pendulaires étaient leur meilleure solution et ont passé commande de 14 rames ETR 610.

Il est cependant très surprenant de voir ces mêmes rames toujours en service sur ces mêmes lignes en 2014 et qui ne rencontrent plus aucun problème... Entre temps, la société "Cisalpino" a été dissoute le et chaque opérateur utilise son propre matériel roulant "ancien" (les rames ETR 470) et nouveau ETR 610. L'entretien des rames ETR 470 des CFF est depuis le 1er janvier 2010 assuré à Bâle[4].

Le service transfrontalier actuel[modifier | modifier le code]

Le , la société Cisalpino fut officiellement dissoute, les CFF et Trenitalia ayant décidé d'assurer elles-mêmes le trafic sur les lignes transfrontalières comme avant. Sur les 9 rames pendulaires ETR 470 Cisalpino, 5 ont été rétrocédées à Trenitalia et 4 aux CFF. Les 40 employés furent réintégrés dans leur structure d'origine et les 14 rames ETR 610 furent réparties à parts égales[5]. Les 9 dernières rames, le solde de la livraison des nouveaux ETR 610 par Alstom ayant subi un retard de plus de deux ans[6],[7], et bien que les CFF aient commandé 8 rames supplémentaires par augmenter leur offre avec ces rames pendulaires à grande vitesse, les anciennes rames ETR 470 souvent critiquées dans le passé, ont été retirés complètement à la fin de 2015 du service transfrontalier[8].

Pour des questions juridiques suisses, les 14 premières rames ETR 610 sont toujours la propriété de la société Cisalpino qui, bien qu'ayant été dissoute, curieusement, continue d'exister. Cisalpino loue ses trains à Trenitalia et aux CFF, mais son nom n'est plus utilisé avec le public[9].

Actuellement, en octobre 2014, les liasons transfrontalières sont :

  • Zurich - Milan : 7 relations quotidiennes en ETR 470,
  • Bâle - Berne - Milan : 3 relations directes en ETR 610,
  • Genève - Milan (- Venise) : 4 relations quotidiennes directes en ETR 610

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Avvicendamenti in vista per gli ETR.470 e 610 Trenitali », News ferroviarie, Ferrovie.it,‎ (consulté le 23 janvier 2016)
  2. Pendolino: les CFF vont mettre "fin à l'horreur" en 2014, ats / 31.05.2011 18h11
  3. Le personnel CFF veut la peau des vieux Cisalpino, La Tribune de Genève, 27.05.2011, 20:08
  4. Alstom ETR 470#Ehemalige Strecken
  5. Les CFF et Trenitalia reprennent en main l’exploitation des trains Cisalpino. CFF, le
  6. Plus rapide sur l'axe Nord-Sud dès 2007. CFF, le
  7. Détails de l’horaire de transition sur le Gothard. CFF, le
  8. De nouveaux trains pendulaires modernes et fiables pour l’axe du Gothard dès 2015. CFF, le
  9. Informations actuelles sur les liaisons nord-sud de Cisalpino. CFF, Communiqué de presse, le

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]