Canton de L'Île-Rousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canton de l'Île-Rousse)
Aller à : navigation, rechercher
Canton de l'Île-Rousse
Situation du canton de l'Île-Rousse dans le département de Haute-Corse.
Situation du canton de l'Île-Rousse dans le département de Haute-Corse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Collectivité territoriale de Corse
Département Haute-Corse
Arrondissement(s) Calvi
Bureau centralisateur L'Île-Rousse
Conseillers
départementaux
Pierre-Marie Mancini
Antoinette Salducci
2015-2021
Code canton 2B 15
Histoire de la division
Création 1828
Modification(s) 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 10 112 hab. (2014)
Subdivisions
Communes 21

Le canton de L’Île-Rousse est une division administrative française située dans le département de la Haute-Corse et la collectivité territoriale de Corse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de L'Île-Rousse dans l'arrondissement de Calvi.

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir de 1800, L'Île-Rousse fait partie du canton de Sant'Angelo, dont le chef-lieu est Corabara, puis L'Île-Rousse en 1828. Sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, l'hégémonie sur le canton est partagée entre deux personnalités marquantes de la Corse d'alors. Le premier, Antoine-Jean Pietri (époux de Maria Antonia Dionisia Leonetti, petite-nièce, filleule et légataire universelle de Pascal Paoli), initialement maire de la commune de Monticello, siège au Conseil général du département de la Corse, sans interruption de 1816 à 1855, d'abord pour le canton de Sant'Angelo, puis pour celui de L'Île-Rousse.

Localisation du canton de l'Île-Rousse avant 2015

Le décret du 26 février 2014 qui entre en vigueur lors des élections départementales de mars 2015, modifie les limites du canton qui passe de 6 à 21 communes, issues des cantons de Belgodère et du Haut-Nebbio, cependant que Sant'Antonino rejoint le canton de Calvi[1].

Représentation (1833 à 2015)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Antoine Jean Piétri
(1788-1856)
Majorité
Dynastique
Propriétaire à Monticello, maire de L'Île-Rousse,
Colonel de la Garde Nationale de la Corse
1852 1855 Charles Bonaparte   Propriétaire à Canino
1855 1870 Jean Piccioni   Propriétaire, rentier
Consul de Sa Majesté britannique
1870 1886 Jean-Baptiste
Franceschini-Pietri
(arrière-petit-neveu
de Pascal Paoli)
Bonapartiste Secrétaire particulier de Napoléon III
Auditeur au Conseil d'État
1886 1892 Sébastien Savelli Républicain Conseiller à la Cour d'Appel de Bastia
1892 1910 Rodolphe Santelli Républicain Docteur en médecine à L'Île-Rousse
Député (1906-1910)
1910 1928 Jean Salvini Républicain Maire de Santa-Reparata-di-Balagna
1928 1940 Hector
de Galard de Brassac de Béarn
(1883-1955)
URD Officier de marine
1945 1949 Fernand Orticoni RPF Industriel
1949 1955 M. Mariotti SFIO Vice-Président de la chambre de commerce de Marseille
1955 1958 M. Olivi Rad.  
1958 1967 Alexandre Mattei FGDS Directeur au ministère des Anciens combattants
1967 197. Antoine Capiassi Rad. puis MRG  
197. 1985 Antoine Savelli MRG  
1985 1992 Toussaint Fondacci RPR  
1992 2015 Hyacinthe Mattei PS 4e vice-président du Conseil général
Maire de Monticello (2001-2014)

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Pierre Marie Mancini   DVG Ancien conseiller général du Canton de Belgodère
Maire de Costa
2015 en cours Antoinette Salducci   DVG Conseillère municipale de L'Île-Rousse

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Corbara 706 20256 2B093
L'Île-Rousse 2 774 20220 2B134
Monticello 1 253 20220 2B168
Pigna 95 20220 2B231
Sant'Antonino 77 20220 2B296
Santa-Reparata-di-Balagna 838 20220 2B316

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
L'Île-Rousse
(siège)
2B134 CC du Bassin de Vie de l'Ile Rousse 2,50 3 347 (2014) 1 339
Belgodère 2B034 CC di E Cinque Piève di Balagna 13,01 554 (2014) 43
Corbara 2B093 CC du Bassin de Vie de l'Ile Rousse 10,19 982 (2014) 96
Costa 2B097 CC di E Cinque Piève di Balagna 1,09 67 (2014) 61
Feliceto 2B112 CC di E Cinque Piève di Balagna 15,25 213 (2014) 14
Lama 2B136 CC di E Cinque Piève di Balagna 19,92 161 (2014) 8,1
Mausoléo 2B156 CC di E Cinque Piève di Balagna 19,43 17 (2014) 0,87
Monticello 2B168 CC du Bassin de Vie de l'Ile Rousse 10,64 1 888 (2014) 177
Muro 2B173 CC di E Cinque Piève di Balagna 7,92 232 (2014) 29
Nessa 2B175 CC di E Cinque Piève di Balagna 5,86 109 (2014) 19
Novella (Haute-Corse) ?????
Occhiatana 2B182 CC di E Cinque Piève di Balagna 12,62 183 (2014) 15
Olmi-Cappella 2B190 CC di E Cinque Piève di Balagna 51,10 180 (2014) 3,5
Palasca 2B199 CC di E Cinque Piève di Balagna 49,56 162 (2014) 3,3
Pigna 2B231 CC du Bassin de Vie de l'Ile Rousse 2,21 106 (2014) 48
Pioggiola 2B235 CC di E Cinque Piève di Balagna 18,59 87 (2014) 4,7
Speloncato 2B290 CC di E Cinque Piève di Balagna 17,67 285 (2014) 16
Santa-Reparata-di-Balagna 2B316 CC du Bassin de Vie de l'Ile Rousse 10,16 1 021 (2014) 100
Urtaca 2B332 CC di E Cinque Piève di Balagna 31,26 213 (2014) 6,8
Vallica 2B339 CC di E Cinque Piève di Balagna 12,07 24 (2014) 2
Ville-di-Paraso 2B352 CC di E Cinque Piève di Balagna 9,37 198 (2014) 21

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2012
7 675
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[2])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 2014-255 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Corse, sur Légifrance
  2. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012