Regino (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Regino (homonymie).

le Regino
(fiume di Regino)
Illustration
Le Régino près de son embouchure à Lozari sur Belgodère.
Regino (fleuve) sur OpenStreetMap
Caractéristiques
Longueur 19,3 km [1]
Bassin 137 km2 [1]
Bassin collecteur Regino
Débit moyen 0,424 m3/s (Speloncato) [2]
Nombre de Strahler 5
Organisme gestionnaire Comité de bassin de Corse[3]
Régime pluvial méridional
Cours
Source à 50 mètres à l'ouest du San Parteo (1 680 m)
· Localisation Feliceto
· Altitude 1 350 m
· Coordonnées 42° 31′ 12″ N, 8° 57′ 38″ E
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Belgodère
· Altitude m
· Coordonnées 42° 38′ 26″ N, 9° 00′ 27″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Corse
Arrondissement Calvi
Canton l'Île-Rousse
Régions traversées Corse

Sources : SANDRE:« Y7610500 », Géoportail, Banque Hydro, OpenStreetMap

Le Regino ou fiume di Regino est un petit fleuve côtier français qui coule en Corse, dans le département de Haute-Corse, et qui se jette dans la mer Méditerranée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 19,4 km[1].

Pour sa partie supérieure, l'Institut national de l'information géographique et forestière, dénomme le Regino Ruisseau de Pacciani[4]. Il prend sa source à 50 mètres à l'ouest du San Parteo (1 680 m - Pioggiola), à 1 350 mètres d'altitude, sur la commune de Feliceto.

Il se jette dans la Mer Méditerranée sur la commune de Belgodère, au lieu-dit Lozari, à l'ouest du village de vacances de Lozari, et 3 kilomètres à l'est de l'Île-Rousse.

Il a donné son nom à la vallée qu'il arrose, la Vallée du Regino, site classé Natura 2000[5] au titre de la conservation des oiseaux. Elle abrite notamment une densité exceptionnelle de milans royaux et d'engoulevents d'Europe.

Cours d'eau voisins[modifier | modifier le code]

Les fleuves côtiers voisins sont à l'est l'Ostriconi et à l'ouest la Figarella et le Fiume Seccu.

Rose des vents Mer Méditerranée Désert des Agriates et Saint-Florent Rose des vents
la Figarella, le fiume Seccu N l'Ostriconi
O    le Regino    E
S
Calvi / Monte Grosso le Bevinco la Tartagine, l'Asco et le Golo

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Haute-Corse le Regino traverse les six communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Feliceto (source), Santa-Reparata-di-Balagna, Speloncato, Ville-di-Paraso, Occhiatana, Belgodère (embouchure). Soit en termes de cantons, le Regino prend sa source sur l'ancien canton de Belgodère, traverse l'ancien canton de l'Île-Rousse puis se jette en mer Méditerranée à nouveau sur l'ancien canton de Belgodère, aujourd'hui prend source et a son embouchure dans le seul canton de l'Île-Rousse, le tout l'arrondissement de Calvi.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

le Fiume di regina traverse une seule zone hydrographique « Côtiers de l'Ostracon au ruisseau de Trghiella » (Y761) de 137 km2 de superficie[1]. ce bassin versant est constitué à 74,72 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 22,95 % de « territoires agricoles », à 2,15 % de « territoires artificialisés », à 0,51 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le Comité de bassin de Corse[3], depuis la loi corse du .

Affluents[modifier | modifier le code]

Panorama sur la vallée
Panorama sur la vallée
Embouchure du Regino
Embouchure du Regino.

Le Regino a treize ruisseaux affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de Valdu alle Grotte (rg[note 1]), 3,9 km.
  • le ruisseau de Piombone (rg)
  • le ruisseau de Novalella (rd), 2,5 km sur les deux communes de Feliceto et Nessa avec un affluent:
    • le ruisseau de Cavajo, 1 km sur la seule commune de Nessa.
  • le ruisseau de Saltu (rd)
  • le ruisseau de Piano (rg), 4,5 km sur six communes juste avant de se jeter dans le lac de Codole, un lac de barrage. il a cinq affluents et de rang de Strahler trois :
    • le ruisseau de Milini,
    • le ruisseau de Vivajo, 1,6 km
    • le ruisseau d'Orsoni ou ruisseau de Poggio Catnaccio, 5,5 km sur les deux communes de Muro et Feliceto
    • le ruisseau de Gataja,
    • le ruisseau de Monacaccia,
  • le ruisseau de l'Aldinu
  • le ruisseau de Canne, 2,1 km sur Santa-Reparata-di-Balagna
  • le ruisseau de Cammariu (rg)
  • le ruisseau de Campumignani (rg)
  • le ruisseau de Carignelli ou ruisseau de Cinneraja (rd) 6 km
  • le ruisseau de Cervione (rd)
  • le ruisseau de San Clemente ou ruisseau de Catarelle ou torrent de Luciole ou ruisseau de Tenda, ou ruisseau de Colombaia (rd) 9,6 km sur les trois communes de Belgodère, Pioggiola et Occhiatana.
  • le ruisseau d'Erbaiola (rd) 7,5 km sur les deux communes de Palasca et Belgodère avec un affluent :
    • le ruisseau de Valle Cave ou ruisseau de Vecchiarello 3,1 km sur la seule commune de Palasca.

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de 5.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Regino à Speloncato (Regino)[modifier | modifier le code]

Une station Y7615010 a fonctionné de 1968 à 1989[2]

Débit moyen mensuel (en en l/s)
Station hydrologique : Y7615010 - Le Regino à Speloncato (Regino) pour un bassin versant de 44,7 km2 et à 75 m d'altitude[2]
(données calculées sur 22 ans - de 1968 à 1989)
Source : Banque Hydro - MEDDE

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Le barrage de Codole a donné lieu au lac de Codole cote théorique = 108 mètres. Celui-ci est à moins d'un kilomètre du sentier Corte - L'Île-Rousse. Il est destiné à alimenter en eau la Balagne[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - Fiume di Regino (Y7610500) » (consulté le 17 février 2013)
  2. a b et c Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - Le Regino à Speloncato (Regino) (Y7615010) » (consulté le 17 février 2013)
  3. a et b « Le Comité de bassin de Corse », sur www.eaurmc.fr (consulté le 11 février 2017)
  4. Géoportail, « → saisir Feliceto » (consulté le 12 juin 2009)
  5. Fiche FR9412007 - Vallée du Regino sur le réseau Natura 2000
  6. Conservatoire des Espaces Naturels de Corse, « Plan d'aménagement des berges du plan d'eau de Codole (Haute-Corse) »
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :