Fuxing (train)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fuxing hao
复兴号
Image illustrative de l’article Fuxing (train)
Fuxing CR400AF

Situation Chine
Type Train à grande vitesse
Entrée en service 2018
Rames 432
Trains CR200J, CR300AF, CR300BF, CR400AF, CR400BF
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant China Railway
Vitesse moyenne CR400 350 km/h (maximum en service commercial)
CR300 250 km/h
CR200J 160 km/h
Vitesse maximale 420 km/h (record)
CR300 300 km/h (record)
CR200J 210 km/h (record)

Fuxing (chinois simplifié : 复兴号 ; chinois traditionnel : 復興號 ; pinyin : Fùxīng hào), ou Fuxing hao est une série de trains à grande vitesse chinois, dont chaque voiture est pourvue de sa propre motorisation, exploitée par la China Railway (CR) et développée par CRRC, qui détient les droits de propriété intellectuelle[1],[2].

C'est le train à grande vitesse conventionnel le plus rapide au monde en service régulier, avec une vitesse commerciale de 350 km/h pour les modèles CR400AF et CR400BF[3].

Le développement du projet initialement connu sous le nom de "China Standardized EMU", a débuté en 2012 et les plans ont été achevés en septembre 2014. La première EMU a quitté la chaîne de production le 30 juin 2015[4],[5]. La série a reçu le nom de Fuxing en juin 2017, avec des surnoms tels que "Dauphin Bleu" (CR400AF) et "Phénix d'Or" (CR400BF)[6].

Historique[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

CR400AF-0207 et CR400BF-0503

En 2007, le ministère des Chemins de fer chinois a planifié le futur réseau à grande vitesse chinois. Bombardier Transportation, Kawasaki Heavy Industries, Alstom et, plus tard, Siemens rejoignent le projet de fabrication de trains à grande vitesse chinois appelé plus tard Hexie (和谐号, harmonie) sous la marque CRH (China Railway High-speed). Ces entreprises étrangères ont créé des joint-ventures avec les sociétés chinoises CNR et CSR (désormais fusionnées en CRRC), et ont signé un accord avec la Chine pour la fabrication de trains à grande vitesse et pour l'aider plus tard à fabriquer ces trains localement.

Certains trains Hexie (CRH) sont fabriqués localement par transfert de technologie. Les éléments de signalisation, de voie et de support, le logiciel de contrôle et la conception des gares sont développés au niveau national tout en incorporant des éléments étrangers. En 2010, le système des rails dans son ensemble était principalement chinois[7]. La Chine détient actuellement de nombreux nouveaux brevets relatifs aux composants internes de ces trains. Ceux-ci ont été modifiés en Chine pour permettre aux trains de circuler à des vitesses supérieures à celles autorisées par les concepteurs étrangers.

Cependant, la plupart des brevets des trains Hexie (CRH) ne sont valables qu'en Chine et n'ont aucune valeur internationale. La faiblesse de la propriété intellectuelle des trains Hexie (CRH) empêche la Chine de les exporter. Cela a conduit au développement d'une nouvelle marque de train entièrement repensée et appelée Fuxing (复兴号, « renaissance ») qui repose sur la technologie locale[7],[8],[9],[10].

Développement[modifier | modifier le code]

CNR Changchun Railway Vehicles (maintenant nommé CRRC Changchun Railway Vehicles) a commencé le développement de l'EMU normalisée chinoise en 2012, sous la direction de la China Railway Corporation, avec la collaboration d'un ensemble d'entreprises, d'universités et d'instituts de recherche. En décembre 2013, le CRRC Changchun a achevé l'élaboration des conditions techniques générales pour les EMU et la conception du plan a été finalisée en septembre 2014[11]. L'EMU a commencé à sortir des chaînes de production le 30 juin 2015 [4].

Selon l'accord conclu pour les travaux de recherche et de développement de l'EMU, les EMU rouleront 600 000 km durant lesquels des vérifications et des optimisations seront réalisées[11]. Ces expérimentations ont débuté au Centre national de contrôle des chemins de fer de la China Academy of Railway à Beijing. Lors des premiers tests les trains ont roulé à 160 km/h[12],[13].

Le 18 novembre 2015, l'EMU a atteint une vitesse de 385 km/h et réussi le test de grande vitesse sur le chemin de fer des voyageurs Datong - Xi'an. L'EMU a été testée dans des conditions compliquées, notamment sur des ponts, dans des tunnels et sur des pentes et des virages[5],[14].

Le 15 juillet 2016, les deux EMU se sont croisées dans des directions opposées à 420 km/h (soit une vitesse relative de 840 km/h ) lors des essais sur la ligne de train à grande vitesse Zhengzhou - Xuzhou[6],[13].

Une nouvelle version améliorée (résistance aux fortes variations de températures, bogies à écartement variable automatique, multi-courant, etc.) voie le jour en octobre 2020. Celle-ci permettra de faire des liaisons longues distances entre Moscou et Beijing à terme mais aussi, la vente éventuelle de ce nouveau matériel à l'international.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 2017, le train Fuxing a commencé ses activités sur la LGV Pékin - Shanghai. Ici le train G155 (modèle CR400BF) en provenance de la gare de Pékin-Sud arrive à la gare de Shanghai-Hongqiao.

Le 15 août 2016, l'EMU a commencé ses activités sur la ligne à grande vitesse Harbin - Dalian. Le premier train G8041 mis en service a relié la gare de Dalian-Nord à la gare de Shenyang[13],[15].

De fin 2016 à début 2017, l'administration des chemins de fer nationaux a donné à plusieurs filiales de CRRC des licences pour produire les trains Fuxing[16],[17],[18].

Le 25 février 2017, l'EMU a lancé son service expérimental longue distance sur la LGV Pékin - Canton.

Désignation[modifier | modifier le code]

Contrairement aux trains à grande vitesse précédents, les nouveaux trains Fuxing ne portent pas la marque CRH (à l'exception du CRH-0305), mais tout simplement CR, en cohérence avec la compagnie nationale China Railway.

Le 25 juin 2017, la désignation Fuxing (Renaissance) a été officialisée[1].

Le 26 juin 2017, le premier Fuxing CR400AF a quitté la gare de Pékin-Sud pour se rendre à Shanghai, tandis que le CR400BF a également quitté la gare de Shanghai-Hongqiao à destination de Pékin au même moment. Cela marque le lancement officiel de Fuxing sur la LGV Pékin - Shanghai[19].

Modèles[modifier | modifier le code]

Toutes les différentes versions du train Fuxing sont compatibles. Les modèles EMU partagent les mêmes normes requises par China Railway, d'où le nom "China Standardized EMU".

Prototypes[modifier | modifier le code]

CRH-0207 en livrée bleu

CRH-0207 (maintenant CR400AF-0207)[modifier | modifier le code]

Le prototype de CR400AF est développé par CRRC Qingdao Sifang.

CRH-0503 (maintenant CR400BF-0503)[modifier | modifier le code]

Le prototype de CR400BF est développé par CRRC Changchun.

Standard[modifier | modifier le code]

CR400AF en livrée rouge

CR400AF[modifier | modifier le code]

Un des deux modèles produits avec une vitesse maximale standard de 400 km/h. Il est fabriqué par le CRRC Qingdao Sifang .

  • CR400AF - A : Version 16 voitures, fabriquée par CRRC Qingdao Sifang.
  • CR400AF - B : Version 17 voitures, fabriquée par CRRC Qingdao Sifang.
CR400BF en livrée dorée

CR400BF[modifier | modifier le code]

Un des deux modèles produits avec une vitesse maximale standard de 400 km/h. Il est fabriqué par CRRC Changchun.

  • CR400BF - A : Version 16 voitures, fabriquée par CRRC Changchun.
  • CR400BF - B : Version 17 voitures, fabriquée par CRRC Changchun.
CR300BF en livrée bleu dorée

CR300BF[modifier | modifier le code]

Fin décembre, un nouveau modèle CR300BF est dévoilé, permettant de rouler jusqu'à 250 km/h, et mise en service sur la nouveau LGV Yinchuan - Xi'an.[20]

"Smart"[modifier | modifier le code]

CR400BF-C avec un nouveau design

CR400AF - C / CR400BF - C[modifier | modifier le code]

Avec la mise en service de la LGV Pékin - Zhangjiakou, en préparation des JO d'hiver de 2022, des nouvelles versions dites "intelligentes" sont mises en exploitation sur cette nouvelle ligne. Ces nouveaux trains, de pilotage automatique, présentent un nouveau design de têtes avec un nouveau système d'affichage et de lumières intérieures.[21]

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Un train Fuxing comprend dans sa forme standard 8 voitures et mesure 209 m de long, 3360 mm de large et 4060 mm de haut. Sa charge axiale est inférieure à 17 tonnes. Le train peut transporter 556 passagers, dont 10 en classe affaires, 28 en première classe et 518 en deuxième classe.[13] Le train, si on le compare aux trains précédents, dispose d’une consommation d'énergie réduite et adopte une conception standardisée des pièces. Il a également sa sécurité renforcée par rapport aux autres EMU.[15]

En juillet 2018, des trains Fuxing en version longue de 16 voitures et de 415 mètres de long ont commencé à être mis en service. Ces trains peuvent transporter 1 193 passagers et ont commencé leurs services sur la LGV Pékin-Shanghai[22],[23].

