Couplage (chemin de fer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une unité multiple de locomotives suisses sur la ligne du Lötschberg

Le couplage ou unité multiple est, dans le chemin de fer, l'action d'associer des engins moteurs de façon à disposer d'une plus grande force motrice de traction.

Procédés[modifier | modifier le code]

De telles associations peuvent se présenter sous deux formes principales :

  • Le couplage qui consiste à coupler 2 engins moteurs mais avec un conducteur pour chaque engin. Ce cas de figure a tendance à disparaître du fait de l'application de la commande électronique par câblots aux engins moteurs. Le couplage était en application dans le cas des locomotives à vapeur, des anciens autorails, des RTG jusqu'en 1986 et des premières locomotives électriques ou encore actuellement de certaines locomotives diesel de construction ancienne.
  • L'unité multiple (ou UM) qui consiste à coupler les engins moteurs mais avec un seul poste de commande pour tous les engins moteurs. Le nombre d'engins moteurs fonctionnant simultanément depuis ce poste de commande varie de deux à dix engins voire plus (pratique courante aux États-Unis). Les engins ne sont pas forcément à la suite l'un de l'autre mais peuvent être disposés selon les besoins (au centre ou à l'arrière du convoi)

L'appareil qui permet le couplage entre deux matériels est un attelage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]