Regino (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Regino (homonymie).
le Regino
(fiume di Regino)
Le Régino près de son embouchure à Lozari sur Belgodère.
Le Régino près de son embouchure à Lozari sur Belgodère.
Caractéristiques
Longueur 19,4 km [1]
Bassin 110 km2
Bassin collecteur Regino
Débit moyen 0,424 m3/s (Speloncato) [2]
Régime pluvial méridional
Cours
Source à 50 mètres à l'ouest du San Parteo (1 680 m)
· Localisation Feliceto
· Altitude 1 350 m
· Coordonnées 42° 31′ 12″ N, 8° 57′ 38″ E
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Belgodère
· Altitude 0 m
· Coordonnées 42° 38′ 26″ N, 9° 00′ 27″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Corse
Régions traversées Corse

Sources : SANDRE:« Y7610500 », Géoportail, Banque Hydro

Le Regino ou fiume di Regino est un petit fleuve côtier français qui coule en Corse, dans le département de Haute-Corse, et qui se jette dans la mer Méditerranée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 19,4 km[1].

Pour sa partie supérieure, l'Institut national de l'information géographique et forestière, dénomme le Regino Ruisseau de Pacciani[3]. Il prend sa source à 50 mètres à l'ouest du San Parteo (1 680 m - Pioggiola), à 1 350 mètres d'altitude, sur la commune de Feliceto.

Il se jette dans la Mer Méditerranée sur la commune de Belgodère, au lieu-dit Lozari, à l'ouest du village de vacances de Lozari, et 3 kilomètres à l'est de l'Île-Rousse.

Il a donné son nom à la vallée qu'il arrose, la Vallée du Regino, site classé Natura 2000[4] au titre de la conservation des oiseaux. Elle abrite notamment une densité exceptionnelle de milans royaux et d'engoulevents d'Europe.

Cours d'eau voisins[modifier | modifier le code]

Les fleuves côtiers voisins sont à l'est l'Ostriconi et à l'ouest la Figarella et le Fiume Seccu.

Rose des vents Mer Méditerranée Désert des Agriates et Saint-Florent Rose des vents
la Figarella, le fiume Seccu N l'Ostriconi
O    le Regino    E
S
Calvi / Monte Grosso le Bevinco la Tartagine, l'Asco et le Golo

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Le Regino traverse un département, deux cantons en Haute-Corse et six communes[1] :

Affluents[modifier | modifier le code]

Panorama sur la vallée
Panorama sur la vallée
Embouchure du Regino
Embouchure du Regino.

Le Regino a treize ruisseaux affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de Valdu alle Grotte, 3,9 km (rg).
  • le ruisseau de Piombone (rg)
  • le ruisseau de Novalella (rd)
  • le ruisseau de Saltu (rd)
  • le ruisseau de Piano, 4,5 km (rg), sur six communes avec cinq affluents, juste avant de se jeter dans le lac de Codole, un lac de barrage.
  • le ruisseau de l'Aldinu
  • le ruisseau de Canne, 2,1 km sur Santa-Reparata-di-Balagna
  • le ruisseau de Cammariu (rg)
  • le ruisseau de Campumignani (rg)
  • le ruisseau de Carignelli (rd)
  • le ruisseau de Cervione (rd)
  • le ruisseau de San Clemente (rd)
  • le ruisseau d'Erbaiola (rd)

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le barrage de Codole a donné lieu au lac de Codole cote théorique = 108 mètres. Celui-ci est à moins d'un kilomètre du sentier Corte - L'Île-Rousse. Il est destiné à alimenter en eau la Balagne[5].

Une station Y7615010 a fonctionné de 1968 à 1989[2]

Débit moyen mensuel (en en l/s)
Station hydrologique : Y7615010 - Le Regino à Speloncato (Regino) pour un bassin versant de 44,7 km2 et à 75 m d'altitude[2]
(données calculées sur 22 ans - de 1968 à 1989)

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]