Type de train Dimensions des voitures Longueur totale Vitesse maximum Nombre de sièges maximum Formation Puissance électrique (Power output)

(sous les 25 kV)
Entrée en service
CR400AF/AF–A/AF–E
CR400AF End cars length: 27910 mm

Inter cars length: 25650 mm

Largeur: 3360 mm

Hauteur: 4050 mm
Calculé: 209.72 m

Réel: 209 m
Test: 420 km/h

Design: 430 km/h

Continuous operation: 400 km/h

Current operation: 350 km/h
556: 10 classe affaire, 28 première classe et 518 deuxième classe

576: 10 classe affaire, 28 première classe et 538 deuxième classe
4M4T 10,4 MW 15 Aout 2016
CR400AF–A Calculé: 414,92 m

Réel: 414 m
1193: 22 classe affaire, 148 première classe et 1023 deuxième classe 8M8T 19,2 MW 16 Juin 2018
CR400AF–B Calculé: 438,928 m

Réel: 438,928 m
1283: 22 classe affaire, 148 première classe et 1113 deuxième classe 8M9T 19,2 MW 5 Janvier 2019
CR400BF/BF–A/BF–B
CR400BF End cars length: 27089 mm

Inter cars length: 25650 mm

Largeur: 3360 mm

Hauteur: 4050 mm
Calculé: 208,078 m

Réel: 209,06 m
Test: 420 km/h

Design: 430 km/h

Continuous operation: 400 km/h

Current operation: 350 km/h
556: 10 classe affaire, 28 première classe et 518 deuxième classe

576: 10 classe affaire, 28 first et 538 deuxième classe
4M4T 10,14 MW 15 Aout 2016
CR400BF–A Calculé: 413,278 m

Réel: 414,3 m
1193: 22 classe affaire, 148 première classe et 1023 deuxième classe 8M8T 20,28 MW 12 Juin 2018
CR400BF–B Calculé: 438,928 m

Réel: 438,928 m
1283: 22 classe affaire, 148 première classe et 1113 deuxième classe 8M9T 5 Janvier 2019

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Voir également[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 中国标准动车组命名“复兴号” », Xinhua News Agency,‎
  2. « China launches its first self-developed bullet train 'Fuxing' as Beijing eyes global high-speed rail market », Daily Mail,
  3. 许昌平, « 时速重回350公里 陆高铁世界最快 », Chinatimes,‎ (consulté le )
  4. a et b « 350km/h China Standard EMU Rolled Off the Line », China Railway,
  5. a et b « China EMU train linking Datong and Xi'an passes high speed test », Xinhua,
  6. a et b « Chinese bullet trains cross in historic first », Xinhua,
  7. a et b Norihiko Shirouzu, « Train Makers Rail Against China's High-Speed Designs », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Michael Wines, « China Rail Chief's Firing Hints at Trouble », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Ian Johnson, « High-Speed Trains in China to Run Slower, Ministry Says », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Dingding Xin, « Full steam ahead for high-speed rail patents overseas », China Daily,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. a et b « "CNR Changchun-made" Chinese-standard EMU Rolled Off the Production Line » [archive du ], Jilin Daily, (consulté le )
  12. « Chinese Standard Debuts New Speed of 350 km/h », People's Daily Online,
  13. a b c et d « China's Standard high-speed EMU enters service », International Railway Journal,
  14. « Chinese high-speed train passes speed test at 385 kph », Xinhua,
  15. a et b « China Standardized EMUs start operation », CRRC,
  16. « 国家铁路局行政许可决定书(国铁许准字〔2016〕第720号 », www.nra.gov.cn (consulté le )
  17. « 国家铁路局行政许可决定书(国铁许准字〔2016〕第722号 », www.nra.gov.cn (consulté le )
  18. « 国家铁路局行政许可决定书(国铁许准字〔2017〕第079号 », www.nra.gov.cn (consulté le )
  19. Zhao, « New bullet trains to depart on Monday », China Daily (consulté le )
  20. 唐俊TJ, « 新型复兴号动车组将开跑 时速250公里 », sur finance.sina.com.cn,‎ (consulté le )
  21. L'Usine Nouvelle, « [Vidéo] La Chine inaugure le train autonome le plus rapide du monde - Ferroviaire », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. (en) « Longest high-speed trains go into service - SHINE », SHINE (consulté le )
  23. 加长版复兴号下月京沪间开跑