Gare de Bruxelles-Midi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Midi.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare du Sud (homonymie).
Bruxelles-Midi
Image illustrative de l'article Gare de Bruxelles-Midi
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Saint-Gilles
Adresse Avenue Fonsny
1060 Bruxelles
Coordonnées géographiques 50° 50′ 07″ Nord 4° 20′ 07″ Est / 50.83516, 4.335399
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Eurostar, Thalys, Izy, TGV, ICE, InterCity (IC), Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 0 Nord-Midi
50A, Bruxelles-Midi à Ostende
96, Bruxelles-Midi à Quévy (frontière)
124, Bruxelles-Midi à Charleroi-Sud
28, Schaerbeek à Bruxelles-Midi
Voies 22
Quais 12
Altitude 26 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Métro 2 6 Gare du Midi
Prémétro 3 4 32 51
Tramway 81 82
Bus 27 49 50 78
De Lijn
TEC

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Bruxelles-Midi

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Bruxelles-Midi

La gare de Bruxelles-Midi (en néerlandais : station Brussel-Zuid), plus communément appelée Gare du Midi, est une des trois grandes gares ferroviaires de Bruxelles, située sur le territoire de la commune bruxelloise de Saint-Gilles.

Cette gare, qui était un terminus lors de son inauguration en 1869, est devenue une gare de passage depuis l’ouverture de la jonction Nord-Midi en 1952.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 24 mètres d'altitude, la gare de Bruxelles-Midi est située au point kilométrique (PK) 0,000 des six voies de la ligne 0 Bruxelles-Midi - Bruxelles-Nord (dite aussi jonction Nord-Midi), avant la gare de Bruxelles-Chapelle pour quatre de ces voies et la gare de Bruxelles-Nord pour les deux dernières.

Elle est également : l'origine au PK 0,000 des lignes : 50A Bruxelles - Ostende, avant la gare de Gand-Saint-Pierre, 50A Bruxelles-Midi - Quévy, avant la gare de Forest-Midi, et 124 Bruxelles-Midi - Charleroi-Sud, avant la gare de Forest-Est ; et l'aboutissement, au PK 8,9, de la ligne 28 Schaerbeek - Bruxelles-Midi, après la gare ouverte de Bruxelles-Ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gare des Bogards[modifier | modifier le code]

La ligne de chemin de fer du Midi, destinée tout d’abord à relier Bruxelles à Mons puis, par la suite, à la frontière française et au-delà, a été créée en 1839. Son terminus était installé à proximité du centre de la ville, dans un bâtiment de bois construit à l’emplacement de l’ancien cloître du couvent des Bogards, là où se situe aujourd’hui la place Rouppe. Les voies pénétraient en ville par la large avenue du Midi, devenue aujourd’hui l’avenue de Stalingrad. La gare des Bogards prendra très vite le nom de « gare du Midi ».

Le succès du nouveau mode de transport est immédiat, le réseau des chemins de fer belge s’accroit rapidement et devient le plus dense du continent. Déjà on envisage de relier la gare du Midi à la gare du Nord, projet qui ne sera réalisé que plus d’un siècle plus tard. Vers 1860, la gare du Midi arrive à saturation et sa situation trop proche du centre commence à poser des problèmes. Il est décidé d’en construire une nouvelle de plus grande dimension, en dehors des boulevards qui forment le pentagone bruxellois, sur le territoire de la commune de Saint-Gilles.

Gare de Bruxelles-Midi[modifier | modifier le code]

La première gare monumentale est inaugurée en 1869. Elle est conçue par l'architecte Auguste Payen (1801-1877). Elle sera le pôle de développement du quartier et restera en fonction jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, époque où est réalisée la jonction Nord-Midi à travers la ville (cette jonction est terminée en 1952).

La deuxième gare est inaugurée en 1949 : elle est couverte d’un parement de briques jaunes et lisses (appelées briques de Fauquenberg) et est surmontée d’une tour d’horloge carrée. Les salles de guichets en occupent le rez-de-chaussée, tandis que les voies sont placées sur le toit, point de départ d’un pont en fer forgé qui leur permet de traverser les boulevards et de rester en hauteur jusqu’au niveau de la gare de Bruxelles-Chapelle, à partir de laquelle elles deviennent souterraines.

La plupart des bâtiments actuels, de style moderniste, sont édifiés entre 1939 et 1954 d'après les plans des architectes Adrien et Yvan Blomme et Fernand Petit. La partie arrière, bâtie à front de la place Victor Horta, dessinée en 1992 par l'architecte Marc De Vreese, sert de terminal aux trains à grande vitesse de la ligne Paris-Bruxelles-Cologne-Amsterdam. Elle occupe l'emplacement d'une partie de la gare de 1939-1954[1].

Durant les années 1990 et 2000, le quartier qui environne la gare est profondément transformé. Du côté saint-gillois, des plans d’expropriation en cours à partir de 1992 ont abouti, en 2012, à la création de tours d'immeubles de bureaux constituant un secteur économique tertiaire le long de l'avenue Fonsny, ainsi que d'extensions de la gare le long de la rue de France, les deux artères qui encadrent la gare. Ce pôle d'affaires situé au sud du centre-ville, à deux pas de celui-ci, est destiné, dans l'esprit des pouvoirs publics, à faire pendant au Quartier Nord situé près de la gare du nord, de l'autre côté du centre-ville.

La gare comporte 22 voies à quai, dont deux dédiées exclusivement aux trains Eurostar.

Avec plus de 60.000 voyageurs par jour, elle est la gare la plus fréquentée du pays[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Hall et panneau Arrivées/Départs.

