ETR 470

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cisalpino ETR 470
Description de cette image, également commentée ci-après
ETR 470 sur la ligne du Hauenstein
Identification
Exploitant(s) Cisalpino (1996-2009)
CFF (2009-2014)
FS (2009-...)
Désignation ETR 470
Composition BAC1-BB1-RA1-RB-BB2-BAH2-RA2-BB2-BAC2
Constructeur(s) FIAT, SWP, Vevey, Parizzi
Giugiaro (design)
No  de série ETR 470.001-009
Nombre 9
Mise en service 1996-1997
Modernisation 2008[1]
Période de service 1996-en service
Effectif 5 (service interne italien)
Affectation relations transfrontalières ItalieSuisse
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux (1A)(A1)
(1A)(A1)
2'2'
2'2'
(1A)(A1)
(1A)(A1)
2'2'
(1A)(A1)
(1A)(A1)
Écartement standard
Gabarit UIC
Captage Pantographe
Tension ligne de contact 3 000 / 15 000 V
Pantographes 6
Puissance continue 5880 kW
Effort de traction 260 kN
Masse adhérente 156 t
Masse totale 455 t
Longueur totale 236,60 m
Empattement total 228,90 m
Empattement du bogie 2,70 m
Diamètre des roues Ø890
Places assises Total : 504 pl.
1re classe : 153 pl.
2e classe : 322 pl.
restaurant : 29 pl.
Vitesse maximale 200 km/h

L'ETR 470 (ETR = Elettro Treno Rapido) est une rame pendulaire bi-tension à grande vitesse italienne, dérivée des Fiat Pendolino ETR 460 équipée spécialement pour circuler sur les réseaux d'Italie, de Suisse et d'Allemagne aux tensions suivantes : Italie : 3.0 kV CC ; Suisse + Allemagne : 15 kV 16⅔ Hz.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ETR 470 a été construit en 9 exemplaires spécifiquement dans la livrée Cisalpino afin de desservir des destinations entre l'Italie, la Suisse et l'Allemagne dont elle possède les équipements de sécurité respectifs. Depuis 2006, les ETR 470 ne circulent plus sur le réseau allemand et étaient cantonnés aux dessertes entre Genève, Zürich ou Bâle et l'Italie. Depuis décembre 2015, les trains ne circulent qu'en Italie sous le service Frecciabianca entre Rome et Reggio de Calabre[2].

Composition[modifier | modifier le code]

BAC1 BB1 RA1 RB BB2 BAH2 RA2 BB2 BAC2
voiture 1
(1A) (A1)
voiture 2
(1A) (A1)
voiture 3
2' 2'
voiture 4
2' 2'
voiture 5
(1A) (A1)
voiture 6
(1A) (A1)
voiture 7
2' 2'
voiture 8
(1A) (A1)
voiture 9
(1A) (A1)
1 panto FS 1 panto DB +
1 réserve CFF
1 panto CFF +
1 réserve DB
1 panto FS
Numérotation des véhicules à la livraison
voiture 1 voiture 2 voiture 3 voiture 4 voiture 5 voiture 6 voiture 7 voiture 8 voiture 9 attribution
dès 2009
ETR 470.001 BAC 470.001 BB 470.201 RA 470.501 RB 470.401 BB 470.251 BAH 470.101 RA 470.301 BB 470.252 BAC 470.051 FS
ETR 470.002 BAC 470.002 BB 470.202 RA 470.502 RB 470.402 BB 470.253 BAH 470.102 RA 470.302 BB 470.254 BAC 470.052 CFF
ETR 470.003 BAC 470.003 BB 470.203 RA 470.503 RB 470.403 BB 470.255 BAH 470.103 RA 470.303 BB 470.256 BAC 470.053 CFF
ETR 470.004 BAC 470.004 BB 470.204 RA 470.504 RB 470.404 BB 470.257 BAH 470.104 RA 470.304 BB 470.258 BAC 470.054 FS
ETR 470.005 BAC 470.005 BB 470.205 RA 470.505 RB 470.405 BB 470.259 BAH 470.105 RA 470.305 BB 470.260 BAC 470.055 CFF
ETR 470.006 BAC 470.006 BB 470.206 RA 470.506 RB 470.406 BB 470.261 BAH 470.106 RA 470.306 BB 470.262 BAC 470.056 FS
ETR 470.007 BAC 470.007 BB 470.207 RA 470.507 RB 470.407 BB 470.263 BAH 470.107 RA 470.307 BB 470.264 BAC 470.057 FS
ETR 470.008 BAC 470.008 BB 470.208 RA 470.508 RB 470.408 BB 470.265 BAH 470.108 RA 470.308 BB 470.266 BAC 470.058 FS
ETR 470.009 BAC 470.009 BB 470.209 RA 470.509 RB 470.409 BB 470.267 BAH 470.109 RA 470.309 BB 470.268 BAC 470.059 CFF

