Lac de Codole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac de Codole
Image illustrative de l’article Lac de Codole
Le lac de Codole vu depuis Feliceto
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Haute-Corse
Géographie
Coordonnées 42° 35′ 12″ nord, 8° 56′ 47″ est
Type Lac de barrage
Origine début des années 1980
Superficie 80 ha
Longueur 1,2 km
Largeur 5,75 km
Altitude 108 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

23 m
8,1 m
Volume 6,6 millions de m3
Hydrographie
Alimentation Regino
Émissaire(s) Regino
Géolocalisation sur la carte : Haute-Corse
(Voir situation sur carte : Haute-Corse)
Lac de Codole
Barrage de Codole
Aerial view of L'Île-Rousse, 2006-06-04.jpg
Présentation
Type
Longueur
1 200 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur
5 750 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Surface
800 000 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume
6 600 000 m3Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Altitude
108 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Le lac de Codole est un lac situé en Haute-Corse à 108 m d'altitude (cote maximale théorique), sur le fleuve Regino.

Géographie[modifier | modifier le code]

Barrage de Codole sur le Regino

Le lac de Codole est un lac de barrage situé dans la plaine du Regino en Balagne, à 3 kilomètres environ à « vol d'oiseau » au sud de l'Île-Rousse.
Il est soumis à une contrainte de vidange décennale, la dernière datant de 2001[1].

Le lac est à cheval sur les communes de Santa-Reparata-di-Balagna au nord et à l'ouest, de Speloncato à l'Est et de Feliceto au Sud. Le fiume di Regino se jette dans le lac sur la commune de Feliceto. L'émissaire du lac se situe sur la commune de Speloncato.

C'est au début des années 1980, dans le but d’alimenter le secteur Est de la Balagne en eau brute et en eau potable, que la Société de Mise en Valeur Agricole de la Corse (SOMIVAC) a créé le barrage de Codole. Sa capacité est de (6 600 000 m3).

Gestion[modifier | modifier le code]

La gestion des installations (équipements, réseaux et ouvrages), est dévolue à l’Office d’équipement hydraulique de Corse (OEHC), établissement public à caractère industriel et commercial de la Collectivité de Corse, qui a été créé pour remplacer le secteur « eau » de la SOMIVAC. Une convention de gestion des terrains a été signée le entre le Conservatoire des Espaces Naturels de Corse (CEN-Corse) et l’OEHC. Les actions menées ont porté sur le suivi annuel de la fréquentation du plan d’eau par l’avifaune, ainsi que le suivi de la population de cistudes (Emys orbicularis)[2].

Un plan d’aménagement des berges de Codole, œuvre du Conservatoire des Espaces Naturels de Corse et de L’Association des Amis du Parc naturel régional de Corse existe depuis 2005[2].

Accès[modifier | modifier le code]

Le lac est longé du sud à l'est par la route D113.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. CEN-Corse, « Plan d'aménagement des berges du plan d'eau de Codole (Haute-Corse) » (consulté le 21 juin 2009)
  2. a et b « http://www.amis-du-parc-naturel-corse.org/travaux/14.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Plan d'ménagement des berges du plan d'eau de Codole