Z 200 (Cerdagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Z 200.
Z 200 (Cerdagne)
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Z 201 (à gauche) et 202 (à droite) en service.
Identification
Exploitant(s) Midi puis SNCF/TER
Désignation E De 8 et 9 Midi puis
Z 308-309 SNCF puis Z 201-202
Composition 2 caisses (Z 201 + Z 202)
Constructeur(s) CARDE & Cie
Mise en service 1909
Effectif 2 (2011)
Caractéristiques techniques
Écartement métrique
Alimentation 3e rail 850 V CC
Captage frotteurs sur 3e rail
Moteurs de traction 2 x 4 moteurs TH 540
autoventilés
Puissance continue 2 x 220 kW
Longueur HT 11,284[1] m
Largeur 2,870 m
Hauteur 3,280 m
Masse totale 2 x 27 t
Empattement 5,880 m
Empattement du bogie 2,000 m
Vitesse maximale 55/30/20 km/h

[2],[3],[4],[5]

Les Z 200 sont deux chasse-neige automoteurs à traction électrique et alimentés par troisième rail. Ils ont été obtenus par transformation de deux fourgons (n° 8 et 9 du Midi renumérotés 308 et 309 par la SNCF) construits par la société CARDE & Cie à Bordeaux en 1908-1909. Ils sont aujourd'hui encore en service.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • EDe 1 à 10 Midi
  • ZDy 301 à 310 SNCF 1950
  • ZDy 201 & 202 SNCF 1956 ex 308 & 309

La Z 201 et la Z 202 sont équipées chacune d'un éperon différent[2]. Cela étant dû au profil de la ligne de Cerdagne, la Z 201 étant toujours dirigée du côté Villefranche et la Z 202 du côté La-Tour-de-Carol[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Longueur hors tampons sans les socs
  2. a b et c Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail, 1978
  3. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 315, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  4. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  5. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Defrance, "Le matériel moteur de la SNCF", N.M. La Vie du Rail, 1969 et réédition 1978
  • Denis Redoutey, "Le matériel moteur de la SNCF", La Vie du Rail, (ISBN 978-2-915034-65-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]