Z 8800

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Z 8800
Description de cette image, également commentée ci-après
Z 8800 en gare de Puteaux sur la ligne U.
Identification
Exploitant(s) SNCF
Surnom Z 2N
Type automotrice
à 2 niveaux
Motorisation Électrique
Composition 4 caisses
(ZB+ZRB+ZRAB+ZB)
Couplage UM 2 et avec Z 5600,
Z 20500, Z 20900
et Z 92050
Construction de à
Constructeur(s) CIMT, ANF, TCO
Modernisation de à
No  de série Z 8801/2 à 8915/6
Nombre 58
Effectif 57 rames (au 11/02/2018)
Affectation RER, Transilien
Capacité 907 pl. (564 assises)
Utilisation (RER)(C) TransilienLigne N du TransilienLigne U du Transilien
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Alimentation 1,5 kV CC /
monophasé
25 kV 50 Hz
Puissance continue 3 000 kW
Effort au démarrage : 310 kN
Masse en service 220,5 t
Longueur 98,760 m
Largeur (ZR) 2,846 m
Hauteur 4,320 m
Empattement 17,800 m
Empattement du bogie 2,400 m
Portes coulissantes
à 2 vantaux
Vitesse maximale 140 km/h
Motrice
Disposition des essieux Bo'Bo'
Schéma de traction redresseurs à ponts complets
1 hacheur à thyristors par bogie
Moteurs de traction 4 * FHO 3262
TCO 750 V continu
Transmission arbre creux
et cardan
Diamètre des roues Ø1020

[1],[2],[3]

Entrées en service à partir de , les 58 rames Z 8800 constituent la deuxième génération de Z 2N, les rames automotrices à deux niveaux de la SNCF, après les Z 5600 et avant les Z 20500 et Z 20900.

Description[modifier | modifier le code]

Alors que les Z 5600 étaient à courant continu 1,5 kV seulement, la SNCF a commandé une deuxième série de rames bicourant 1,5 kV continu / 25 kV monophasé pour l'extension du RER C vers Argenteuil et Montigny-Beauchamp connue sous le nom de VMI (Vallée de Montmorency - Invalides). L'utilisation du courant monophasé a impliqué l'ajout d'un transformateur dans chaque motrice à proximité de l'intercirculation, d'où la disparition de deux fenêtres à cet endroit sur le flanc gauche par rapport aux Z 5600. Il s'agit de la seule différence visible du voyageur entre les deux matériels.

Services assurés[modifier | modifier le code]

Les Z 8800 ont toutes été affectées au dépôt des Ardoines pour assurer le service de la ligne C du RER parisien à partir de 1985. Prévues en particulier pour la VMI, certaines d'entre elles ont cependant commencé leur carrière, sur la ligne D du RER, entre et sur le tronçon Châtelet - Villiers-le-Bel. À compter de l'ouverture de la VMI en , elles desserviront en fait toutes les branches du RER C, à l'exception du service circulaire Versailles-Chantiers / Versailles-Rive-Gauche.

Depuis , l'ouverture de la liaison La Défense - La Verrière leur donne l'occasion, avec les Z 20500, de se rendre sur le réseau Transilien Paris Saint-Lazare. Enfin, en raison de la rénovation des VB 2N depuis , certains trains de banlieue à destination de Dreux, Plaisir - Grignon et Mantes-la-Jolie sont assurés par des Z 8800. Certaines défaillances des Z 5300 conduisent à engager des Z 8800 pour effectuer des relations Paris-Montparnasse - Rambouillet.

Les Z 8800 étaient également susceptibles d'être engagées sur le réseau Saint-Lazare à la place des Z 20500, avant l'arrivée des Z 50000, pour assurer des missions MALA vers Mantes-la-Jolie ou des missions NOPE vers Nanterre - Université. Plus rarement, elles pouvaient aussi se trouver sur le réseau Transilien Paris-Est en assurant des missions MICI vers Meaux.

Les rames Z 8800 sont en majorité affectées au dépôt des Ardoines sur la ligne C du RER mais peuvent être vues sur tous les réseaux Transilien d'Île-de-France à l'exception des banlieues Nord et Sud-Est. Depuis l'ouverture de l'atelier de Trappes en 2006, dix-huit rames y sont affectées.

En 2016, les Z 8800 peuvent assurer n'importe quelle mission du RER C, la totalité des missions de la ligne U (La Défense - La Verrière) et quelques missions de la ligne N (Paris-Montparnasse - Sèvres-Rive-Gauche en pool avec des rames VB2N, en heure de pointe et Paris-Montparnasse - Rambouillet en soirée).

(RER)(C) PontoiseMontigny - BeauchampPont de RungisMassy - Palaiseau
Saint-Quentin-en-YvelinesInvalidesSaint-Martin-d'Étampes/Dourdan - La Forêt
Versailles-Château-Rive-GaucheJuvisyVersailles-Chantiers
TransilienLigne N du Transilien Paris-MontparnasseSèvres-Rive-GaucheVersailles-ChantiersRambouillet
Paris-MontparnassePlaisir - GrignonDreux/Mantes-la-Jolie (occasionnellement)
TransilienLigne U du Transilien La DéfenseLa Verrière

Parc[modifier | modifier le code]

Article connexe : Liste des Z 8800.

Le parc de 57 engins est géré par deux supervisions techniques de flotte (STF) : la STF Lignes N et U (SNU) avec 22 exemplaires et la STF Ligne C (SLC) avec 35 exemplaires.

La Z 8895 était un prototype de modèle bicourant à moteurs asynchrones alimentés par onduleurs de courant à thyristors (1 400 kW, , remis au type en ).

Rénovation[modifier | modifier le code]

Depuis septembre 2010, les Z 8800 sont progressivement rénovées aux ateliers de Nevers : mise en place d'équipements intérieurs, tels que les sièges anti-lacérations avec des repose-pieds incorporés, similaires aux VB 2N Transilien, le système d’information voyageurs embarqué, la vidéosurveillance et dotation d'une livrée quasi identique à celle des dernières Z 20900.

La rénovation consiste aussi en la suppression des strapontins, des cloisons intérieures de la voiture Zrab de la rame, qui sépare les anciennes zones première classe/seconde classe. La suppression des sièges de la première classe augmente légèrement la capacité des rames : configuration 3+2 au lieu de 2+2.

Contrairement aux précédentes rénovations (RIO, VB 2N), les Z 8800 ne recevront pas de climatisation. La faible amélioration apportée a d'ailleurs provoqué la colère d'associations d'usagers.

La première rame rénovée (15 B) circule depuis l'automne 2010 et la dernière (07 B) circule depuis la mi-septembre 2013.

Les rames du RER C (à l’exception de la rame 20 B rénovée en livrée Transilien) recevront la livrée Carmillon et des couleurs intérieures différentes des rames en livrée Transilien. La première à la recevoir est la 45 B et la dernière est la 56 B, revenue en mars 2017.

Depuis le début de l'année 2017, les rames Z 8800 en livrée Transilien n'ayant pas été dotées des équipements du système d’information voyageurs embarqué ni de la vidéosurveillance partent aux ateliers de Nevers pour les recevoir. Au , ont reçu ces équipements les rames 10 B, 06 B, 02 B, 16 B, 15 B et 08 B.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 191, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  2. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  3. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]