Utilisation[modifier | modifier le code]

La maintenance des trains ETR 470 de Trenitalia était assurée par les FS TrenItalia à Milan et pour ceux des CFF la maintenance est à Bâle.

Le personnel de bord est composé d'agents des FS-Trenitalia italiens et des SBB-CFF-FFS suisses.

La gestion de la voiture restaurant a été confiée à Chef Express, société du Groupe italien Cremonini spécialiste européen dans le domaine.

Les rames de la prochaine génération sont déjà en cours de certification et ont été mises en service dès 2007 sur la ligne Genève-Milan, ce sont les ETR 610.

Problèmes techniques[modifier | modifier le code]

Les problèmes techniques rencontrés par les CFF avec ces rames ont conduit le directeur des CFF à parler de « mettre fin à l'horreur » lors de l'annonce de l'abandon des rames[3]. Cela faisait suite à des revendications syndicales, qui demandaient le retrait immédiat des rames[4].

Au , avec l'entrée en vigueur du nouvel horaire des CFF, sur les 9 ETR 470 de la flotte Cisalpino, seulement 4 auraient dû rester en service : 1 de Trenitalia et 3 des CFF. Les 4 autres ETR 470 des CFF devaient être radiés du trafic mais leurs remplaçants restaient encore à définir. Depuis, les CFF ont confirmé que les trains pendulaires étaient leur meilleure solution et ont passé commande de 14 rames ETR 610, puis 8 autres en 2012[5] et enfin 4 dernières en 2015[6].

Depuis le changement d'horaire de 2015, tous les services transfrontaliers vers l'Italie (Bâle - Lötschberg/Genève - Simplon - Milan et Zürich/Luzern - Gothard - Milan) sont assurés par du matériel ETR 610, supplantant les derniers 470 en service jusque-là[7].

Le service transfrontalier actuel[modifier | modifier le code]

Le , la société Cisalpino fut officiellement dissoute, les CFF et Trenitalia ayant décidé d'assurer elles-mêmes le trafic sur les lignes transfrontalières comme avant. Sur les 9 rames pendulaires ETR 470 Cisalpino, 5 ont été rétrocédées à Trenitalia et 4 aux CFF. Les 40 employés furent réintégrés dans leur structure d'origine et les 14 rames ETR 610 furent réparties à parts égales[8]. Les 9 dernières rames, le solde de la livraison des nouveaux ETR 610 par Alstom ayant subi un retard de plus de deux ans[9],[10], et bien que les CFF aient commandé 8 rames supplémentaires par augmenter leur offre avec ces rames pendulaires à grande vitesse, les anciennes rames ETR 470 souvent critiquées dans le passé, ont été retirés complètement à la fin de 2014 du service transfrontalier[11].

Pour des questions juridiques suisses, les 14 premières rames ETR 610 sont toujours la propriété de la société Cisalpino qui, bien qu'ayant été dissoute, curieusement, continue d'exister. Cisalpino loue ses trains à Trenitalia et aux CFF, mais son nom n'est plus utilisé avec le public[12].

Les différentes livrées[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Galerie[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]