Gare centrale de Cologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cologne
Image illustrative de l'article Gare centrale de Cologne
Localisation
Pays Allemagne
Ville Cologne
Adresse Trankgasse 11
50667 Köln
Coordonnées géographiques 50° 56′ 36″ N 6° 57′ 30″ E / 50.943336, 6.95832450° 56′ 36″ Nord 6° 57′ 30″ Est / 50.943336, 6.958324
Gestion et exploitation
Propriétaire Deutsche Bahn (DB)
Exploitant Deutsche Bahn (DB)
Services Thalys
Intercity-Express
EuroNight
Caractéristiques
Voies 11
Transit annuel 102 Mio.
Altitude 58 m
Historique
Mise en service 1859
Correspondances
S-Bahn Rhin-Ruhr S6, S11, S12, S13

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie

(Voir situation sur carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie)
Cologne

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Cologne

La gare centrale de Cologne (en allemand Köln Hauptbahnhof) est la gare ferroviaire principale de la ville de Cologne, elle est située dans le centre-ville, au pied de la cathédrale de Cologne. Avec en moyenne 280 000 voyageurs par jour[1], c'est la cinquième gare la plus fréquentée d'Allemagne, à égalité avec Hanovre et Düsseldorf.

Histoire[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

C’est sur un quai de la gare centrale de Cologne le 3 août 1914 qu’eurent lieu les adieux entre le quaker anglais Henry Hodgkin et le pasteur luthérien allemand Friedrich Siegmund-Schultze au cours desquels ils se promirent mutuellement de rester unis dans le Christ malgré la guerre et de proclamer le message de paix de l’Évangile quelles que soient les circonstances. Cet adieu solennel fut le moment fondateur du Mouvement International de la Réconciliation ; sur cette lancée, les deux hommes se mirent à travailler sans relâche pour rétablir la paix entre leurs deux nations et au-delà, envers et contre les politiques de leurs gouvernements respectifs[2]. Cela conduisit dès 1915 à la fondation de la première organisation pacifiste chrétienne, la Fraternité de la réconciliation (Fellowship of Reconciliation), puis à l’International Fellowship of Reconciliation (Mouvement international de la Réconciliation.) Henry Hodgkin et Friedrich Siegmund-Schultze prirent respectivement la tête des branches britannique et allemande de ce mouvement qui se fit connaître en Allemagne sous le nom de "Versöhnungsbund" (association de la réconciliation).

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est un important nœud ferroviaire local, national et international, elle est conçue comme une station de transit avec onze voies. Elle est desservie par de nombreux ICE, Thalys et trains InterCity, ainsi que par des trains régionaux (RegionalExpress, RegionalBahn), locaux (S-Bahn) et par des trains de nuit EuroNight et DB NachtZug. Cette gare offre notamment de nombreuses liaisons avec Francfort en passant par la ligne à grande vitesse Cologne-Francfort, qui commence au sud de Cologne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.bahnhof.de/site/bahnhoefe/de/west/koeln/daten__und__fakten/daten__und__fakten__.html Site de la Deutsche Bahn
  2. Karl Kupisch, Die deutschen Landeskirchen im 19. und 20. Jahrhundert, Editeur : Vandenhoeck & Ruprecht, 1975, 127 pages, citation de la p. 93.

Traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Nord Aix-la-Chapelle Hbf Thalys Terminus ou
Düsseldorf Hbf
Terminus ou
Essen Hbf
Amsterdam-Central ou
Bruxelles-Midi ou
Aix-la-Chapelle Hbf
Eindhoven ou
Aix-la-Chapelle Hbf
ICE Aéroport Francfort ou
Francfort Hbf
Francfort Hbf
Munich Hbf ou
Bâle CFF
Bonn Hbf ou
Siegburg/Bonn
ICE Düsseldorf Hbf ou
Wuppertal Hbf
Kiel Hbf ou
Hambourg Altona ou
Dortmund Hbf ou
Hanovre Hbf