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est notamment équipée de consignes pour les bagages et d'automates pour l'achat de titres de transport. Elle dispose d'aménagements, équipements et services pour les personnes à mobilité réduite. Un buffet est installé en gare[3].

Desserte[modifier | modifier le code]

Internationale[modifier | modifier le code]

ICE et Thalys à quai.
ICE et Thalys à quai.
TGV à quai.
TGV à quai.

De nombreux trains dont la majorité sont à grande vitesse :

Nationale[modifier | modifier le code]

  • trains Intercity (IC) : trains rapides et directs entre les principales villes belges
  • trains L : trains omnibus
  • trains P : trains spéciaux utilisés uniquement en heure de pointe

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking (payant) pour les véhicules y sont aménagés[3].

La gare permet des correspondances avec différents modes de transports en commun :

La station Gare du Midi du métro de Bruxelles est desservie par la ligne 2 et la ligne 6.

STIB[modifier | modifier le code]

La gare est connectée au réseau de la STIB (transports publics de Bruxelles) avec des arrêts de bus, de tram (illustration) et de métro.

Bus De Lijn[modifier | modifier le code]

  • 116 - Bruxelles-Midi - Itterbeek - Ternat.
  • 117 - Bruxelles-Midi - Itterbeek - Dilbeek Rondenbos.
  • 118 - Bruxelles-Midi - Itterbeek - Schepdaal.
  • 136 - Grand Bigard - Dilbeek - Uccle - Alsemberg.
  • 137 - Dilbeek - Uccle - Alsemberg.
  • 140 - Bruxelles-Midi - Leerbeek (snelbus).
  • 141 - Bruxelles-Midi - Sint-Martens-Lennik - Leerbeek.
  • 142 - Bruxelles-Midi - Vlezenbeek - Gaasbeek - Leerbeek.
  • 144 - Bruxelles-Midi - Sint-Pieters-Leeuw - Leerbeek.
  • 145 - Bruxelles-Midi - Sint-Pieters-Leeuw - Herfelingen.
  • 170 - Bruxelles-Midi - Sint-Pieters-Leeuw - Hal.
  • 171 - Bruxelles-Midi - Brukom - Hal.

Bus TEC[modifier | modifier le code]

Le bus TEC W ayant remplacé le tram vicinal.

La gare dans la culture[modifier | modifier le code]

Le hall principal, souterrain.
L'entrée, les voies et la tour du Midi.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus Eurostar Lille-Europe
ou Londres-Saint-Pancras
Londres-Saint-Pancras
Dortmund-Hbf
ou Cologne-Hbf
Liège-Guillemins Thalys Paris-Nord Paris-Nord
Amsterdam-Central
ou Terminus
Anvers-Central
ou Terminus
Thalys Paris-Nord Paris-Nord
Amsterdam-Central Anvers-Central Thalys Lille-Europe Lille-Europe
Amsterdam-Central
ou Terminus
Anvers-Central
ou Terminus
Thalys
(Saisonnier l'été)
Valence-TGV Marseille-Saint-Charles
Amsterdam-Central
ou Terminus
Anvers-Central
ou Terminus
Thalys
(Saisonnier l'hiver)
Chambéry - Challes-les-Eaux Bourg-Saint-Maurice
Terminus Terminus Izy Paris-Nord Paris-Nord
Francfort-sur-le-Main-Hbf Bruxelles-Nord ICE Terminus Terminus
Terminus Terminus TGV Lille-Europe Lille-Europe
ou Strasbourg-Ville
ou Lyon-Part-Dieu
ou Montpellier-Saint-Roch
ou Perpignan
ou Nice-Ville
Terminus Terminus TGV Lille-Europe
ou Aéroport Charles-de-Gaulle 2 TGV
Marseille-Saint-Charles
Amsterdam-Central Bruxelles-Central Benelux Terminus Terminus
Luxembourg Bruxelles-Central IC Terminus Terminus
Eupen Bruxelles-Central IC Gand-Saint-Pierre Ostende
Genk Bruxelles-Central IC Gand-Saint-Pierre Blankenberge
ou Knokke
Anvers-Central Bruxelles-Central IC Braine-l'Alleud Charleroi-Sud
Bruxelles-National-Aéroport Bruxelles-Central IC Hal
ou Braine-le-Comte
Tournai
ou Mons
Turnhout Bruxelles-Central IC Hal Binche
Welkenraedt Bruxelles-Central IC Gand-Saint-Pierre Courtrai
Liège-Guillemins Bruxelles-Central IC Hal Quiévrain
Dinant Bruxelles-Central IC Terminus Terminus
Liège-Palais Bruxelles-Central IC Terminus Terminus
Tongres
ou Lokeren
Bruxelles-Central IC Liedekerke Gand-Saint-Pierre
Bruxelles-National-Aéroport Bruxelles-Central IC Denderleeuw
ou Gand-Saint-Pierre
Ostende
ou Bruges
Saint-Nicolas Bruxelles-Central IC Hal Courtrai
Landen Bruxelles-Central IC Liedekerke La Panne
Anvers-Central Bruxelles-Central IC Braine-l'Alleud
ou Terminus
Charleroi-Sud
ou Terminus
Anvers-Central
ou Bruxelles-Nord
Bruxelles-Chapelle
ou Bruxelles-Central
S Forest-Est
ou Terminus
Nivelles
ou Terminus
Louvain Bruxelles-Central S Forest-Midi Braine-le-Comte
Termonde Bruxelles-Central S Denderleeuw Audenarde
Schaerbeek Bruxelles-Central S Hal Denderleeuw
Louvain-la-Neuve-Université Bruxelles-Central S Terminus Terminus
Alost Bruxelles-Central S Bruxelles-Ouest Termonde